1-POURQUOI… DES ÉPREUVES DE VIE AU DÉPART ?

LES DISPOSITIONS DE NAISSANCE

Beaucoup de naissances semblent difficiles, car la condition angélique antérieure n’est pas si habituée que cela à l’incarnation en des mondes physiques. Et, beaucoup d’âmes peuvent en être à leur première vie sur Terre, alors ressentie comme pesante ou douloureuse. Dès lors, les mal-a-dits viennent vite (disease en anglais) au lieux de dits « easy » !

De plus, le nouveau-né peut se charger des manques de lucidité et de travail spirituel de relâchement intérieur insuffisant de ses parents, les somatisant dans son corps. Parce que ses parents n’ont pas su assez relâcher leurs héritages familiaux difficiles à eux… C’est une sorte de solidarité familiale par « collage énergétique » d’une régénération à l’autre !

On est sur Terre, avant tout, pour la guérir de trajectoires de Vie crues dures et fatales !

S’accrocher à des vues négatives, à des reproches que l’on se ferait…, ou, dont on étiquetterait les autres…, ne sert à rien !  Cela ne fait que réduire notre capacité d’être plus clair et lumineux !

Alors que notre but sur Terre est d’être des phares de Lumière, une lumière angélique complète et unique, propre à ce que l’âme est vraiment en ses parcours de multiples vies ici et là, angéliques et autres, en de multiples dimensions.

C’est l’être inter-dimensionnel que le Soi supérieur aspire à incorporer sur Terre, pas l’être prétendu réduit à une seule dimension 3D (réduite à 4D avec le temps linéaire).

Aussi, il serait temps d’ENSEIGNER aux JEUNES leur VRAIE DIMENSION ANGÉLIQUE RÉELLE ! Celle du JE SUIS ce que je CHOISIS DANS l’INSTANT PRÉSENT (voulu aidé par son Soi supérieur, ses Guides, l’Esprit Saint).

La Trinité d’être est déjà là (ON N’EST JAMAIS SEULS !), une « part haute » que même les prétendus « athées » peuvent utiliser…, puisque la conscience, notre esprit ne peut se soustraire à Nous-même. De ce fait, si nous n’enseignons pas cette vérité large aux jeunes, ils nous le reprocheront ! C’est la raison pour laquelle tant de gamins sont durs avec leurs proches, leur ‘re-proches-chiant’ de ne pas faire assez la part des choses entre l’extérieur et l’intérieur.  Les recherches compliquées spirituelles ou autres…, à d’autres !

Soyons interactifs avec notre dimension cosmique ! C’est cela qui fonctionne, et pour tout !

Tant de parents ont trop d’attentes « de l’extérieur », sinon bloqués dans leur silence oppressant…, sans savoir donner à leurs enfants des repères adéquats pour qu’ils se libèrent d’eux-même du DOUTE (non créatif…!), de leurs peurs, de leurs hontes, toutes injustifiées…, inutiles et nocives.

Nous sommes des âmes honorées d’avoir eu le courage de s’incarner, alors que ce n’est pas une situation facile du tout pour ceux qui y débutent. Dire à un enfant de ne pas trop s’écouter est la pire des hérésies ! Il doit prendre le temps de le faire, au moins par une respiration profonde, lors d’un petit retour sur soi calme, d’une petite marche réfléchie !

C’est ‘Ré-fléchir’ plus que de se durcir ! Plus que d’exploser pour un rien !

De préférer être très souple avec Soi-même !

Notre monde reste trop souvent infantile jusqu’à l’âge adulte, tous jouant aux abusifs ou à la panoplie du guerrier…, voire de Zorro…, cru là pour « sauver » les autres…: une folle hérésie de toutes religions et systèmes d’assistanats médicaux et sociaux. Le monde est parfait quand tous se voient responsables très jeunes…!

Si j’ai vécu une sortie de corps (après une broncho-pneumonie « fatale ») vers mes cinq ans… (revenu dans un corps instantanément guéri !), ce devait être pour voir que tout dépendait de la compassion et l’amour que j’avais pour mon parcours de vie. Si j’étais resté indifférent sur mon fil d’argent, en brume de conscience électronique, je n’aurais jamais réintégré ce corps guéri et serait parti.

Cela peut expliquer à certains la mort subite de nourrissons, qui n’est en fait qu’un choix de plus de fait, de ne pas continuer, pas senti (ou cru) assez soutenu (aimé) par son entourage. Mais « l’erreur » peut-être faite est que l’incarné ne doit compter en douceur que sur lui-même !

Ceux qui pensent devoir se durcir, craignant tout et son contraire, font comme mon épouse à la puberté : l’hypophyse calcifiée, durcie, pour avoir craint le pire…, sans justification réelle ni test du côté opposé !

Cependant, quand le milieu familial est trop dur, trop exigeant, il est vrai que la conscience haute de l’enfant en prend u sacré coup. De même quand il s’attend au pire et vit des difficultés familiales répétées, en n’arrêtant plus de se croire « victime ». C’est une autre comédie qu’il s’invente, souvent parce que le parent incriminé a eu quelque impatience de trop, lui aussi bloqué de son côté en des peurs insondables.

Sondez-vous les parents sur vos excès mal vus…, et vous aurez de meilleurs relâchements et conseils face à vos enfants. Chacun peut le réaliser en respirant, se calmant, en préférant prendre du recul que de monter tout de suite en mayonnaise, la seule colère impulsive crue possible.

C’est le CALME PROFOND et tout relâchement mental qui apporte les bonnes réflexions, pas de répondre mécaniquement à la mauvaise parole de l’autre. Il est préférable de se questionner d’abord au niveau haut en Soi ! Et de demander plus de vérités larges dégagées des croyances admises par l’esprit de masse en une époque donnée, forcément rigide sur les bords si dans la crainte de tout ce qui vient de l’extérieur.

Il est vrai que cela ne paraît pas facile de faire mieux quand on commence dans une famille difficile et que celle-ci semble ne pas s’en sortir (le cas de mon épouse Josette née d’une famille de petit immigré chinois à Saïgon, dans les faubourgs). Mais justement, là, dans ces conditions ingrates, l’enfant devrait se poser tout de suite les bonnes questions, les yeux grands ouverts (comme Charles Trenet) : « Pourquoi ne développe-t-on pas d’abord plus de confiance en la vie, plus de JOIE ?  Puisqu’on est là, chacun et chacune pour se choisir ! Pas pour subir et commencer fataliste au « pire », sur des jugements excessifs, à castes et apparences catégoriques qui ne retournent que le pire !

COULE ! COOL ! LES JEUNES !

« DIEU » en vous à la source de votre aura, dans votre ampoule de lumière fluo à recharger en douceur, c’est MIEUX…. « DIT » puis…. « EU » !

Pleinement Créatifs, ON L’EST de toute façon…, dès le premier cri de naissance et jusqu’au dernier souffle, et même au delà…  !

Jamais quand à attendre des autres la solution inespérée !

Publicités

A propos TerreVivantepourToujours / EarthAliveforEver

1945 - né à Paris (très malheureux de ne pas assez bouger et d'être loin de La Nature...) ; - sortie de corps vers 5 ans (revenu guéri par compassion pour moi-même...) ; -guérison intentionnelle "miraculeuse" d'une paralysie vers 15 ans (chute sur le dos) ; - illumination intérieure en 1987 (voulant plus de vérités larges, évolutives suite à stress énorme...), baignée de sagesse immense doublée de guérison ; - autre guérison magnétique intestinale en 2003 (sous canicule en France), voulant redresser de l'humus en forêt avec amour pour se rafraîchir et s'apaiser, les mains plongées dans la terre, puis reportées avec succès aux intestins, enfin CALME... - deux lévitations courtes (dont une demandée comme preuve, en retraite en Corrèze, avec une vison de visages de christ sages superposés sur une icone dans la chapelle, me prouvant que la finalité était d'être tous SAGES et PAISIBLES, confiants en nos dires anticipés littéraux sur nos vies actuelles). Cimentier un temps dans les excès de poussière brûlante... - Baroudeur des climats extrêmes et inventeur malgré lui de solutions climatiques et paysagistes durables, qui tiennent la route (dont par une expérience paysagiste de 25 ans de 74 à 99 ) - coopération technique au Maroc, puis chantier de cimenterie ; - design cimentier (au lieu d'avoir refait des cimes entières) ; - know-how scientifique et technique / informatique de process ; - channeling intérieur pour soi à partir de 89, avec guidance découverte fine et précise depuis ! E-mail pour échanges innovants éventuels (anglais et autres >>>Google translate) : ribu.ribu@free.fr
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.