2-LA NOUVELLE COHESION SOCIALE LOCALE ET MONDIALE…

…DEVIENDRA-T-ELLE INTUITIVE ET TÉLÉPATHIQUE ?

Il semble que oui, puisque d’autres l’ont réussi universellement avant nous (web, v. UMMO + SCIENCE). Cependant, cela prendra du temps pour que nos esprits arrêtent de s’échauffer pour un rien (j’ai mis moi-même plus de 60 ans…!).

Reste que  les jeunes qui se calmeront, voudront SE DIRE DÉJÀ  CRÉATIFS (intentionnellement aux niveaux quantiques de leur aura, avec un plus de 90% , interdimensionnel, mieux vu et aimé) ; de s’y croire capable doucement, sainement et  précisément « d’y arriver » (en attente maintenue d’abondance juste, équilibrée, large, avec santé, vie sûre, solutions nouvelles harmonieuses, etc…),  le vivront COMME ILS Y CROIRONT à chaque instant renouvelé !

A ces niveaux quantiques, seul l’instant présent compte, fonctionne !

Mais, restera qu’ils profitent avec confiance et paix intérieure, dès lors, de l’élan mondial effectué au niveau de toutes les consciences l’ayant travaillé. Nous sommes déjà tous reliés à ce niveau très performant, et il n’y aura plus forcément de groupes à croire devoir faire les fous pour se le prouver (surtout du genre agressif avec sa voiture ou des armes…).

Cependant, viendra un temps où, comme déjà de nos jours, nous lèverons la main vers le ciel pour interpeller sagement ceux qui prétendent nous « commander »… Ce seront avant tout les sondages d’opinion, les questions posées aux citoyens qui donneront le « LA » ! La conscience collective va mûrir de plus en plus vite, toujours parce qu’au niveau quantique, nos esprits sont tous instantanément reliés…, même « aux dimensions » universel (factices au niveau quantique) !

C’est la prouesse a-dimensionnelle de ces niveaux quantiques (j’invite tous les sceptiques à aller voir le site UMMO des ummites, car ils ont été poussés par notre attente démesurée « angélique », par nos intentions d’attendre des sauveurs célestes, pour « venir nous voir » dès les années soixante… (en pleine guerre froide voulue effacée), afin de fournir plein d’informations très judicieuses, poussées et complexes, sur leur mode de fonctionnement « avancé » en leur monde « lointain », tout en se payant la découverte minutieuse d’un nouveau monde semblable au leur qu’ils ne connaissaient pas encore (un navire norvégien en ..34 les ayant averti de notre présence par morse envoyé vers l’ionosphère, le signal arrivant chez eux au bout de 15 ans).

‘Ceps-pendants’, vous devriez tous savoir qu’il n’y a pas à attendre des E.T. « sauveurs » (ni d’unique « christ » sauveur). Les extra-terrestres (et esprit calmes comme Jésus), on l’aurait tous été en des temps lointains, sur UMMO ou ailleurs, en des incarnations courageuses et plus lucides que la moyenne, moins à excès hypnotiques et paranoïaques, exactement à l’inverse de l’évolution du genre, sur Terre actuellement (pour ceux qui croient aux « fins des temps », et aux nécessités de « sauver le monde » en imposant une croyance rigide quelconque… Fous-thèses !). T’aise ?  A voie-hard !

Tout cela, pour faire progresser les âmes fraîchement incarnées…, qui ne connaissaient que les niveaux angéliques. « Un peu trop pressés de créer, de manière assez naïve… » disent les canalisations (ou channelings) datant pour leurs débuts de 20 ans et plus mes canaisations personnelles fournies, rien que pour moi, de 1989)  (http://kryeon.formuactif.comhttp://cerclecramoisi.comhttp://eveil-de-la-conscience.com , etc…).

Ainsi, une grande part d’entre nous seraient des âmes déjà pleinement expérimentées, au niveau incarnations successives en des mondes physiques… D’autre pas…, ou moins !

‘L’en-peurs-heurts’ Constantin (de la Rome antique), auto proclamé Pape des croyants, paranoïaque et à moitié fou, fit une gourde énorme en effaçant de la croyance catholique la notion de réincarnation lors du concile de Nicée (325 après J.C.).

Sans cette compréhension large, l’on ne comprend pas la large, vaste et importante, significative raison de notre incarnation présente sur Terre ; et nos enfants reviennent frustrés, dès tout petit, de ne pas comprendre qu’ils sont des anciens !

Etonnons-nous que nos jeunes actuels, attendant des parents télépathes capables de tout leur expliquer sans parole…, puis ne fassent que des sauts de fous, s’excitent, angoissent, deviennent des enfants sur-actifs, surexcités, tombent dans l’autisme plus ou moins grave parfois (j’ai un neveu de ce type, fils de ma soeur trop craintive qui me l’enseigne).

Avec la venue en masse d’enfants dits indigos (à l’aura plus claire – eux-mêmes très sensibles et perspicaces), il deviendra donc TRÈS IMPORTANT DE GÉNÉRALISER DES ECOLES à ENSEIGNANTS TÉLÉPATHES (guidés de dedans en eux-mêmes, via leur sagesse haute). Ces écoles devront être en milieux sains et calmes, à la campagne, loin des pollutions et bruits très déstabilisant pour eux, ceux des viles villes hélas tentaculaires et follement expansives .

Les enfants qui ne se sentiront pas en phase avec leurs parents pourront demander à sortir de leur milieu familial (à travers des numéros d’aide à l’enfance) pour être mieux enseigné. Que de répéter les phobies sexuelles, et autres hypnoses et réflexes conditionnés des époques passées, que leurs parents refléteraient de trop.

Ces écoles télépathiques seront à PSYCHOLOGIE DYNAMIQUE INTERACTIVE ! Tout ‘s’tie-mule-us’ contrôlé par des casques encéphaliques comme le fait déjà la science actuelle aux cobayes volontaires en caisson d’isolation sensorielle. Mais, établis au regard de programmes évolutifs que se choisiront de manière ludique et studieuses ces enfants-là.

Restera à en faire des curieux « malades-ifs » comme moi !

Ce seur-rases le plus dix-fisque-île !

Très tôt, le nouveau-né (aux capacités cérébrales comme une éponge…) devra être stimulé pour une capacité intellectuelle plus harmonieuse, par stimulations autour de son berceau, grâce à un ordinateur interactif à reconnaissance faciale capable de lui retourner une série de sons et de couleurs reflétant son intérêt, sa satisfaction, ses sourires, sa joie.

Pour ma part, je fus marqué après guerre (en 1945) par le manque de stimulations autour de mon berceau, trop souvent seul,  ma mère malade des suites de ma naissance… Et après une sortie de corps (des suites d’une broncho-pneumonie liée à mes excessives impressions de solitudes) dont je revins guéri…, cela me fût très difficile de revenir à la réalité courante, et même de retenir une récitation… Je n’y arrivais pas !

Des « channelings » (« mot anglais intraduisible » dit un beau frère, refusant d’y croire…, bien qu’il ait « vu » une main traverser un mur avec une cigarette fumante entre les doigts en un coup de folie…, pas ‘zen-core’ à la ‘Marie-ruade-n’a’) prétendent que ces situations étaient nécessaires…, pour que nous n’adhérions pas trop à la psychose enseignante ambiante (voulant des progrès rapides, non ciblés avec l’évolution psychique réelle de l’enfant, du bébé).

Trop en décalage de l’éducation « standard », j’étais un grand rêveur, toujours projeté en des futurs potentiels vagues, peu dans la réalité de l’instant. Maintenant, c’est l’inverse…: je sais que je dois souvent me calmer et me recentrer en disant venir le meilleur ciblé ou large…, mais souvent re-précisé !

Qui nous l’apprend au fond, cette attitude de se DIRE AVEC CONFIANCE ? Personne, très peu de parents « ancienne conscience » (ceux trop pris par leurs « problèmes » ou victimisation, prétextant être que dans « la peur de ne pas réussir ») !

« Vous avez dit hypnoses à réflexes conditionnés ! Exprimez vous clairement au fond de la classe…, au lieu de ‘chute-chaude-taie’ ! »

Le processus a été long et très pénible parfois pour moi, puisque j’ai mis 16 ans à me ressaisir et à reprendre confiance en moi, pour me cocréer de mieux en mieux…! De plus, à l’encontre d’autres enfants (trop nombreux hélas… !), je n’avais pas trop de problèmes familiaux, et mon père, ingénieur, largement capable de remédier à tous nos besoins. Ce que la société actuelle, follement sortie de ses gongs, fait de moins en moins !

Il me paraît donc fort important, comme l’a fait si bien Boris Cyrulnik, de rappeler que la restructuration d’un enfant perdu, décentré sur son état d’être, peut être très longue, si pas dans un milieu favorable d’entrée. Lui a été aimé, compris, surtout écouté…, une fois ses parents partis en camps de concentration !

Personne n’écoute plus personne, le temps de le comprendre suffisamment, alors que c’est essentiel !

C’est pour cela que le milieu carcéral actuel ne résoudra jamais rien sur le fond. C’est plus dès la naissance, le nouveau-né probablement à risques, peut-être déjà marqué par les réflexes conditionnés de ses parents impliqués dans ses gènes à lui, que la correction douce et très progressive devra se faire. Avec un suivi interactif très personnalisé pour chacun !

Il est à remarquer que le système éducatif actuel voudrait « mieux » tout standardiser et rien personnaliser de trop (toujours à cause de ce faux problème mondial d’attachement à une rentabilité annuelle immédiate !).

Hors dans le cas de la vie d’un petit d’Homme, cette « rentabilité » devrait s’estimer (en évitant de se chiffrer) sur la résilience acquise sur toute une vie d’adolescent, soit au minimum 13 ans et au maximum 18… (en conditions optimales).

Hors, les conditions optimales sont loin d’être présentes si l’enfant ne profite pas d’un parcours éducatif analytique fin, libre, d’abord ludique puis de plus en plus éducatif, aimé, toléré, écouté, accepté…, qui lui sera propre, personnalisé avec rigueur et attentions douces.

C’est certainement sur cette base évoquée à grands traits que les états devront se réunir et poser une nouvelle forme de société infantile à campus très très équilibrés.

J’ai moi-même été en pension dès 12 ans et n’en ai pas souffert. Bien au contraire, mon climat familial était trop lourd, trop silencieux, sans assez d’attention parentale pour que je m’y sente bien (enfermé en plein Paris), mon père captivés par les « nouvelles » à la radio (vite inquiet de trop), ma mère trop dans ses mal-à-dits !

Je rejoins donc pleinement Boris Cyrulnik pour dire qu’il faut des gens très remplis de bonne volonté, télépathes (très sensibles, mais confiants et calmes). C’est déjà le cas dans certaines structures qui ont compris devoir éloigner les enfants de parents à problèmes graves (comme « Villages-pour-enfants » et plein d’autres). Comme en écoles primaires ouvertes au cas difficile, tel à Lille, près de l’université.

Mais cela devrait aller bien plus loin encore avec les enfants indigos, car ils développent déjà une redoutable perspicacité intuitive. Eux sauront mieux que nous ce qui ne va pas ! Restera donc surtout à leur donner une confiance de soi, d’eux-mêmes sur parcours analysés finement et interactif, qui ne les fassent plus redoubler ou traîner des pieds, se désintéresser du milieu social, éducatif ; ou de devenir auto-mutilants, suicidaires, anorexiques (et j’en passe…) ! S’y sentant DIRECTEMENT IMPLIQUÉS PAR EUX-MÊMES, responsables le plus tôt possible !

Mon épouse, ayant eu une enfance assez difficile car rien qu’en vile ville, en plus trop poussée dans ses études (avant d’avoir confiance en elle-même) sera passée par ces travers de boulimie, d’anorexie, « ….de se croire déficiente, et allant vers la déchéance de la naissance à la mort » estimait-elle…, jusqu’à avoir à l’adolescence, à sa puberté toutes ces fonctions glandulaires (hypophysaire et ovariennes) atteintes…, obligée d’en être successivement opérée in-extrémis…!

Il y a donc de graves conséquences psychiques, sociales, de santé et budgétaires même, de ne pas prendre avec beaucoup plus de sérieux tous ces problèmes à la source.

Y compris ceux de fertilité des jeunes filles…., en leur implantant éventuellement un capteur nanométrique sous la peau pour mieux mesurer les cycles de fertilité, et d’éviter « cela » à ces jeunes filles trop tôt enceintes, incapables de gérer une naissance alors que pas mâtures elles-mêmes (et souvent, les grands-parents débordés et proche de l’accident, dépassés, comme je connais le cas proche d’une femme de ménage avec sa fille, toutes d’eux perdues…).

Notre niveau de connaissance permet ces grandes avancées technologiques, sans aucun dommage psychique ni physique, pour le bien des générations qui viennent.

Et, il faudra qu’on se passe de l’accord ‘ça-crée’ des dites » religions » qui ne sont que des sectes améliorées et des menteuses, distillant juste une vérité juste assez étroite pour paraître crédible en manipulant les autres, celle « qui les arrangent ». Sauf que, pour certaines, les dérives sexuelles, pédophiles ou homosexuelles,  qu’elles engendrent avec le célibat des prêtres, montrent bien à quels déséquilibres flagrants elles s’exposent, et le peu de crédibilité qu’elles ont.

Pour moi-même, ayant vécu deux fois assez suffisamment pour le sentir, en pensions « religieuses » : je peux affirmer que l’habit soit noir ou blanc…, si le bonhomme qui est dedans n’est qu’en prière et ne se bouge pas avec ses gosses (à éduquer comme « un damné » sur le terrain, tous en sport en pleine nature, à vélo, sac au dos, dormant dans des granges d’alpage), ce ne peuvent être des « SAINS » ! Je les bénis quand même, car ils m’ont permis de le mesurer, mais rien qu’en écoles pour enfants de gens aisés ! Et là il y a ‘mal-donne’ !

Dans une autre partie de ma famille, plus pauvre, il y eût un énorme gâchis qui fit qu’une de mes cousines se suicida par overdose, plus une nièce l’an dernier par défenestration (les études qu’elles voulait faire à Hong-Kong, beaucoup trop chères pour ses trop âgés de parents…!). Encore un souhait de procréation tardive, égoïste de trop, difficile à gérer ensuite, évidemment, puisque aucun parachute valable derrière pour les gosses à aura dorée…! Les doux qui peupleront la Terre, les « seuls qui compte » vous prétendront-ils avec leur dieu rien qu’à chiffre et à casquette.

Hors, une éducation mondiale optimale, interactive, très personnalisée et gratuite devra faire l’objet d’une orientation mondiale inévitable des structures actuelles…, puisque incluse déjà dans le principe de NOS DROITS DE L’HOMME, mais pas encore pleinement appliqués. C’est, les E.T. l’affirment, la seule façon d’obtenir des cerveaux corrects, sans tares mentales ou comportementales derrière !

Dans ma famille, j’en ai eu de trop, et des graves, même chez ceux prétendus forts et intelligents !

De même pour le logement, les ressources nutritionnelles, l’eau, une terre propre accessible à tous….

D’où mon combat (improductif jusqu’ici, et c’est dingue comme on préfère des jeux à béton et chers…, même pour faire un barrage hydraulique « oeuvre d’art en Allemagne, alors qu’il y manque follement de crèches…, même payantes !).

Mon combat pour le retour aux terrasses cernées de talus TRÈS arborés, micro-climatiques (efficaces à fond, comme les gouttelettes de sueur sous les pieds de ceux qui marchent sur les braises (découverte ummite) !) retenant bien l’eau en la traitant, les sols facilement épurés en épandages, tel que vus très efficaces sous typhons à gouttes énormes et pluies de même, jeune en Asie !

Puisque là bas aussi, les buffles chient dans les rizières en les engraissant…, mais que, à l’encontre de chez nous, c’est bloqué par des talus (hélas pas assez arboré chez eux pour faire climat moins sec l’été, en saison sèche). Leurs terrasses à talus arborés ne vont pas salir les fleuves. Cela aussi je l’ai vu, étonné de ne pas le voir ensuite au bas de chaque prairie, imposés par les services des Eaux !

BOIRE BEAUCOUP D’EAU, TRANSPIRER ET RESPIRER…, POUR REDEVENIR DOUCEMENT TÉLÉPATHE…, comme tout bébé qui tête sa mère ?

Oui c’est possible ! « Vous n’allez pas me faire un caca nerveux (comme dit ma nièce)…, ou une chiure de mouche ! (comme disent mes guides angéliques perchés dans mon aura en des replis universels quantiques à n dimensions) ». ETRE TÉLÉPATHES, vous l’êtes déjà dès que vous faites télé-partie… (sans trop de télés-party !) ! Alors vos fréquences auriques, émotionnelles et mentales s’éclaircissent de fait ! Juste d’y croire un peu mieux suffira.

Mais si, comme mon père (de  la famille tests-serre  aux jeux d’écarte…), très télépathe jeune parce qu’il buvait beaucoup d’eau, et courait pour aller à l’école sur 3 kms), vous vous mettez à fumer et à boire que du vin…, comme ce qu »on vous tend d’Bonn habitudes au pire au service militaire / ‘mis-litres-errent’…, alors, ne vous étonnez pas d’errer sans conseils angéliques clairs de l’intérieur (là, jeu prés-vient que les ‘mis-nie-se-terre’ ne font pas mieux, et les ‘mis-miss’ pas plus…, car mon père cru se défouler sur les miss bien humides comme ‘tend’ d’autres), au lieu de se remettre à l’eau!

Chacun ses expériences « excessives »…, mais en affirmant ne pas les oublier ‘trou vit’ en ses vies et inn-carne-n’hâte-scions’/nations suivantes.

A défaut…, de se répéter de trop encore et encore, ou de finir en maladies séniles pour avoir trop abusé du vin et de la viande (comme une tante « rangée », garée en un hospice au parking-qui-sonne…), vous arriverez facilement à vous aligner à votre part haute, si vue la plus universellement informée.

Et là…, EN BUVANT DE L’EAU (surtout sans sucre…? car mon père fabriquait des sirops en Asie, le pire avec la bière !), vous obtiendrez un alignement facile au plan universel, grâce à la fréquence de longueur d’onde de 21.12 cm (et ‘quai-aile-queue’, ne ‘ chips-potées’ pas comme St Ex-eût-périt qui cherche à me larguer son « fils » mal informé, le Petit prince…) sensée mettre les informations cosmiques continuellement à jour et accessibles pour chacun suivant son style ‘inn-hii-mythes-tables’…!

C’est intraduisible pour les Jappe-on-niaises, car « ils » ne mangent que des ‘sue-chie’ et boivent ‘dur SAS-quai’ ! Jeu S’haies que ‘Tsue n’âne-mis’ la ‘Gay-échasse’ de geisha aurait fait mieux dès « qu’elle » ôtait son ‘kilt-maux-n’eau’ !

Comprenez-vous pourquoi cela va si mal en pays asséchés ou déjà désertiques ?

Ils n’ont pas assez d’air humide à respirer, ‘toux Bonn-ment’ ! « Non, ce n’est pas du tout une question de vente d’armes à la place de bêches…, de munitions au lieu de graines…, ‘voute nient êtes pas dure toux’ ! «  ‘prés-tendres-raides’ ceux « bien installés » à attendre des pots…. de vin, dans l’Arche de la Défense !

« Après cette courte recréation télépathique interactive (et ‘ant-tire-pratique’), revenons aux jeux sérieux » disent nos ancêtres (oui j’y crois…, mess(e) tout juste, seulement si j’ai été de la partie, à dos-mis-n’eau/n’oh…) Sang-ss’urée pour les enfants ? A vous de voir ! S’ils furent vos ‘aïe-oeils’ !

Aujourd’hui, en ma  en campagne franche-aise… « plus qu »à eux-ROPE/rots-peu… » comme disent les hindous (à fausse corde qui se dresse « toute seule ») – connaissez vous le truc, une caverne en dessous, avec dedans un acolyte (alcoolique) qui fait remonter une perche (tremblante) enrobé de fibres de corde, perche ensuite calée en fosse, et le gosse à même de grimper après donnant l’illusion de faire lévitation avec elle…, vous avez là la ‘prise-meurt’ d’une découverte ummite, lesquels n’avaient presque que « cela à faire » sur Terre !).

Et, pour le prix d’un, je vous révèle que la corde qui se dresse et bouge dans un panier, c’est un truc tout simple qui consiste à « habituer » un serpent (avec de l’eau bouillante, barbares ceux-là…!) à vivre avec une double peau donnant l’apparence d’une corde ! Eux aussi apparu au dessus d’un trou discrètement dissimulé et préparé à l’avance, le panier percé placé pile au dessus, et le fakir n’ayant plus qu’à reculer, qu’à roucouler « spires-rituels-ment’ :  » Ah brac à débarras, à moi les sous des falots qui vienne de trop loin…, même de 14.5 années lumières ») ! Oui, il avait senti que les ummites étaient de provenance douteuse, car pas assez humides de l’intérieur !

Jeu vous livre cela (« Moite seul as… » dirait ‘Nie-alcool-l’As ‘Hue-lot’, parce que comme il ‘deux-vraies’ se présenter aux ‘pros-chaînes’ élections…, j’espère bien avoir un fauteuil éjectable pour éviter les palmes académiques pas vraies du tout.

Mais, ‘part’ contre, je mérite (‘âme monte sens’…) celles de ‘Gland’ maître Réducteur de charters…, partis  là-bas pour rien (Sic/Sik) !

Ce qui plaira à ‘Air-Buse’, ma ‘cop’-inn’ un peu trop curieuse de troubler mes multiples mulots dans mon jardin…! Un vrai paradis miniature…, « tout laissé à l’abandon » prétendent les passants trop à pelles mécaniques, qui n’y connaissent rien et défoncent les routes, plus…. « mon travail de paysages-hisse-te » : mon unique talus arboré retenant les glissades de véhicules fous l’hiver !

Une rage folle m’a pris et ma voix céleste prit de l’ampleur ( c’était Langes TINTIN démultiplié…, sans Lang) pour lui dire son fait à ce falot à gros bras qui ne savait même pas lire à l’entrée que nous étions à la B.D…, sur un chemin et pas une route…, le rayon de braquage de son porte-charge immense, bien trop large !

Pays-sages ? Mais qu’est-ce cons ‘sent-foutre’ alors ! Ils zappent reine !

(fin de la ‘ray-iiiiiii-craie’)

NAGER AVEC AMOUR, EST-CE MIEUX ?  SI VOUS VOULEZ Y CROIRE !

Vous allez voir que je n’avance rien sans preuve… Comme les médecins soutiennent que NAGER est mieux que n’importe quel autre sport, et que j’ai été un fervent de natation toue ma vie (sauf de trop en piscine chlorée, les yeux vite rouges…, « comme un albinos de petit homme vert… de la planète « Caille-haies-disque-oh-stop’ ! » dirait un certain Caille mon collègue en cimenterie à Casa, vers 70, bien avant ‘l’attente-t’as’ « attendu » à la place ‘Jas-mêle-f’na’ à ‘Mare-raque-quête-Che’), je vous invite à faire ‘LAISSE-HAIES’ SUIVANTES (l’essai…, queues muuu aime meuuu suivent !).

Quand vous vous baignez au bord de la mer, sans aspirer à être mordu par un requin comme en Floride, ni à attendre des hurricanes pire qu’au Japon comme aux USA, vous verre qu’en restant très relaxé à faire la planche dans l’eau, la voyant INFORMATIONS UNIVERSELLES ET AMOUR, cette eau de mer se mettra à frémir autour de vous, peut-être même à faire des bulles (sauf si vous vous distrayez l’esprit en tentant de lire une B.D. allongés sur la trop salée Mer Morte, pas tout à fait réel-ment morte d’ailleurs).

De ce fait, vous comprendrez que vos intentions sont en partenariat avec l’énergie quantique de l’eau, et que celle-ci répond, comme tout phénomène attendu de trop catastrophique. Donc, jeu vous le disque, avertissez les japonais et les US-S’AS qu’ils ont encore du pain sur la planche pour arrêter d’attendre du sensationnel en trop, de le filmer et de se ‘vent-t’ai’ de l’avoir vu !

Le Partenariat avec M’a Terre dit l’archange mécanicien Kryeon (moi jeu fuse/fusées seulement mécanicien, et en tant que petit Langes je n’ai tenu qu’une fois une ‘Arc-bas-l’êtes’ au Viet-Nam, en pays moï – M’Hong des hauts plateaux, à l’époque vu arqués car à demi nus, et eux l’eau et les forêts humides, même peu vêtus, ils savaient que cela faisait du bien !), c’est l’intention maintenue et attendue réelle !

Il n’y aurait pas plus fort que l’intention…, donc gaffe à ne pas voir les steack trop petit ou trop gros en INN-TENSION ! Ce n’est pas durent touffes ‘cons-saille-haies » ! Trop de viande et les paysages finissent follement sec (folle menthe), comme les vastes prairies de jadis dans la Sun Belt aux USA, surtout si vous y rajouter, sans arbre aucun…, la culture rachitique du coton sur des milliers d’hectares, le reste défriché pour éviter les maladies. Cela finit mal en Mer d’Aral asséchée… Ah-râles et aïe-heurts !!!

Comme au lac Faguibine au Niger, par excès de bétail : pas assez d’arbres plantés, de talus hautement relevés et trop de bois de chauffe arraché sur de misérables arbres morts restant. ‘Haies-lasses’, à vision d’apocalypse vite « fêtent », car il faut de grandes quantités d’arbres serrés les uns contre les autres près de l’équateur, et d’abord en désert si difficile à reboiser à cause de vents tornades horriblement chauds, une folle fournaise qui dessèche tout !

JET TOUX disques ! J’AI TOUT DIT ! Le reste, vous vous l’inventez à votre sauce intuitive à vous, vu imagination ‘d’haies-bridées’ (ou pas/ passent).

VOYEZ CELA D’ABORD SIMPLE ET FACILE, cela change la donne de vos futurs auto-créés, car ils sont littéralement retourné tel qu’attendus !

A chacun de se voir déjà responsable comme un vrai esprit « scientifique » de ses découvertes (Hum…, là je crois qu’il y a un bée-mol(l)e’, ouiii, mais où ?) ! Il faut que jeu demande à Langes ‘N’ose-trappe-dame-US’ ! revenu fille rousse pic-avoine aux USA !

Affaire ‘suie-vante’… : Hun tente pond sur le passe-porc ? FLAC !

Publicités

A propos TerreVivantepourToujours / EarthAliveforEver

1945 - né à Paris (très malheureux de ne pas assez bouger et d'être loin de La Nature...) ; - sortie de corps vers 5 ans (revenu guéri par compassion pour moi-même...) ; -guérison intentionnelle "miraculeuse" d'une paralysie vers 15 ans (chute sur le dos) ; - illumination intérieure en 1987 (voulant plus de vérités larges, évolutives suite à stress énorme...), baignée de sagesse immense doublée de guérison ; - autre guérison magnétique intestinale en 2003 (sous canicule en France), voulant redresser de l'humus en forêt avec amour pour se rafraîchir et s'apaiser, les mains plongées dans la terre, puis reportées avec succès aux intestins, enfin CALME... - deux lévitations courtes (dont une demandée comme preuve, en retraite en Corrèze, avec une vison de visages de christ sages superposés sur une icone dans la chapelle, me prouvant que la finalité était d'être tous SAGES et PAISIBLES, confiants en nos dires anticipés littéraux sur nos vies actuelles). Cimentier un temps dans les excès de poussière brûlante... - Baroudeur des climats extrêmes et inventeur malgré lui de solutions climatiques et paysagistes durables, qui tiennent la route (dont par une expérience paysagiste de 25 ans de 74 à 99 ) - coopération technique au Maroc, puis chantier de cimenterie ; - design cimentier (au lieu d'avoir refait des cimes entières) ; - know-how scientifique et technique / informatique de process ; - channeling intérieur pour soi à partir de 89, avec guidance découverte fine et précise depuis ! E-mail pour échanges innovants éventuels (anglais et autres >>>Google translate) : ribu.ribu@free.fr
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.