4-DÉPASSER L’ILLUSION TENACE DU « PASSÉ » CRU SOLIDE…

…POUR ADOPTER LA SUITE DE « POINTS DE SÉPARATION » DES MOMENTS PRÉSENTS

Il n’y a pas à tortiller, comme je l’ai découvert avec mes chaussettes vite trouées (à force de trop marcher en y pensant à ces trous-là, fumants…), les réflexes conditionnés sont TOUS liés à différents genres d’hypnose « bloquée » sur un certain type de passé cru incontournable ou inébranlable (là les nippons apprennent énormément qu’ils ne le sont pas, même sacrés et à Soleil levant) !

En fait, il y a à SORTIR DE L’ILLUSION QU’IL Y AURAIT CONTINUITÉ entre nos passés successifs et nos instants présents, eux au final jamais les mêmes. IN N’Y A PAS PHOTO…, comme sur une pellicule !

Si l’on admet, assez jeune, que le passé de nos anciens ne nous regarde plus, c’est alors bien plus facile de se sortir des « aspects héréditaires et ancestraux » pleins de croyances lourdes. Au contraire, si l’on reste bloqué sur des fixations sordides, c’est dénier à la pierre d’être lumière au niveau atomique et de pouvoir bouger !

Jeu rappelle que les anciens savaient faire bouger les pierres (et même les fendre) avec les intentions collectives d’un groupe scotché dessus, comme ils l’auraient fait pour les pyramides et du temps de ‘Macho-pique-choux’. Certains de nous y étaient en ‘inn-carne-n’hâte-scions’! Vous en souvenez-vous ? NON ! Alors ravivez vos mémoires célestes d’un coup de ‘lustre-inn’ quand vous mangez un EN-BOURRE-GUERE !

Une pierre « ça-crée » peut se charger des énergies de « cultes » (cule-te ?) qu’y déposent des humains en tournant autour. Mais c’est tout ce qu’elle sera…, rien de plus ni de moins… Pas de quoi en faire une cathédrale (« …ni une ‘cat-ai-d’aise-râles’  » dirait une de mes ‘bells-sueurs’  crue bien « fixée » à Reims, réincarnation d’un roi mal couronné, peut-être ! Bonze’ss, là c’est une ‘haut-rrr-euu’ ‘hisse toi-raid-e’…, d’où son besoin de vin pétillant pour ‘ass-sent-dés’).

‘Vous m’AVE CONS-PRIS’ ! comme dirait deux gaules (mais il y en avait bien plus, toutes les tribus jamais à s’entendre, comme plus au ‘Sue/soude-deux’), celui qui ne badinait jamais ! Jamais assez spirituel pour admettre que l’humour est propres aux anges, avant qu’ils ne viennent faire les fous « bridés » sur Terre.

CETTE DITE CONTINUITÉ TEMPORELLE n’est même pas reconnue de nos jours par la physique quantique, puisqu’elle est fondamentalement à quanta (à paquets discrets infiniment petits) et sans temps (celui-ci conventionnel et lié aux cycles célestes, multiples de « fin des temps » que nous croyons voir…!

Certaines, c’est la « fin d’étend » (à détente sexuelle) qui les inspirent ‘pro-visse-soir-ment’, mais là aussi, elles voient faux !

D’autres c’est la « fin d’étangs » qui les inquiètent…, et là, ils voient presque juste (sauf à faire dans leur vallon privé des terrasses à talus très arborés sur 2 km pour collecter de l’eau).

‘HAIES’, si vous ne vous fier pas à VOTRE FLAIR, BIEN PLUS PUISSANT POUR RESSENTIR INTUITIVEMENT LES ENERGIES, vous ne pourrez pas vous incarner ensuite sur UMMO ! Car, là-bas, ils auraient un odorat 50 fois plus développé que le nôtre (sans surumi, ni ‘sirs-rites-mis’), mais j’ai remarqué que cela s’affine en restant calme à chaque profonde respiration faite.

Pour ressentir les énergies, FIEZ VOUS à VOTRE RESPIRATION, car elles ne peuvent durer comme ce qui est VISUEL ! Mon père voulait une belle vue de chez lui et s’était installé plein d’espoir à SPERACEDES…, près de Grasse, où il a fini par PERDRE l’Est-poires en grossissant de trop (il y a ‘lacq’ beaucoup d’humour angélique derrière cette information INN-porc-tente, mais il faut avoir été mangé du can-hard laquais en Asie pour la comprendre finement !). Raie-Est d’jonque à la ‘raide-sentir’ !)

‘Deux se fêtent’, tous les traditionalistes ‘bonze craint’ feront bien d’aller voir ailleurs ce que se retournent leurs équivalents tordus sur Terre…, et pas que devant les murs à ‘là-mente-nations’… (en Phnom au Cambodge où stupa ailleurs, ‘hi-inn-doux’ ou ‘tie-bête-tinte’), c’est pareil, un culte fanatique écrase l’autre, le doux, le plus dure-able…)!

Le fixe et durables (qu’il soit à chiffres « fixes » ‘SAS-crée’ de bourses mondiales ou en pierre)…, vous pouvez vous le mettre en bonne place dans l’arriere train céleste à cultes de ‘bases’ fausses !

Ces « BASES » là LE SONT, FAUSSES ! TOUTES !

Publicités

A propos TerreVivantepourToujours / EarthAliveforEver

1945 - né à Paris (très malheureux de ne pas assez bouger et d'être loin de La Nature...) ; - sortie de corps vers 5 ans (revenu guéri par compassion pour moi-même...) ; -guérison intentionnelle "miraculeuse" d'une paralysie vers 15 ans (chute sur le dos) ; - illumination intérieure en 1987 (voulant plus de vérités larges, évolutives suite à stress énorme...), baignée de sagesse immense doublée de guérison ; - autre guérison magnétique intestinale en 2003 (sous canicule en France), voulant redresser de l'humus en forêt avec amour pour se rafraîchir et s'apaiser, les mains plongées dans la terre, puis reportées avec succès aux intestins, enfin CALME... - deux lévitations courtes (dont une demandée comme preuve, en retraite en Corrèze, avec une vison de visages de christ sages superposés sur une icone dans la chapelle, me prouvant que la finalité était d'être tous SAGES et PAISIBLES, confiants en nos dires anticipés littéraux sur nos vies actuelles). Cimentier un temps dans les excès de poussière brûlante... - Baroudeur des climats extrêmes et inventeur malgré lui de solutions climatiques et paysagistes durables, qui tiennent la route (dont par une expérience paysagiste de 25 ans de 74 à 99 ) - coopération technique au Maroc, puis chantier de cimenterie ; - design cimentier (au lieu d'avoir refait des cimes entières) ; - know-how scientifique et technique / informatique de process ; - channeling intérieur pour soi à partir de 89, avec guidance découverte fine et précise depuis ! E-mail pour échanges innovants éventuels (anglais et autres >>>Google translate) : ribu.ribu@free.fr
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.