6-SPÉCULATIONS POSSIBLES ET VALABLES SUR LE FUTUR ?

POURQUOI NE PLUS SPÉCULER SUR LES ÉVOLUTIONS POSSIBLES DE CONSCIENCES ?

En effet, nos spéculations des évolutions possibles de conscience sont toutes relatives à des influences passées. Il paraît extrêmement difficile de s’affranchir de nos expériences antérieures, De faire peau neuve ! C’est pourtant le souhait inconscient de tous, car l’âme adorerait se projeter en des expériences nouvelles.

Cependant, tout « lâcher prise » nous libère des aspects du passé que l’on crut « négatifs ». Mais il s’agirait de jugements ‘t’erre-restes’ (à réflexes de Pavlov, à auto-hypnoses douces) qui seraient loi de la compréhension haute de l’âme. Elle-même jamais dans le jugement, que en quête de plus d’expériences (toutes sont informations utiles).

Notre sagesse interdimensionnelle d’en haut, est vaste, immense… (telle que je l’ai pu ressentir et voir  – de couleur nacrée et blanche en illumination intérieure, après une longue attente de plus de vérités larges en ma vie professionnelle « critique »). Ma quête scientifique et technique ne semblait pas aboutir ! Cependant, tout se jouait à travers elle (et de ma conscience analytique acquise jusque là), dans une attente de sagesse et de vérités globales plus exigeantes (sans chercher à les définir), tout en aspirant à une vie harmonieuse et calme qui m’apporte moins de stress.

Hors, notre société actuelle nous prétend que des parcours obligés, tendus, stressants feraient la différence. Non…! GAFFE ! Ils nous obligerons à faire des choix, à se dire, se définir arriver mieux…, bien avant de les vivre en situations d’urgence ! Restera à tout anticiper en un mieux large, sans attente excessive, pour faire doucement UNE nette différence, sans plus tant définir les aspects à vivre.

Surtout, sans se référer tant aux limites du passé, étouffantes en bien des pays et des époques…. Les mondes arabe, noir et tribaux nous en montrent actuellement toute la contrainte de soit-disant bonnes manières collectives traditionnelles à devoir dépasser. Ce ne sont que des étouffoirs à pouvoirs « cachés » souvent brutalement mis à jour !

L’information intérieure est la clef… de toute création durable. Evidemment, bien mieux qu’en attente d’informations extérieures factices (à jeux de façades durcies des médias et autres structures crues bien établies) qui ne font que de suivre les évènements et les commenter, sur des jugements si souvent partiaux ou arbitraires (sinon en recherche du « scoop » le plus terrible mettant telle ou telle excuse en avant) !

Par contre, ceux qui maintiennent en eux-même l’attente de plus de clarté, de vérité continue, large, n’ont plus besoin de tant regarder les médias. Leur conscience haute les éclaire sur tous les mensonges autrefois crus crédibles (ou tout du moins assimilés jusque là comme « acceptables »).

La jeunesse qui vient ouvrirait naturellement plus son chakra du coeur, celui du troisième oeil…, que les chakras bas (à part celui relié avec amour à la Terre), sans tant se référer au jeux sexuels du 2ème chakra, ou de manipulation sociale du 3ème (au nombril « du monde ») !

Les dirigeants qu’ils deviendront garderont de l’humilité et ne chercheront plus des positions dominantes abusives. Tel sera l’issue de l’évolution « lente et patiemment acquise jusque là » par les générations les précédant. Il n’y aura plus tant de recherche de révolutions libératrices et de césures brutales. Cela viendra de la Vérité du Coeur, de sa Passion d’être en communion libre avec les autres, du genre inconditionnelle !

Que sont-ce les chakras ? Juste en notre aura (enveloppe humaine à communications/énergies douces, quantiques) des portes de communication entre toutes les couches vibratoires de consciences !

Celle-ci ne vibrant pas toutes aux mêmes niveaux ont donc besoin de passerelles. Mais, le mieux serait de ne pas voir nos chakras comme des trous noirs, et de les garder toujours ouverts. Quitte à dire : « Cette impression et énergie que je ressens, que je renifle et reçois, n’est pas pour moi… Je la libère et la bénie en la baignant de clarté pure ! « 

Dès lors…, moins dans le jugement et l’attente des autres…, l’on comprend que de la naissance à la mort : toute compréhension du monde peut s’affiner en sachant qu’on a toujours le choix de se dire comme on le souhaite, sans tant de références extérieures à soi (quand crus obligés de suivre « le plis » qui fâche).

On est créateur de nos retours à nous, littéraux, précis et larges, et rien d’autre !

« Chercher un Dieu ou un Satan qui nous manipulerait derrière » est la pire des idioties ! Cela ne fonctionne pas ! On peut prier ainsi des vies durant, l’esprit dans le vague (ou dans le doute, ce qui est pire encore…), le résultat restera le même : rien ne se passera ou très peu. Car, le but de l’incarnation serait d’apprendre à ÊTRE RESPONSABLE DE NOS PROPRES CRÉATIONS PERSONNELLES !

Chaque âme étant unique dans l’infinité de son parcours d’incarnations, en ce monde comme en d’autres, s’observer de cette façon prime…!

Beaucoup l’esquivent tant et plus, jusqu’à plus soif . Au lieu de commencer par se choisir leur vie, de l’honorer, de tout voir comme une danse de conscience à aimer, d’en apprécier la beauté infinie, diversifiée et sans limite.

La nature est là pour nous donner un écho, un miroir de ce que nous pensons. Quand elle se dégrade, c’est aussi parce que nous avons plein d’attitudes restrictives vis à vis de nous-même… Les phobiques en tous genres des villes, les asthmatiques en savent quelque chose (même Serge ‘Gains-se-gourre/se bourre’ l’était vis à vis de l’emplacement de ses meubles, à ne jamais bouger ! Meuble cela ?).

Ceux à TOC ne veulent généralement pas croire qu’ils sont dans l’erreur en calculant tout, en chipotant, en posant des limites à leur façon de mieux voir et honorer leur environnement LARGE au préalable. Ce n’est pas l’attitude résiduelle qui compte. Mais bien plus celle intentionnelle voulue en phase complète avec l’Ensemble vital et de Conscience Globale (sans foutu esprit de masse) !

L’INTENTION EST LA PUISSANCE SPIRITUELLE (ET PRATIQUE) EN SOI !

Ne vous étonnez pas que très peu d’écoles de pensées vous le dévoilent. Elles restent à fond dans le chakra du nombril, de la manipulation larvée…! Puis, toute la société suit derrière, s’imprègne de cela et acquiert très lentement plein de tics et autres dommages cérébraux encore plus graves.

Ne cherchons pas ailleurs les causes fondamentales de l’autisme et des maladies séniles. De la croissance du manque de résistance aux virus et microbes. Ceux qui n’aiment que de se voir « agressés » finissent par le vivre, de manière lente et « douce » (sinon brutale en cumulé), et tout à fait littéralement.

LE « MAL à SE DIRE » ET LESOI… NIÉ’ SONT DES LEÇONS D’ÂME, DE VIE !

L’âme cherche à apprendre de tous côtés sans définir à priori si c’est « mal » ou « bien ». Seule l’expérience, pas encore acquise (ou totalement intégrée), compte. Il n’y a donc pas à reprocher à quelqu’un sa négligence de soi, juste à l’informer. Et, tant pis pour eux s’ils n’en tiennent pas compte au plus vite… S’ils préfèrent croire à leurs jeux durs ou foireux.

J’ai un neveu du genre…, qui boit, fume, qui n’avait jamais voulu obéir à sa mère (peut-être du côté de l’âme à décider de passer par plein de leçons très vite…, en une époque qui le permettait). Il n’acceptait aucune contrainte jeune, même pas celle d’aimer son corps pour faire du sport (comme son frère autiste qui adorait le foot…). Il s’est jeté à corps perdu dans un job de pisciculture (le ‘pis si à culte UR’ ?) trop vite survolé à l’école pour devenir son propre patron…(juste avec le minimum : un CAP). Mais, là non plus, il ne prit aucune précaution de gestion dans l’étude de l’affaire qu’il rachetait (avec l’argent légué par les assurances de son père, plus reste-pond-sable, mort en sa profession d’un accident d’avion à 40 ans. Après avoir fait barrage au Maroc en plein désert, près de la ville carton pâte qu’est devenue Ouarzazate, où ils se foutent du manque d’arbres et de terres retenues, une fois de plus, mais pas de faire comme à HOLE-HIII-WOOD !)… ‘CHER-chais’ ‘l’erre-heurts’ ?

Une vie de plus, ce neveu voulait aller trop vite, jouer alternativement les fatalistes ou les fanfarons. Reliquats de vies passées… (à mythes en masse), à ne pas dire dépassées… ?

Certainement…, puisque nous retrouverions ce reliquat en nous incarnant (channelings de Kryeon) afin, semble-t-il, d’une vie à l’autre, de peaufiner nos façons peu évoluées (ou exploitables) de nous voir… Mais là non plus, il n’y ni jugement de dieu, ni jugement universel : juste de dire coller à La Vie telle qu’elle est ! L’aimer et en PRENDRE SOIN de partout !

Dès lors qu’on s’aligne en haut en soi pour faire le point…, tout peut devenir bien plus clair si l’on RESPIRE à grands traits, sans rien bloquer ! C’est ‘essence-ciel’, car l’énergie d’information est aussi énergie « électrostatique »… En fait, plutôt du genre électrodynamique quantique (voilà pourquoi je fis l’erreur de m’intéresser à Feynmann sans assez à ‘cons-temple-plaie’ ‘flemme-man’ qui attend la manne des autres, les pieds sous un bureau…).

Pourtant…, là, j’avais mon père…, le Bonn ex-ample ! Le « brillant » ingénieur très musclé dans sa jeunesse, qui me montra sa descente aux ‘enfers-meuuu’ à lui ! Luit huitres-8  et grosses bouffes à viande à l’INN fin-nie ? Lui aussi préféra fumer, rester assis et siroter une bière, son café de trop, mangeant comme deux trop de viande et de salade…, ma soeur et moi à le contempler sidérés, trois feuilles ridicules dans l’assiette !

En fait, bien nous en prit d’avoir une mère malade (d’avoir fait trop défoulement cellulaire du « maître » au lit…, en mariage « équilibré », elle dessous lui dessus), son régime à soupe de légumes insipides nous était garanti…! On ne risquait pas de prendre des habitudes d’obèses « contents » de soi, our finir les neurones et synapses gelés dans la graisse !

J’avais voulu donc partir en pension pour aller voir « mieux » ailleurs. Et là : je fis la découverte d’un gamin en grève de « maladie » du sommeil…, flemmard de naissance ; à ne pas vouloir obstinément se réveiller ; presque aveugle à refuser de préférer voir mieux sa vie.

J’en ai facilement conclu que quand les gosses commencent à bouder leur vie, à refuser leur danse de l’esprit, leur joie d’être…, il fallait qu’on les laisse crever doucement dans leur merde (pire que chez les Inuits avec les pas bougeant bien…) pour qu’ils apprennent leur vraie responsabilité d’être (sans accuser les autres, car cela ne changerait rien).

Cependant, bien plus tard…, jeu… j’essayais quand même à faire serviable en épousant une fille d’immigrée asiatique…, d’abord anorexique, mais gentille et douce. Et bien m’en pris (ment-prise ?), elle était du 22 (en numérologie de son prénom, tout comme moi), et ‘l’ass-trop-logis’ prétendait que nos prénoms étaient ‘cons-pâtes-hii-blé’ (on pouvait se marier et finir nos vies…, qu’en semoule à « blé dur » (et ‘tas-Djinn’ de ‘lègue-hume’), en essayant de ne pas « se voir finir » dans la dèche !).

En gardant une bonne dose d’humour, sans rien trop prendre au sérieux d’une vie à l’autre, même le blé dur peut devenir tendre (sauf pour… les ‘eux-rope-haies-huns’, ‘haies vides-aimant’) . Je vous passe les détails plus croustillants et de plus en plus synchronisés aux mieux à vivre possibles, que j’attendais ‘litres-t’erre-rots’ et me retournais…!

A vous d’imaginer les vôtres ! Par exemple : en regardant autrement les plus laids laits aseptisés…. En affirmant que dans votre frigo : tout se conserve indéfiniment, parce que le temps y est amour et arrêté, des yaourts encore bons un mois passé la date de péremption. Restera à dire votre odorat sûr, car il serait moins dans l’illusion que notre regard (si trop dur !).

Votre esprit créateur peut tout se permettre pour effacer le temps et l’espace, alors…, pourquoi pas vous ?

Publicités

A propos TerreVivantepourToujours / EarthAliveforEver

1945 - né à Paris (très malheureux de ne pas assez bouger et d'être loin de La Nature...) ; - sortie de corps vers 5 ans (revenu guéri par compassion pour moi-même...) ; -guérison intentionnelle "miraculeuse" d'une paralysie vers 15 ans (chute sur le dos) ; - illumination intérieure en 1987 (voulant plus de vérités larges, évolutives suite à stress énorme...), baignée de sagesse immense doublée de guérison ; - autre guérison magnétique intestinale en 2003 (sous canicule en France), voulant redresser de l'humus en forêt avec amour pour se rafraîchir et s'apaiser, les mains plongées dans la terre, puis reportées avec succès aux intestins, enfin CALME... - deux lévitations courtes (dont une demandée comme preuve, en retraite en Corrèze, avec une vison de visages de christ sages superposés sur une icone dans la chapelle, me prouvant que la finalité était d'être tous SAGES et PAISIBLES, confiants en nos dires anticipés littéraux sur nos vies actuelles). Cimentier un temps dans les excès de poussière brûlante... - Baroudeur des climats extrêmes et inventeur malgré lui de solutions climatiques et paysagistes durables, qui tiennent la route (dont par une expérience paysagiste de 25 ans de 74 à 99 ) - coopération technique au Maroc, puis chantier de cimenterie ; - design cimentier (au lieu d'avoir refait des cimes entières) ; - know-how scientifique et technique / informatique de process ; - channeling intérieur pour soi à partir de 89, avec guidance découverte fine et précise depuis ! E-mail pour échanges innovants éventuels (anglais et autres >>>Google translate) : ribu.ribu@free.fr
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.