12-POURQUOI DÉCLARER ALLER VERS DES VIES Où TOUTE ANXIÉTÉ EST RÉVOLUE ?

TOUTE DÉCLARATION ANTICIPÉE MEILLEUR VAUT BIEN LES PIRES…

Et, si toute l’humanité entière s’essayait à cela : de ne plus dire venir QUE LE MEILLEUR LARGE, à la fois PLANÉTAIRE autant que COSMIQUE ! Là, il semble que mes guides mettent les pieds dans le plat !

Pourtant, si vous faites un peu plus attention à l’humanité actuelle…, celle loin des médias, qui est plus conciliante et métaphysique, télépathe qu’autre fois…, vous verrez également chez les plus jeunes, des enfants bien plus concentrés et doux qu’à brailler pour un rien ! La DONNE SPIRITUELLE MONDIALE CHANGE ÉNORMÉMENT ! C’est ce que beaucoup de channelings s’accordent à transmettre presque d’une même voix de ‘touffes’ part, en tous coins autour de ce « fichu » monde. Oui, le monde va mal au point de vue écologique. mais à cacun de dire sa réalité mieux, toujours améliorée.

Ainsi, je dis mon domicile Amour Cosmique, perfection hors du temps, et les conserves et nourritures fraîches s’y gardent impeccablement plus longtemps ! C’est quantique !

De même que vous pouvez dire, à chaque parcours fait « de trop » en voiture, que votre pôt d’échappe-ment sent la rose et ne pollue plus (encore mieux que votre haleine avinée dite dépendante, tel que vous tenez ‘morts-dix-culs’ en ‘cultes’ à vouloir vous le retourner…, reste à vous voir dans la glace °/° au %’t’rage ! ), et de dire que tout est transmuté et que votre moteur revient à une performance divine essentielle (vos ‘vide-anges’ pleines de croyances figées, folles et dures AVE-queue…, l’évèque !)…!

Là, c’est déjà tenter de se dire divinement sans refuser d’y croire… Et, comme votre esprit littéral se doit d’être précisément à l’oeuvre en retour, d’affirmer avec conviction de plus vous faire confiance pour en mesurer les résultats de visu.

Et si vous voyez votre niveau de réservoir d’essence ne presque plus baisser, l’aiguille stable, vous aurez compris que votre réalité a changée sans aucune difficulté en trop ni technologie « performante » en plus. Cela rendra votre vie à miracles journaliers pratiquement anodins !

Bien évidemment, il faudra toujours arrêter votre voiture pour laisser passer une gentille jeune femme qui ne bouge presque plus à pieds. mais, au redémarrage, cous aurez le coeur léger !

« IL SERA FAIT SELON VOTRE FOIE ! » me rétorquerait ceux qui passent au spuer-marché, pour ne plus que s’étendre sur leur caddy tant ils se voient fatigués de ne plus acheter que des produits emballés et artificiels, boissons alcoolisées et sucrées en tous genre dedans, dont je vous tairais les marques abusives à drogue cachées dedans… Relisez la B.D. (d’Aise) Coke en Stock de Tinte tinte et vous saute-raide !

Ah L’AISE BLAISE ?

Je vous pose cette question en ‘louce-d’haies’, car mon marseillais de brillant ingénieur de père, perdait (son tend, moi !) à fumer, rester immobile, manger de trop et ne boire que du vin…, ‘noeud laid-tend’ guère relax, confiant, serein avec ces dames…(dont il attendait tant de défoulements hâtifs et faux côté sexe…), et son humour forcé faisait Pen à voie-hard ! Mine de rien, il m’aura appris le grand jeu de toutes les foires mondiales de toutes époques passées, proches ou loin-t’haines’ss (‘verres-suce’ époque ‘Act(es)-tue-ailes’… stress glande, jeux vous le disque !)

Car, si vous vous amusiez à mieux écouter votre part haute, de conscience pure, lumineuse et gaie à souhait, sage, vous entendriez des rires, venant d’autres dimensions (venant en fait de ceux qui liront cela dans le futur, ou qui sont sur la même longueur d’onde de conscience quantique douce que vous !). Pas compliqué, il n’y a qu’à se relaxer, car branchés à l’Universel, nous le sommes tous déjà !

Faites l’essai, au lieu de constamment renoncer à tout dire bien comme ma femme, s’appliquant à son rôle ‘d’enseigne-niante’ hausse-scie, à sa façon, puisque charcutée par tant d’opérations ‘bée-nie-inn’ en trop, qui persiste ensuite vers les bouffes grasses, complètement immobile, alitée tout le temps, lestée de sa bouée « de sauvetage » cells’laides-est’ autour de la taille, les lumbagows à répétition dessous, pour refus d’échauffemer ses muscles et de s’en servir bien dits !

22 V’la lente-butte-lance !

A quand la butte au cimetière comme Jacques Brell (mon jus-maux inversé dans l’anti-matière du UWAAM de notre anti-univers me soufflent les n+2 désincarnés ummites d’UMMO, tout autour deux moites…!).

Bonze, jarrets-êtes, on verra la suite après… ce dernier repas et mon café de trop, si je tiens encore debout, car ce matin je n’ai pas encore fait ma première balade (because…becasse, cause ‘sue-perd-marche-chier), et je crains que mes affirmations ne soient pas 7 foires sue-filles-z’Ant ! Seules mes fringues toutes raides à me tenir debout (vous voyez, moi aussi, j’y arrive dans un sens comme dans l’autre à me sortir des conneries ‘inn-part-donne-rrr’able’/rate-blé’ !)

CEUX NOEUDS SONS QUEUE D’AISE… CHOIX !

POURQUOI LES PROBLÈMES CLIMATIQUES S’AMPLIFIENT-ILS ?

Il y a au moins deux facteurs :

– LE MANQUE DE GESTION DES PAYSAGES POUR RETENIR L’EAU ET FAIRE HUMIDITÉ SUFFISANTE, parce que cette humidité arborée est réductrice d’environ 35 fois dans la dilatation thermique des vents trop chauds, eux-mêmes expansifs et desséchants à la folie…; 

– LE MANQUE DE CONSCIENCE HUMAINE POUR ORIENTER LE CLIMAT EN LE DISANT CRÉATIF DE PLUS EN ÉQUILIBRE HARMONIEUX…, tant de gens ne voulant vivre qu’au sec et jamais dire bien l’humidité !

Quand ces deux facteurs se conjuguent… de plus en plus…, sur d’immenses étendues continentales, c’est le pire !

Le midi de la France en connaît quelque chose…, actuellement, avec les vents brûlants venus du Sahara que même la Mer Méditerranée n’arrête plus !

Les pôles ne peuvent faire qu’une part du travail de répartition de l’air froid. Nous devons rebâtir des paysages plus équilibrés, même que ceux crus « normaux », prévus par nos ancêtres, car l’eau qui fuit en toute pente pour un rien est une hérésie quand le climat entier devient tangent.

J’ai informé les indiens hopis, mais encore là, même pas une réponse. On préfère jouer les traditions qui attirent du tourisme. Et cela finit en cartons pâte qui brûlent, où se cachent des réfugiés désespérés.

Même au Japon, les réfugiés du Tsunami et de Fukushima peuvent se dire victime de la planète, ou sinon, n’ayant pas fait leur devoir pour mieux la dire en continu, chaque matin et soir, en la remerciant et l’honorant pour la voir calme et moins chaotique.

Quand on voit comment les japonais, à cause de la rumeur (« bonne » excuse un peu trop facile), traitent leurs concitoyens de « pestiférés venus des zones contaminées » : alors qu’ils n’ont de ce côté là pratiquement rien à craindre (même si c’est un proche qu’ils côtoient régulièrement) ; sans par ailleurs aller voir dans les hôpitaux ceux qui meurent « comme des mouches » du Sida ou d’autres maladies plus contagieuses et invalidantes, l’on croit halluciné !

COMMENT ORGANISER UN MONDE SUR DES RÉSEAUX INFORMATIFS ENFIN VRAIS SÉRIEUX ET UTILES, QUI NE CÈDENT PLUS à LA PANIQUE POUR UN RIEN ?

Je pourrais m’étendre sur des pages et des pages à ce sujet, car j’ai bidouillé sur informatique avant  »heurt’ et même proposé à mon groupe High-tech (et pas Haies-t’haies-queues) de faire une base de données style Intrenet pour connaître (comme sur Farce Bouc ou tweed-t’heures) à quoi « perdaient leurs temps » en recherches « trop longues » (pas dites venir exactes par télépathie comme Nickola Tesla aux 700 brevets…), à quoi se consacraient spécifiquement en interactivité connue nos chercheurs répartis de par le monde en cimenteries pas assez cimentières.

Le soi-disant bon « patron » de la communication, m’a rit au nez à l’époque, vers la fin des années 80 avant l’existence d’internet…, alors que Apple démarrait ses interfaces à icônes avec la Lisa : « Jeune homme, mon téléphone me suffit bien pour tout savoir ! ».

Le con…, l’info à dispatcher allait déjà si vite que le téléphone cadduc/qu’add-ducs, mylord…! Je n’ai même pas répondu et suis parti… très peu de temps après de la société, dégoûté d’avoir des patrons de plus en plus à faire du cinéma au siège du groupe. Dont une autre nous coiffant, encore pire, qui cherchait à jouer avec ses collaborateurs aux chaises musicales. Moi-même (le « trop payé » à 12000 frs bruts), le premier facile à vider, sans assez de diplômes menteurs, eux réfugiés derrière leurs baratins à meetings interminables étudiés à la loupe…, tous les techniciens à se payer le stress et le sale boulot…!

J’ai quitté ce grand groupe hors pair, à 46 ans, accessoirement, pour ne plus être complice de pollutions de fumée de fuel dans les paysages. Mais…, j’ai découvert sur le terrain, déjà, au sujet de l’excès de nitrate des lisiers des bétails « en trop », personne ne voulait le traiter en méthanisation par digesteurs (comme en Chine, très nombreux par là-bas). Personne ne voulait commencer à retrouver les bonnes manières écologiques, auxquelles pouvait s’ajouter une autonomie énergétique avantageuse des fermes et des villages autour ! Tous attendant des primes de Bruxelles, de la C.E.E. pour « bouger » : « Tiens elles est devenue l’Huée-eux, avec que des râleurs prétentieux et bougons ? Jeux noeuds l’avait pas vulve ! (phrases bougonnées entre dents serrées en pensant : « La barbe cet empêcheur de merder en rond ! »)

Ouiiii, tant que la « vulve » de M’a Terre pisse de l’eau dans les rivières, mais…: quand elle ne pisse presque plus, sinon que des eaux noires bourrées de nitrate…, étonnons-nous des trop-pleins de bouteilles en plastiques en nos tris débordés, alors que l’eau des robinets évitée ! IMPER/IN-PERD… HAIES (HAÏES) MANQUENT !

J’ai compris que là aussi, le suivi des potentiels de changement n’étaient  : ni couplés en réseau pour l’analyse pointilleuse des problèmes ; ni financées pour remédier rapidement aux situations énergétiques et écologiques d’ensemble…, en train de virer au cul-de-sac.

Il y aura donc toute une science des réseaux et de l’informatique mondiale à travailler, à amplifier pour sortir des inerties ou des mensonges de systèmes en place qui cherchent à faire firmes « réussies » au dépend de la dynamique d’ensemble la plus harmonieuse, nécessaire, impérative et juste !

CEPENDANT, CEUX QUI SE VEULENT CONNECTÉS à LEUR SAGESSE HAUTE, VUE INTERACTIVE ET GÉRÉES PAR LEURS GUIDES…, N’AURONT MÊME PAS BESOIN D’ORDINATEUR !!!

Nickolas Tesla n’en avait pas…, et heureusement pour nous, cela ne lui a pas permis de découvrir la gravitation allégée trop tôt. Du moins, à part de l’expérimenter sans la maîtriser, s’évitant en 1940 de faire une gourde énorme de l’apporter à un monde qui adore jouer aux « petits » soldats. Qui, quand ils se croient des grands ‘g’land’, de ne même pas vouloir reconnaître qu’il y a nettement mieux à faire sur Terre que de détruire les cerveaux en les « lavant » à petits feux !

JEUX Passent et stress-passent, IMPERS (&) HAIES MANQUENT  ! Mêle-lit/litre mélo gagne / gag-niais !

Publicités

A propos TerreVivantepourToujours / EarthAliveforEver

1945 - né à Paris (très malheureux de ne pas assez bouger et d'être loin de La Nature...) ; - sortie de corps vers 5 ans (revenu guéri par compassion pour moi-même...) ; -guérison intentionnelle "miraculeuse" d'une paralysie vers 15 ans (chute sur le dos) ; - illumination intérieure en 1987 (voulant plus de vérités larges, évolutives suite à stress énorme...), baignée de sagesse immense doublée de guérison ; - autre guérison magnétique intestinale en 2003 (sous canicule en France), voulant redresser de l'humus en forêt avec amour pour se rafraîchir et s'apaiser, les mains plongées dans la terre, puis reportées avec succès aux intestins, enfin CALME... - deux lévitations courtes (dont une demandée comme preuve, en retraite en Corrèze, avec une vison de visages de christ sages superposés sur une icone dans la chapelle, me prouvant que la finalité était d'être tous SAGES et PAISIBLES, confiants en nos dires anticipés littéraux sur nos vies actuelles). Cimentier un temps dans les excès de poussière brûlante... - Baroudeur des climats extrêmes et inventeur malgré lui de solutions climatiques et paysagistes durables, qui tiennent la route (dont par une expérience paysagiste de 25 ans de 74 à 99 ) - coopération technique au Maroc, puis chantier de cimenterie ; - design cimentier (au lieu d'avoir refait des cimes entières) ; - know-how scientifique et technique / informatique de process ; - channeling intérieur pour soi à partir de 89, avec guidance découverte fine et précise depuis ! E-mail pour échanges innovants éventuels (anglais et autres >>>Google translate) : ribu.ribu@free.fr
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.