15-LAIDES « L’ARMES à PLACE-M’A » !

‘COP’PIS-ÂGES’… D’UNE VIE à L’AUTRE : ET ‘RE-BEL-ÔTE’ DE L’EFFACEMENT D’UN MONDE PRÉTENTIEUX DE TROP !

Prêt-tend-cieux ? Avez-vous remarquez combien les vents du sud se renforcent, sans parler de ceux près des pôles… prêts TEND  cieux eux aussi !

Les ummites racontaient dès les années soixante (au peu de scientifiques contactés qui voulaient les croire, et un peu mieux les écouter sans préjugé hâtif…, si peu nombreux !), qu’ils avaient découvert un monde qui s’était éteint sur une guerre à armes à plasma !

Aux USA, ils rejoueraient cela/seuls ASS, du côté de Los Alarmes-os(eee).

Mes trois yeux frontaux se révulsent à cette idée, moi l’homme bleu (qui se teinte d’une vernis de blanc tous les matins en se frictionnant pour réchauffer ses muscles d’E.T. immigré malle ‘voeux-nuts’).

Oui, les incarnations crues réussies sont libres de revenir encore et encore tester s’ils arriveront à ne plus aimer faire armes létales ou fatales…! Ainsi, Tesla se serait réincarné aux USA : « …pour rejouer la scène de l’inventeur ‘horse-perd’… »

(i(i(i(i(i(i(…dirait le ‘Taillis-sien’ des Iles Marquises sur son cheval, au millieu d’herbe rare…, et pas étonnant, puisque les chevaux sauvages, trop nombreux, ne lui laisse plus le temps de germer et de se ressemer, comme nous avec notre bétail en trop !  Ferme-haies là part Ants-t’aise !)!)!)!)!)!)!)!)!).

Si en toute partie du monde désertifié, une année sur deux, en alternance, on autorisait le bétail à ne venir brouter l’herbe qu’après germination et tombée au sol des graines…, il n’y aurait aucun danger de désertification en nos grandes savane!

Cela même, plus la méthode proposée, à développer partout, de terrasses étroites à talus arborés en toute plaine et sur toutes pentes de colline érodée, et il n’y aura plus que des petits ruisseaux à l’année !

Comme je l’ai vu très efficace malgré un climat aride dans un creux de vallon à collines en pierres sèches étouffantes derrière Vence, dans un creux de vallon quelque peu retenu et arboré, tourné vers l’Est, le protégeant du soleil trop chaud du soir, qui porte bien son non St Bar-n’abbée !

Le seul hic est qu’il faudra faire venir beaucoup de compost, énormément même, si vous voulez avoir dès le départ des arbres qui tiennent et des sols qui produisent. Sinon, cela demande 5 à 8 ans de réfection des paysages et des sols !!! C’est ce que je teste actuellement sur un sol argileux dans la Loire…, et malgré toutes mes précautions, ce n’est pas gagné d’avance : le sol argileux ne permet pas l’aération et l’humidification des herbes sèches enfouies sous la surface, il faut composter et arroser… hors sol, sous abri. Ou sinon faire des sillons assez profonds et y enfouir le foin d’herbe pour qu’il prenne la rosée de la nuit, quand il y en a !

Comme que couac’ss, si vous étiez en vos déserts, vous auriez du mal à démarrer la chose…, sans avoir des grandes quantités de sacs de semences d’herbe, pour ce premier foin à enfouir ou à retenir en surface afin d’amender ces sols arides.

De même, il faudrait des ‘bulls-d’ose-erre’ pour ouvrir ces collines pour redescendre en espaliers en creux étroits jusqu’à la nappe phréatique. Puis de couvrir d’arbres les vallons artificiels (ou de bambous qui aiment la silice, pour que l’humidité prise par leurs racines soient restituée lors de l’évaporation diurne). Des bambouseraies s’imposeraient en bordure de ces déserts et évidemment, donc, plus qu’une… à Alès en France !

A ce sujet, J’ai imaginé de creuser des vallons en quadrillages, en damiers entourant des PYRAMIDES VERTES auto-suffisantes pour une seule famille (par exemple, de 300 x 300m de côté, au minimum, mais en désert, pourquoi pas plus ?). C’est quand même mieux que de jouer aux échecs, avec les dames à l’ex-sait/haies ! Aaah ‘vous-out’ de ‘voie-art’ !

Entre ces pyramides auto-climatiques au sommets arrosés par l’humidité des 4 creux les entourant, il suffirait de faire transports sur barques de bambous. Avec voilure légère en lin ! Impeccable… Les creux canaliseraient des vents doux, humides, l’air donc plus dense et stable, plus en contraction que ceux en folle dilatation en plein désert !

IL EST ENCORE TEMPS… DE MIEUX FAIRE QUE PAR LE ‘PASSE-SAIT’ !

Si les anciens hébreux (nous-mêmes incarnés en ce temps-là ?), plutôt que de tourner 40 ans dans leur désert, avaient préférer faire ces aménagements paysagiste et pas de se contenter d’admirer des temples ou des pyramides en pierre, complètement inutiles, et d’arrêter de « prier » sur des rituels qui ne donnent « rien », leurs affirmations d’être aidés précisément de l’intérieur (en leur niveau personnel et unique de leur aura, à condition de ne plus en douter…) les auraient conduits à faire paysagistes et climatologues locaux exemplaires. ils ont raté le coche ! Et, comme des imbéciles, le monde entier les aura suivi derrière en croyant à « un » dieu unique planqué, figé quelque part en des cieux invisibles…! ‘H’erre-haies-scient’ que seul aah !

Comprendre que vous êtes dieux actifs aussi et jamais seul sera le Bée-ss’abbât et nonnes hausse-scie de la Nouvelle énergie de conscience. Rien ne peut séparé, tronçonné du Vivant et de l’Esprit ! C’est intiment lié en n’importe quelle expérience universelle innovante. Et n’en doutez point la Terre l’est ! Comme planète se retournant facilement sur elle-même pour y faire disparaître les tentatives de civilisations disharmonieuses.

Séismes, tsunamis, cyclones et tornades  prémonitoires (à sang ‘prés-maux-nie-toi-ray’), sont là pour nous rappeler que le cycle de l’eau est prédominant. Et que même en utilisant HAARP sur des fréquences atteignant le mental humain, les USA ne pourront rien face à l’énergie aquatique et la raie spectrale de 21 cm,12 qui passe facilement dans l’eau en provenance du disque galactique. Aucune énergie employée sur Terre ne peut supplanter cela… Leurres recherches sont Pen perdure ! A écrits-vains !

Je le ‘transe-mets’ pour les scientifiques belges qui y croient « qu’une fois », du GIRC ! Belle étude sur HAARP, mais sachez que les US-S’ASS ne jouent qu’à faire croire au monde qu’ils peuvent leur faire peur ! En fait, nous sommes tous angéliques d’avant la naissance, donc éternelles énergies pures, indestructibles et invisibles de la conscience EN ROUTE, des anges expérimentaux et quantiques...

Et, nous chantons/‘chiantes-tombes’ en coeur : « RIEN N’A D’IMPORTANCE…!

RITE-HUNS N’ADD IMPORTE TRANSE…!

Hais-que-s’haies -terrasses…, etc.

Signe-niais : J-CH-aqueux Th’aies-Servent-V’in (de suisse à s’haies heurte perd-dures, si vous rallongez la sauce…)

Jeu donne mon adresse : ELLE-M’A-ÜS (42 Rots d’ânes -FRrrr-anche/ranch)

Publicités

A propos TerreVivantepourToujours / EarthAliveforEver

1945 - né à Paris (très malheureux de ne pas assez bouger et d'être loin de La Nature...) ; - sortie de corps vers 5 ans (revenu guéri par compassion pour moi-même...) ; -guérison intentionnelle "miraculeuse" d'une paralysie vers 15 ans (chute sur le dos) ; - illumination intérieure en 1987 (voulant plus de vérités larges, évolutives suite à stress énorme...), baignée de sagesse immense doublée de guérison ; - autre guérison magnétique intestinale en 2003 (sous canicule en France), voulant redresser de l'humus en forêt avec amour pour se rafraîchir et s'apaiser, les mains plongées dans la terre, puis reportées avec succès aux intestins, enfin CALME... - deux lévitations courtes (dont une demandée comme preuve, en retraite en Corrèze, avec une vison de visages de christ sages superposés sur une icone dans la chapelle, me prouvant que la finalité était d'être tous SAGES et PAISIBLES, confiants en nos dires anticipés littéraux sur nos vies actuelles). Cimentier un temps dans les excès de poussière brûlante... - Baroudeur des climats extrêmes et inventeur malgré lui de solutions climatiques et paysagistes durables, qui tiennent la route (dont par une expérience paysagiste de 25 ans de 74 à 99 ) - coopération technique au Maroc, puis chantier de cimenterie ; - design cimentier (au lieu d'avoir refait des cimes entières) ; - know-how scientifique et technique / informatique de process ; - channeling intérieur pour soi à partir de 89, avec guidance découverte fine et précise depuis ! E-mail pour échanges innovants éventuels (anglais et autres >>>Google translate) : ribu.ribu@free.fr
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.