17 – TENDRE VERS UNE MAÎTRISE HARMONIEUSE… D’ABORD DE LA PLANÈTE (of course…!)

… DE NOTRE RÉALITÉ MULTIDIMENSIONNELLE à RÉSONANCE QUANTIQUE est POSSIBLE AUTANT QUE LA CONSCIENCE SE RELÂCHE face aux INCOHÉRENCES qui se présentent à elle !

L’aspiration de tout jeune concentré sur lui-même est de réussir à faire émerger de soi des vibrations harmonieuses qui l’équilibrent et lui servent. Pour cela, il peut faire simple, commencer par respirer profondément chaque matin, en décidant de l’instantanéité large de sa vie voulue harmonieuses, utile et sûre , jusqu’au soir, en se couchant serein du travail accompli.

Beaucoup de jeunes actuels le font mieux que nous en notre temps, et leur physique très équilibré le reflète. Les Jésus et Marie (vestale de Delphes, égérie de sagesse) ne firent pas autre chose. Ils aspiraient constamment à une maîtrise douce, en conscience éclairée d’en haut en soi (conscience cosmique large plus qu’à partis jouant les excessifs menteurs sur Terre)…. A l’instantanéité quantique d’une conscience active dans des domaines les plus élargis possibles, capables d’être inspirés d’en haut en Soi pour une interactivité réussie, détachée des limites du temps linéaire et des apparences lourdes, dualistes.

Celle qui permet de se recréer différent, sans peur, plus serein et lumineux, plus souriant face à une vie mieux retournée, en tout instant  différent du précédent…! Cet instant présent pas attendu copié, arc-bouté sur des passés complètement dépassés…!

L’information (ou lumière céleste) est qualifiée par la création, de rechercher à être Amour, perfections douces ! Toute vie ou énergie serait faite de cela. L’Univers entiers et ses différentes dimensions expressives n’aspirent qu’à réussir parfaitement.

Mais c’est libre, il n’y a aucun critère à priori, le Tout toujours à s’inventer au travers d’évolutions probables… Les statistiques sont utiles mais ne peuvent pas entièrement suffire à définir ce tout créatif, puisque leurs probabilités ne reposent que sur ce que l’on sait déjà et pas sur ce que ‘l’on pourra découvrir de nouveau.

Il faut une part importante d’innovation, consciente et interactive d’avec la compréhension stellaire dans le jeu éternel de recréation cosmique ! Cela ne peut s’obtenir que par le branchement télépathique vers le haut que nous avions tous de naissance en s’étant empressé de le négliger puis de l’oublier… GRAVE !

Chaque instant que nous vivons est qualifié, de facto, de la conscience qu’on y met… C’est une empreinte énergétique apportée à notre AURA (toujours changeante)…, puis retournée comme guérison ou apprentissage à tout voir mieux.

Ma femme, la charcuté qui aime les charcuteries, avec ses oeillères issues du chiasme optique opéré en micro-chirurgie pour son hypophyse calcifiée, en sait quelque chose…: avec beaucoup de vues aberrantes, figées sur le passé, pleines de croyances péremptoires,  à rattraper…, et corriger…!

Pour reprendre de ses vraies couleurs parfaites (toujours là en potentiel dès qu’elle change son regard ‘ABS-con’), il lui reste un travail de relâchement de ses habitudes réduites qu’elle ne veut pas admettre !

Là le véhicule à ABS n’y changera presque rien ! C’est l’ABC à regarder mieux, et tout le temps qu’on vit. D’en respirer l’air du temps, plus que l’erre dure-tend… et va que jeu compte sur le sexe et la carte de crédit de l’autre, en oubliant, occultant mes ‘créent-dits’ responsables de Soi, toujours et hante-core ( remplacés hâtivement par ceux « hauts » cultes…) ! IMPAIR… JEUX HAIES PASSENT et… MANQUE !

La scientifique de la haute atmosphère à la Nasa (son premier job), Barbara Ann Brennan a longtemps étudié l’aura… Car la voyant dès toute petite en se promenant calme en forêt autour de chez elle, ses parents fermiers en campagne équilibrée (« Le pouvoir bénéfique des mains », « Guéri par la lumière » édition Sand, collection Tchou- 95).

Notre époque c’est concentré excessivement sur la réalité visible, tangible, physique des choses et des compréhensions chimiques des phénomènes biologiques, comme sur l’excitabilité », le stress… Tout l’inverse ! Sans trop se préoccuper des conséquences énergétiques lentes, jusqu’à encore très récemment.

Heureusement que certaines scientifiques « marginales deux pointes » californiennes ont su devoir changer. Les hommes les suivant de près derrière « essayant » de rééquilibrer leurre Ying et leurre Yang…! Alors qu’il suffit de tout dire : »OKAY ! C’est ma réalité souveraine/saoule/’sas-houle-ouvert-en’… ».

La résonance magnétique nucléaire a permis de faire des investigations précises en nos organes, nos cerveaux, pour y découvrir l’interaction constante de la conscience, du mental, des ressentis avec les réaction équivalentes des différentes glandes du corps (le cerveau en étant une énorme…, mais pas la plus importante, la glande pinéale, l’hypothalamus, l’hypophyse tout autant…, si ce n’est plus encore).

On découvre que ces glandes corporelles seraient en interaction « radiophonique » constante avec plein d’autres cycles cosmiques dépassant ceux du système solaire (de l’astrologie), et d’abord par la qualité et la volonté des intentions d’être émises en terme d’évolutions nouvelles.

La compréhension quantique de l’instantanéité interactive de la conscience va pouvoir, en étant pratiquée, nous libérer de beaucoup de maladies (du style : « innocents » ou crus « irresponsables » ‘mal à se dire’…, prêtant à se croire figés ou perdus en nos passés, du genre ‘passe-sait’).

Hors, ces passés ne sont pas du tout reflétés fidèlement par l’histoire que les écoles ou les films nous racontent. Ce sont des versions dures et dualistes, faites pour faire pouvoir qui nous sont rabâchées continuellement sur nos médias pour nous faire croire à une réalité « unique possible », que « difficile ».

Ces passés d’ailleurs, n’avaient ni la même énergie vécue, ni les mêmes compréhensions ! Ils ne peuvent être comparables. Il est temps de les honorer et de les libérer ! Plus que temps…, même !

L’uniforme (…mitée/mise taie/mythe-ai) endossé à vie…, à fait long feu.

Comme les ummites (sur leur exoplanète UMMO à 14,5 années lumière dans l’Amas de La Vierge -Virgo et Wolf 424), que l’on ne veut pas cibler en premier avec Hubble, faisant semblant ce chercher ailleurs pour faire carrières ‘dure-rables’…, on devrait endosser une nouvelle tunique propre chaque matin, et la faire se désintégrer le soir en manipulations chimiques, ou bien transmutée en hélium et en hydrogène.

Là, pas de mode, pas de vêtements en trop traînant dans les armoires puis d’emballages plein de cancers potentiels mis dans les poubelles ! De même que nos douches pourraient être des souffles d’air parfumés aux essences essentielles les plus bénéfiques pour notre organisme, plus que d’eau chlorée…! Passons, passes connes, et le gosse handicapé, car pas assez dit Amour pur au moment de sa conception entre un petit rituel nécessaire à deux (pour s’aimer, plus que de se manipuler par enfants interposés…) !

Vous êtes vous déjà baigné dans un torrent de montagne sortant d’une forêt primaire ?

Non ? Moi si ! Je l’ai fait freluquet, jeune chétif en Asie, en l’arrière pays montagneux du Viet-Nam (« nam » veut dire le 5 du mouvement sain, ce que vivaient les Moï ou M’hong avant la défoliation massive  de l’agent Orange US…!) et je peux vous dire que ma sensibilité à fleur de peau s’en s’est senti tellement revivifiée que j’y serait resté des heures, même à nouveau une vie entière !

Là…, pas besoin d’avoir un téléphone d’Orange (amère-hics-haine, en foret pris-m’erre…), ni de faire suicidé de stress et de compétitions débiles en des groupes imbéciles perdus en des mégalopoles puantes.

En pagne habilement décoré par vos soins, dans votre forêt primaire reconstituée à vous, sans crue, rien qu’en terrasses à talus très arborés, vous aurez plein de paniers de fruits de toutes sortes à récupérer !

PAUVRES ‘DEUX NOUE’ ! Pas étonnant après que les urbains se précipitent pour penser « mieux s’unir » à faire des gosses à gogo en barres d’immeubles clapier (finissant en faillite, comme à Cl’Hic-chie-sous/sourd bois) leur donnant l’impression de rajeunir.

En viles villes bloquées, immobiles, polluantes et concentrationnaires à la folie…: vaste ILLUSIONS et Peine perdue ! Avec… Pen qui perdure et les écrits… vains !§!            

ALORS QUE LES DÉSERTS AVANCENT dans le monde entier….!!!

Configuration de terres cultivées a gestion micro-climatique idéale (toutes énergies)

J’ai beau chercher en France (même en son centre boisé, tant de polluants à voler et descendre sur nous en douceur, style Oh-JET-aiMe…), je ne retrouve pas, que très peu, ces énergies pures, douces et fraîches en nos forêts arrangées et d’une seule essence d’arbres, d’herbe, de taillis plein de fleurs et d’odeurs diverses (la plupart sans…! ). Il y manque d’ailleurs des ruisseaux, de l’eau à profusion…! Le stress hydrique des arbres se quantifiant à la fois en mes énergies et en ma vision quantique, toute végétation devenue GRISE, donc malade ou amoindrie !

C’est pour cela que je suis l’ardent défenseur des terrasses à talus arborés à prévoir en forêts -jardins (faisant puisage et arrosage naturels, autorégulés !) pour retenir une atmosphère humide et dense, qui permet à l’humus de se déposer par filtrage aérien, et d’y cultiver quelques légumes alors très vivifiants, chargés d’énergie.

Le retour dès le plus jeune âge à la nature, dès 13 ans 1/2  (en campus scolaire et universitaire leur étant dédiés spécifiquement), loin des villes et des enseignements figés. Pour y travailler à comprendre, ressentir finement l’intérêt énorme de soins attentifs et curatifs à apporter à nos auras mêlées à La Nature. Nos énergies de l’arc-en-ciel, quantiques, comprises aussi douces et indispensables à GÉRER… que celles de la lumière solaire diffracté quand « trop forte » avec pas assez de végétation (ce que je vois du Soleil quand l’aimant et le regardant le soir) , fera ensuite TOUTE la différence…!

Cette jeunesse mieux formée à l’attitude libératrice : « JE SUIS CE QUE JE CHOISIS D’ÊTRE », en parallèle des énergies vitales, vivantes, saura quoi faire, quoi dire obtenir en affirmant l’anticiper, quoi gérer et organiser…! 

Pas ceux continuellement en voiture et en restaurants chics…, à se gargariser de mots qui n’ont aucun sens. Mon père, brillant ingénieur à ses débuts, s’y est essayé à ces jeux urbains de fous suffisants, si peu crédibles…, certainement pour me le démontrer et vous le transmettre.

De médium naturel, respirant bien dans sa campagne près de Marseille, avec ses six kms par jour, à courir pour aller et revenir de l’école, il était un champion. Mais dès l’armée, la guerre et Paris, ce fût la dégringolade ! vin, cigarettes, positions assises « PRIS-VITE-LEGER » (vote l’ais-je-jetté) lui ont fait perdre toute confiance SAINE en soi !

Il a très mal fini à croire son faurte-oeil con-fortes-tables, trop nourris de grasses viandes, malgré une énorme forme physique initiale très supérieure à la moyenne (champion du 100 m pieds nus aux arts et métiers, presque aussi bien qu’un Ethiopien…). Finalement sourd et aveugle avec un cancer des os !

VOILE-AAAH, JEU-X vous ai presque toux disque (passant le harem qu’il a tenté de créer avec ses positions assises importantes, où mon père ne se défoulait plus, croyant y arriver avec le sexe vanté « fort »…, qu’il n’avait justement pas… Je l’ai découvert à sa mort, redevenu un petit foetus recroquevillé sur lui-même, et enfin au régime…, presque propre et bon entendant… quantique !

L’observant avec minutie et souvent grand étonnement, j’ai compris assez tard, regrettant de lui avoir reprochés tant d’attitudes outrancières, que mon père était mon Maître… à rebours (et à raid(e) raies gourre !)… ; peut-être pour que j’en arrive à vous dévoiler tout ceci avec l’énergie équilibrée du 6 à mes 66 ans (ce que notre Hexagone national n’est malheureusement plus,  fierté d’un monde parfaitement équilibré dont il devait être l’emblème, le blazon…).

Mieux que mon entaille à la jambe, de la même forme, acquis à la piscine du cercle sportif de Peu nomme Peine (Pnom-Penh), pour aider une jeunette dont j’étais tombé imbécilement follement amoureux (à relever une structure métallique renversé dans le grand bain, y battant des pieds). Trop loin de mes énergies auriques centrées à moi…, perdu en des divagations (réflexes addictifs) dépendantes d’elle, crues valables à cause de trop de lectures ‘inn-noces-sentent’ empruntées à ma soeur…!

Jet-toux-disque /tout dits…, sans vos maux à recevoir derrière ! Libérez-vous  en « seuls » (avec la demande d’aide puissante et douce de vos guides de naissance) de ces passés accrocheurs, pleins d’une foule de jugements malsains, qui « poussent » des jeunes au suicide ! Nos parents sont des « enseignants miroirs » très diversifiés, uniques en leur genre pour nous apprendre la modération en nos visions et propos !

Mais on n’a pas à les subir à vie ! Jusqu’à 13 ans 1/2 ce serait bien suffisant (préviennent les ummites) et c’est ce que j’ai fait en pension…

…’Voie-YEAH’ le Raid-sue-la-tasse/le tas qui se tasse…, de poussière de carbone à transformer en hélium/ailes-hii-hume !

Dhaies-heurts, JEU-MENT-VOL d’autant plus facilement avec mon pro-jet/jette de planeur oscillant…, puisque je fis de l’aviation au Maroc (en 69, très cochon qui sent d’haies-dix avec M’a T’erre), au dessus d’une forêt bordée de terres sèches et brûlantes, pour y voir le tourbillon puissant au dessus et autour, en convection gigantesque de l’air descendant et humide, à travers elle, mais insensible au sol, pas visible, car sur la piste et autour, l’air chaud remontait à la verticale, m’empêchant souvent d’hâte-terre-rire en bout de piste, même en piqué, aéro-freins sortis !

Voyez comme vos Anges guides vous pousseront au cul quand vous le direz possible EAU mieux, sans vins vains, trop chers !

‘Île n’oueds’ tient qu’à ‘voute’… de croire à des PYRAMIDES VERTES  avec CANAUX nord-sud et est-ouest à expérimenter en « VOS » DÉSERTS !

Lesquels canaux en creux profonds les moins asséchés, ne perdant pas d’évaporation si bordés de plein de bambous et roseaux sur les berges…, avec toutes sortes d’oiseaux migrateurs qui viendront y déverser de « rares » graines piégées dans leurs ailes d’Europe ou des forêts tropicales… « par mégarde » !

Il se peut que ce soient les canaux à 45 ° (par rapport aux points cardinaux), le soleil y passant plus vite au dessus, mais toux d’haies-pendent du ‘vain’ que je bois/jeu boite/boîte, ceux qui voudront le tester à fond devront essayer les deux en travaux pharaons-hics !

De palmes…, gaffe aux ‘écoles-AISE-T’ERRE-Rôles’ grasses avec Langes Grâce Quais-litres…, sueur-toux Ève-haies-queues… Est-Her  l’eux s’axe-son/sonde (dirait S’CHOIRE-T’SS-cie Z’haie-ai-guère/guerre) !

SE LIBÉRER DE LA PEUR « DE NE PAS Y ARRIVER » EST AUSSI RETOURNÉ LITTÉRALEMENT… QUE DE TOUT CRAINDRE « ARRIVER AU PIRE » !      AU CHOIX… dans un sens comme dans l’autre !

Je peux vous donner un exemple pratique (‘part-mis’ ‘tend’ d’autres !) : lorsque j’ai eu à acheter un ordinateur, j’ai commencé par dire que cela venait au mieux de tous côtés, sans précipitations et pour avoir la « bécane » (là…, jeu l’eux saille, je fais pédaler l’abbé à Cannes qui se place trop près de la Nonne abaissée en prière… genre ‘fesses-tire-vaille’ de Cannes qui déconne à fond ?). Et donc, ‘jeu’ prends mon temps en déclarant que cela viendrait bien, en parfaite harmonie optimale (budget, choix technique de machine, car je n’y connaissais presque rien sur les nouveaux ordis). L’été suivant, il s’est trouvé que mon beauf…, informaticien (à l’une Net ‘messe passe’ l’autre), est venu nous voir, et donc, j’ai pu lui exposer mes besoins.

On est allé au ‘sue-perd-marche-quête’ « du coin » (celui où tous coincent dedans à attendre trop de leur vie matérielle, et jamais de se dire mieux d’abord... le VRAI JEU SUR TERRE !) ;  et, au rayon ordinateur, je tombe pile-‘poêle’ sur une occasion pas chère ! Un ordinateur parfait, en démonstration et que le magasin bradait (pourtant ce n’est pas moi Brade Pitt’rrrre !), qui portait en plus le doux nom de MEDION… « MES-DITS-ON… je me serais écrié s’il n’y avait pas du monde à mes côtés ! Et bizarrement, le vendeur n’a fait aucune difficulté pour me le vendre, ni l’article pour que j’en achète un plus cher ! C’est grâce au cop’ Medion que je vous frappe donc cela, pour que vous vous l’enfonciez à coup de mare-trop dans la caboche  : DITES VOUS RÉUSSIR EN TOUTE HARMONIE AU MIEUX D’ABORD, QUELQUE SOIT LE PROJET ENVISAGÉ !

J’en viens donc au point suivant : QUELLES ETUDES RÉELLEMENT FAIRE ?

Comme je me le suis prouvé, l’idéal serait de rester AUTODIDACTE INTERACTIF à VIE ! De manière à coller au mieux à son époque, mais en tenant autant de son corps vivant en bon état, à soigner, bien bougeant ; qu’aux trappes-vers de ses envies de faire ‘peau-êtes’ de rester statique devant un écran d’ordinateur ! Car sinon c’est très très foireux !

Autre exemple probant : récemment, en sortant du même centre commercial, je croise un type de mon âge, souriant, discutant avec une grosse dame très mal foutue…!

Je m’approche pour lui expliquer comment j’avais arrêté de fumer pile à mes 40 ans, en 3 jours, en répétant souvent, je suis dégoutté de la cigarette ! Pourquoi ? tiens donc, POUR LE VIVRE RETOURNE TEL QUEL EN MES ENERGIES (d’être vraiment dégoûté !), et ce fût bien le cas ! Facile de s’arrêter de fumer, car c’est une auto-hypnose comme n’importe quelle autre ! Allez à l’inverse en ses affirmations de soi, c’est s’en décharger, s’en déferre (à dire à DS.Kass) !

Lui, le guss rencontré, me montre ses bras couverts de boutons en me disant fièrement qu’il avait le psoriasis…! Jeu Luis raide-torque / rétorque (en ‘aise-Pagnol’)  que de la même façon il peut s’en libérer…! Puis, je parle un instant avec la grosse dame, lui exposant le cas démissionnaire de ma femme (pas encore aussi grosse qu’elle). Pendant ce temps, le gus fouille dans une petite pochette et en sort… uno pendule !

Jeu Louis « explose » (en sourdine) savoir me servir de cela en radiesthésie (on l’est tous antennes radio par l’esprit, suivant les conventions précises choisies !), et qu’il ferait bien de se faire confiance en ses affirmations de santé ! Tout comme il dit bien son pendule tourner dans un sens et dans l’autre…, avec un résultat précis attendu, pour trouver un objet enterré, une conduite souterraine dans une direction définie par l’autre bras. Et le pendule de se mettre à tourner quand l’autre bras balaye l’espace, pour trouver la direction exacte. Après autre recoupement croisé et on tombe sur le trésor du ‘pis-rate’ !

Juste avant, au restaurant du ‘sue-perde-marche-chier‘…, j’avais eu une table à côté un gus trop gros un peu enfermé sur lui-même, genre célibataire complexé (denrée rare de nos jours…? S’il se dit mal !). Et, comme il avait un dictionnaire de portugais sur sa table, je lui demande ce qu’il en fait… Il m’avoue partir bientôt en vacances au ‘Braise-îles’ (« gaffe aux T’Ra-voeux-l’oh là-bas ! «  aurais-je aimé lui dire…).

Je lui expose que j’aime le côté recherche spirituelle des brésiliens, pas vus à barrière « religieuse » pleines de ‘camps à soie’ de ‘chez noue’ ! Puis, je lui parle de guérisons spirituelles que les brésiliens pratiquent (puisque ce gus est trop gros). Mais en l’orientant sur l’aspect nourriture, il m’avoue : « avoir l’impression qu’on ne mange plus que de la merde »J’avais compris d’où lui venait cet aspect adipeux ! Car vivant en ville, il ne cultivait pas ses propres légumes, et en plus le pire : ne disait pas bien ce qu’il avait dans son assiette, ce qu’il vivait…!

CAR, C’EST d’abord DANS L’INSTANT PRÉSENT, ou plus largement pour tout ce que l’on voit venir mieux (ou appréhende) de l’avenir, que les énergies retournées changent… TESTEZ- LE DONC !

Qu’est-ce que cela vous coûte ! Vous êtes des ANGES CRÉATEURS ‘toux.com.moite’ ! Pas de quoi en faire une fable à ‘from-rage’ !

L’ENSEIGNEMENT INTERACTIF ÉVOLUTIF PEUT ÊTRE DONC DE DEUX SORTES :

la première, style informatique interactif à passage extérieur techno « obligé », comme le proposait récemment Ruper Murdoch, serait lourde, à contraintes en réseaux, des risque de dérapages oligarchiques ;

la deuxième, sera que chacun dira simplement obtenir le mieux très large, le plus harmonieux tout au long de sa vie, attendant de son esprit de le VIVRE LITTÉRALEMENT en chaque instant présent VU SCRUPULEUSEMENT RETOURNÉ, avec une sûreté quantique inégalable, instantanée, informé au delà des limites linéaires l’espace et du temps, et il verra qu’il s’enseigne… même sans livre !

C’est ce que fit Le mathématicien Benoît Mendelbrot pour découvrir les fractales. Avant cela, il « voyait » en pensée les formules sous formes d’applications à formes géométriques : un voyant mathématicien, rendez-vous compte…!

Ce cher Ange, qui vient de « décéder », de passer de l’autre côté (adimensionnel), démontrait au monde actuel qu’il était parfaitement possible (et souhaitable) de sortir du cadre des penseurs étroits de son temps… Et, c’est ainsi qu’il entra chez IBM où il pût développer sa théorie avec de très gros ordinateurs adéquats…, au bon moment au bon endroit.

Sa vie « à lui », se laissant être en symbiose avec le monde, fût guidée par ses intentions larges de préférer intentionnellement être, se vouloir en service pour le monde avec une vie responsable et utile.

Et, n’oublions plus que toutes nos intentions d’être feront notre divine réalité…, alors qu’en doutant d’elles, cela peut être « l’enfer » qu’on se croit retourner !

La globalisation ne peut s’envisager autrement qu’avec des paysages tenant compte de tout : des arbres de l’humus, de l’atmosphère, de l’eau, des besoins des cultures…, tout arrangé au mieux, exprimé et attendu « au plus grand bien possible » pour un effet climatique local assuré. Puis régional, continental, et enfin mondial qui tienne !

Et cela peut se vivre en lâcher prise des plus doux, en ne considérant plus le mode de société dure et contrainte comme une réalité valable pour vous, tout en étant vous-même dans le monde, actif, mais en acceptation relâchée des expériences tordues des autres. De ceux qui ne croient pouvoir vivre que sur un seul mode d’expression…, souvent le plus « tordu ».

C’est comme un vieil olivier qui grandit… ‘toux de trappe-vers’ ! Il détient quand même (comme tout arbre implanté sur des talus d’un sol en terrasses, retenu et humide) des fruits frippés à retirer sous le soleil de tous pays. Mais gare quand on croque le noyau à pleines dents !

Noye-eau ? Eau-LIVE-y-est ? A vouloir en Terre… AS ?

C.Q.F.D. / C’HAIES-Queues-Fêtent D’aise !

CHANNELING DES FORCES GALACTIQUES DE LUMIÈRE et des ARCHANGES

« Très Chers âmes en quête de maîtrise de vos consciences, cela paraît parfois difficile de sortir des pensées rigides « courantes » issues de la dualité dans laquelle vous aviez choisies, toutes, de vous incarner pour y travailler. Mais, il devient de plus en plus évident et simple, pour chacun de vous de lâcher prise, de calmer le jeu de pensées négatives pour d’autres plus sûres, plus dans le sens que vous choisissez.

Certains, certaines croiront avoir du mal à se libérer, car ils traîneront avec eux le fardeau émotionnel ancestral et familial de croyances rigides (peurs, méconnaissance de la vérité d’ensemble…) acquises sous forme d’énergies crues lourdes à porter, « pesantes », de vos parents et proches dès la naissance.

En fait, dès l’âge de trois ans environ, vous êtes assailli des attentes et fausses croyances de vos parents, de vos proches qui s’attendent à une libération de leurs fardeaux émotionnels grâce à la venue d’une « nouvelle » âme « toute fraîche ». En fait, si cette âme est âgée, ancienne, elle s’est déjà incarnée de multiples fois et connaît la danse des incarnations, des attitudes de conscience à libérer peut-être encore mieux que vous.

Les enfants indigos, dits nouveaux sont de cette trempe ! Et si parfois durs ou fermés, c’est qu’ils n’acceptent guère de jouer le jeu de porter et maintenir le fardeau émotionnel de leurs parents et celui probable des ancêtres (le cas des autistes en général, qui savent que leurs proches ont leur part de travail à faire…).

Vous pouvez donc mieux considérer vos proches « malades » comme des âmes qui savent ce qu’elles sont et qui ne veulent pas se plier au monde de l’esprit de masse dans lequel elles s’incarnent en ce moment. C’est effectivement un monde nouveau, plus responsable de par sa conscience qui se met en place. Les changements d’énergies créatrices y sont plus rapides et plus profonds. Chacun(e) peut ainsi apprendre plus vite à jouer des symphonies fort différentes, et c’est le mieux !

Remarquez que dans l’univers, tout bouge, tout évolue. Et, vos consciences ont pris l’engagement initial, angélique, de faire de même, de sortir la dualité de croyances lourdes ou figées. C’est exactement ce que vous êtes en train de faire sur Terre, depuis août 1987, où vous aviez donné votre accord à l’Univers pour que les énergies magnétiques du treillis cosmique changent et favorisent une dualité moins forte, moins épaisse. Le voile commence donc à se lever (mieux que présenté par Marilyne Monroe sur sa bouche de ‘maître-trop’… chaude deux vents !).

Vous remarquerez sur Terre que ceux qui tiennent à rester dans des émotions lourdes, dures, difficiles, en vivront intégralement les conséquences. C’est ce qu’ils avaient prévu en tant qu’âme « débarqué » de l’Unité parfaite d’en haut…, sauf de dire arriver à changer plus facilement d’attitude et d’énergie de conscience créatrice, avec aisance, sans difficulté.

Les exemples que vous aurez de guérison « spontanée » (J. Tests-sert vient d’en vivre une après s’être brûlé gravement avec de l’huile bouillante), viendront de votre intention maintenue, de vos choix de ne plus ressentir ni garder l’énergie de souffrance et de douleur. C’est effectivement vous-même qui construisez à chaque fois les registres des persistances de vues telles, tristes, dures, noires.

A chacun de préférer des intentions toujours plus doux, légers, meilleurs à vivre ! » (fin du message)

Publicités

A propos TerreVivantepourToujours / EarthAliveforEver

1945 - né à Paris (très malheureux de ne pas assez bouger et d'être loin de La Nature...) ; - sortie de corps vers 5 ans (revenu guéri par compassion pour moi-même...) ; -guérison intentionnelle "miraculeuse" d'une paralysie vers 15 ans (chute sur le dos) ; - illumination intérieure en 1987 (voulant plus de vérités larges, évolutives suite à stress énorme...), baignée de sagesse immense doublée de guérison ; - autre guérison magnétique intestinale en 2003 (sous canicule en France), voulant redresser de l'humus en forêt avec amour pour se rafraîchir et s'apaiser, les mains plongées dans la terre, puis reportées avec succès aux intestins, enfin CALME... - deux lévitations courtes (dont une demandée comme preuve, en retraite en Corrèze, avec une vison de visages de christ sages superposés sur une icone dans la chapelle, me prouvant que la finalité était d'être tous SAGES et PAISIBLES, confiants en nos dires anticipés littéraux sur nos vies actuelles). Cimentier un temps dans les excès de poussière brûlante... - Baroudeur des climats extrêmes et inventeur malgré lui de solutions climatiques et paysagistes durables, qui tiennent la route (dont par une expérience paysagiste de 25 ans de 74 à 99 ) - coopération technique au Maroc, puis chantier de cimenterie ; - design cimentier (au lieu d'avoir refait des cimes entières) ; - know-how scientifique et technique / informatique de process ; - channeling intérieur pour soi à partir de 89, avec guidance découverte fine et précise depuis ! E-mail pour échanges innovants éventuels (anglais et autres >>>Google translate) : ribu.ribu@free.fr
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.