21 – DE L’ÉTENDUE DU LIBRE-ARBITRE EMPLOYÉ EFFICACEMENT… JE SUIS / Y AM

LE COCOONING DES JEUNES…, SI EFFICACE QUE CELA ?

En effet, bonne question : est-ce que l’on aide un jeune à se déterminer, à s’affirmer, à se co-créer mieux sans arrêt en le protégeant de trop…, en ne lui laissant plus aucune marge de manœuvre pour décider de ce qu’il choisira d’apprendre, de faire, de comprendre, de pratiquer comme sport, comme activités à découvertes de soi, créatrices…, et cela dès très jeune.

Notre société trop « traditionnelle » semble face à ce dilemme dès qu’elle oblige à un seul sens de compréhension, comme avant / après des pogromes (autant pour les kmers, les juifs, les arméniens…).

Les moules de croyance, sociaux, cela va un temps ! Puis c’est étouffant au point que trop de jeunes n’arrivent plus à trouver ou à croire savoir comment s’insérer différemment, jouer à d’autres identités plus larges, plus souples, avec fantaisie, en douceur…

L’on accepte de croire qu’il faille jouer le candidat au chômage « inévitable » (à multiples diplômes qui ne donnent plus rien de bon), car ainsi, le diplômé finit « plombé » de doutes, de toute envie d’idées re-créatrices interactives, par la restriction des petites annonces genre « La récréation est finie… », pense-t-il ! Et il a tord ! C’est lui qui se crée ses propres barrages de croyances, très spécifiques au moment qu’il croit être bloquant, fatal, et qui ne l’est pas !

Mais, là, comme pour les révolutions sanglantes, les catastrophes « inévitables », il n’y a qu’un ou deux potentiels de représentés, de crus jouables souvent même par tout un peuple prétendu « soudé dans son malheur » comme en d’autres temps des plus sombres !

En d’autres dimensions de conscience, elles infiniment plus ouvertes du côté de nos rêves multidimensionnels, les potentiels seront nettement plus nombreux et accessibles…, si d’entrée : l’on ne se limite pas !

Pour cela, comme le font très bien certains jeunes, il faut avoir un esprit d’ouverture au monde et d’arrêter de se faire des images toutes faites sur tel ou tel pays cru « bizarre ». L’emploi « rare », que l’on ne trouvera pas facilement dans son pays natif, déprécié, peut être qualifié « de rare » ailleurs, voire inestimable, sans même remarquer que ce sont les vies des mégapoles surpeuplées qui rendent les emplois rares. Et l’on s’y précipite tout de même par flemme d’apprendre à diversifier les campagnes, à faire mieux en autarcie, plus riches de connaissances diverses en faune et flore très variées !§!

Exemple : paysagistethermicien, hydraulicien en Australie, pour faire des barrages usines marémotrices et autres canaux entourant des pyramides vertes !

Il ne faut pas un bagage énorme ! Juste quelque cours du soir (ou recherches sur internet, maintenant si pratique…), pour d’entrée être un fin commercial et le valoriser auprès des fermiers d’Australie (prétendus presque ruinés dans leur coin, mais seulement avec quad et hélicoptères pour prétendre lutter contre des sécheresses ou inondations…). Bizarre non, cette croyance de prendre les problèmes à l’opposé des moyens que la nature nous présente de plus simple, peu onéreux et efficace !

Qui décide, les intéressés en local…, ou les politiques qui ne connaissent plus rien à l’écologie  et s’en foutent…, aucune place dans leur plan de carrière, vite secs comme des pierres ?

Donc, il est plus qu’urgent d’habituer VOS JEUNES à faire solidaires, moins près de leurs sous, et à se réunir en coopératives bien gérées valorisant à fond des terres à nouveau très équilibrées sur tous les plans possibles des échanges globaux !

Et, avant tout, qu’est-ce que cela représente comme formation, juste une observation attentive des rythmes des saisons avec les échanges d’air et d’eaux, d’humus, de végétaux à biogaz potentiel en vigueur, sans les ignorer, les gaspiller ou les dévaloriser au passage.

COMMENT CONSTRUIRE SON CURSUS SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE D’ÉTUDES « SUPÉRIEURES » à LA CARTE ?

Pour l’exemple de métier global expliqué ci-dessus, il faut d’abord avoir l’idée des besoins  continentaux et locaux réels, de les observer avec attention autour de soi ! Quels sont-ils quand un paysage ne sue plus, n’a plus d’humidité arborée, la base de tout climat qui tienne ?

Là les études ‘suent-pets-rieurs’ ne seront que d’un maigre ‘sec-cours’ !

Pourquoi/coaucs ?

‘Parcs-ceux-que’ ces études partent toujours d’expressions réduites des besoins d’un corps d’enseignement, de métier spécialisé à l’extrême…, sans d’abord plus spéculer sur les besoins d’ensemble, globaux, à moyen terme !

C’est la tare de notre système éducatif primaire, secondaire et d’enseignement supérieur : on part toujours du plus petit pour faire des généralités (à généraux à étoiles vite alitées à copier les pires qui ont eux aussi copié le passé…) et jamais du plus vaste actuel à comprendre harmonieux et pas « à risques de fins du monde » !

Sa vie DITE d’avance, ARRIVANT soi-même à être poussé intuitivement à aller rien que dans une filière d’actualité qui PAYE (à paix qui aille ?) pour éviter les autres, en cul-de-sac !

Là, ce sont des dire non restrictifs, larges… On ne se limite pas ! On ne précise rien ! Nos rêves sont vastes et peuvent le rester, puisque cela ne coûte rien de rêver !

Voilà pourquoi l’on dit que les rêveurs seront les faiseurs !

Ils créeront de nouveaux potentiels planétaires plus larges, rien qu’en y songeant, et aux plus spécialisés de s’entendre entre eux pour les mettre en application…! Plus besoin d’épaisses lunettes (et l’autre pass…) !

L’habitude de se projeter dans un futur large, moins contraignant fera les nouveaux entrepreneurs…, pas ceux à la petite semaine pleine de petits boulots mal payés ! Ceux de gens très innovant, ne se mettant pas d’eux-mêmes des bâtons dans les roues.

Bien sûr, cela ne vous empêchera pas de planter quelques bouleaux en trop dans votre jardin « vu venir trop étroit »…, si vous n’avez jamais assez aspiré aux grands espaces illimités…! Même en « trop étroite » Arménie, il y en a à flancs de collines « trop raides » en masse ! J’en ai vu !

Mais pour ces « derniers », tous vous prétendront que c’est impossible ou que des espaces à barbelés réservé aux riches ayant les moyens…, comme en Namibie ! Il vous faudrait vous résoudre alors à vous déguiser avec une ‘barbe l’aide’ (sans finir ‘prêts-tend-cieux’ dans un monastère, connaissant plein de langue sur le bout des doigts, mais incapable de voir d’où vient le vent du changement).

Car de fait, alors, l’on finit ‘as-ass-cinés’…, comme nos moines de ‘Tie-bée-erre-inn/terrine’ en ‘All-gèrent-rites’ ! Ceux qui n’ont pas compris que même les malades avancent, et les incultes aussi…, obligés de faire paysagistes, attentifs… ou pas ! Forcé d’apprendre « besif » dans leur coin ! Et baise-slip s’il n’y a pas assez d’humus ! Oui, la vile ville n’attire que les naïfs qui en seraient à y réussir « eau » mieux, mais en banlieues cataloguée ou le chômage toucherait 40 des jeunes ! Non cela fait « alcool » addictif…, au lieu d’ail qui colle !

Et c’est là que le drame commence : ON VOUS A MIS UN GERME DE DOUTE DANS VOTRE ESPRIT… : la confiance et la co-création de soi porte une faille…, devient floue et moins performante en matière de retours énergétiques, réels, littéraux ! Aïe !

Le virus « psy » à hypnose prend forme ! Votre vue se brouille et vous « pensez devoir » porter des lunettes, aller consulter les docteurs…, alors que le symptôme pourrait facilement se résorber par votre intention plus clairement exprimée d’être vous-même, ce que vous choisissez d’être, la réalité sous-jacente comprise non répétée, rien qu’en discontinuité quantique !

Sauf qu’on vous tend une société standard »… collée « au pire », à continuités linéaires fatales, à structures imparables ! A chacun de rêver sa réalité venir de mieux en mieux sans ces inutiles faux modèles urbanisés qui foirent ou tournent en rond !

Mais de cela, personne ne vous touche « maux »…, et à vous de le trouver en passant par tous les figurants ‘cons-sciences-scie-eux’  de la médecine « of-fils-ciel » (faisant médecine ‘lucre-hâtive’ aaah ‘messe-deux signent’ non responsables !). Là aussi, la blouse de l’infirmière, ses formes, y font beaucoup autant qu’en institutions religieuses les nonnes pour vous leurrer, et vous tombez dans le ‘panne-eau’ ! toujours au sec « propre » mais sans vitalité, en clapier d’immeubles presque insalubres !

Alors qu’à la ferme, en grands espaces gagnés sur les déserts, avec nettement moins de confort mais vu plus d’idées brillantes pour reconstruire vos paysages (à terrasses à talus arborés, les seuls pour ne pas faire drâme, désastre climatique intercontinental), voulus bien inspirés justes et précis tout le temps, vous seriez le propre inventeur de vos réseaux d’eau récupérées sous les gouttières, de vos sculptures de chalet, de votre grange à foin au dessus et l’étable à bétail (varié) au dessous pour isoler et chauffer respectivement votre intérieur !

Mais pour cela, il faut commencer par replanter des forêts de mélèzes (en altitude) de chênes-liège et fruitiers en pays secs)  sur terrasses à talus arborés, pour qu’ils poussent plus vite que la moyenne grâce aux pluies d’orage retenues afin de servir la végétation sans crue… !

Et ainsi, tout en vous faisant plaisir pour avoir une forêt jardin en agroforesterie très diversifiée, il vous sera possible d’aider la planète avec vos arbres poussant six fois plus vite, absorbant efficacement la chaleur ambiante (35 fois mieux que l’air sec si humide) et le gaz CO2 à effet de serre !

Souvent, les discontinuités à ruptures étonnantes finissent par s’imposer, ou, c’est la dépression mentale par refus de faire savoir que TOUT HUMAIN est d’abord responsable UNIQUE, très particulier, de ses instants présents rêvés créatifs! Surtout si pas assez bien vus, bien dits très tôt d’abord pour se tester, sans suivre la négativité de sa famille ou de son entourage. Les vécus relaxés, confiants, en harmonies universelles parfaites au niveau des harmoniques énergétiques et quantiques d’ensemble peuvent retourner mieux, juste à maintenir en son esprit cela comme sa réalité déboulant devant soi, sans autre crainte mise par dessus! Lesquelles sont sans potentiel restrictif ! Car, c’est cela l’école Terre !

C’est une magnifique mosaïque infinie de potentiels…, mieux encore que celles à ruines romaines ou grecques ! Surtout rigides, très conditionnées aux positions fixes « avantageuses » à Pompéï, et ailleurs (en séismes « du siècle », alors qu’il y en a de micro tous les jours que « dieux » fêtent…).

Oui, ils avaient bonne mine nos « dieux », vous pouviez les chercher dans vos cieux et l’influence « prédominante » des astres (sans désastre) aussi ! Tout cela n’est que l’affaire d’hypnose mentale crue anodine (vous continuellement créatif en chacune de vos pensées innocentes mais tordues, vous déniant ce pouvoir-là) où vous vous laisserez piéger…, voire pas…!

Voilà pourquoi les scientifiques sont assez ‘perdent-nient-cieux’ s’ils commencent d’abord du mauvais côté de l’échelle…, par le niveau le plus minuscule…, sans débuter par examiner le plus grand : « Qu’est-ce qui se passe vraiment au niveau de la globalisation d’ensemble qu’on devrait changer…, sans faire « traditions » étroites ou passéistes de trop !

Certainement pas…, juste quelques jeux de fond de cours à RÔLE-REND-GARE-HAUSSE dont il s’agit ! La discontinuité quantique très fine de la réalité fondamentale permet de ne pas s’attacher au passé, ni à des fatalités crues tenaces…, mais certains pensent ne pas avoir assez appris de ce côté-là, alors ils rempilent !

D’autre comprennent que les petites traditions ne sont que des peurs cachées où l’on se déguise, se maquille, se fait beau pour des fêtes en montrant jute les apparences qui nous arrangent, et là oui, on pense « tenir » une vie entière en couple réussi, de préférence immobile à raconter des rases sur sa vie (qui n’intéressent personne), généralement, l’un ‘sous-tenant’ l’autre et ‘vice-vers-SAS’ !

Les jeunes, il y a mieux à faire que de vous marier ! De beaucoup bouger pour apprendre et aider les autres à se comprendre mieux. Pas qu’un christ, un esprit clair tous les 2000 ans à devoir le faire… C’est tout le temps et pour tous, mais sans parler aux foules, juste en intimité en écoutant surtout l’autre, le laissant vider sa plaie…!

JEU-X VOUS… ZEN-TEND D’JONQUE… STRESS « BIEN » !

DERNIER COMMUNIQUÉ ‘MONTE-DAIM’ SUR COM. »UNIQUE » QUÊTE

Vous n’êtes n’hiii une st’hard de la jette-sets…, ni une prince-fesses rots-hiii-ail qui en pince pour un planqué habillé comme un joueur d’opérette !  Ne paniquez plus à envier ceux qui se la jouent les premiers de ce monde, pouvant faire croire qu’il n’y aurait aucune ‘hier-hard-chie’sue-perd-rites-heures’ à eux !

Dès que réfugiés dans leur yacht, dans leur île rare, dans leur château décadent…, ils doivent faire face à l’évidence, ils travaillent… pour les revues de cinéma , du people ! C’est un sale boulot très mal payé, car il leur faut rester ‘inn-perd-cable’ et c’est le job le plus difficile, à part pour celle (la Victoria) astucieuses d’avoir choisi son mari comme étant prof de gym, capable de l’entraîner ‘trousse laids’ jours !

J’ouvre ‘hii-scient’ une ‘dos-laide-lance’ en grande pompe pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir une salle de gym chez eux.

J’en ai eu une dans mes combles en R.P. trop en transports fous, et cela ne m’a pas aidé à rester en forme pour autant. Mais, maintenant, à la campagne, à joues-haies les paysagiste frôlant les vêtements très variés de M’a-T’erre, je peux vous dire que mes conditions de vie ‘honte’ ‘grand-disque’ (pour faire fuir les oiseaux), sont très différentes d’avant.

Je ne cherche plus à jouer ceux qui vont en mettre « plein la vue » aux autres, que de l’extérieur, par un train de vie de plusieurs mis-Lyons ‘d’Eux-robs’…, ‘car’ss’ ‘jeux-shaies’ que cela ‘n’hante’ ‘veaux’ ‘passe’ ‘là’ ‘chiante-d’ailes’.

Ces « riches à triches », toujours à se jouer des comédies sans fin, sont très malheureux quand ils se réincarnent la foi suivant dans une famille très pauvre…, tout à l’inverse !

J’ai un exemple de belle fille, de princesse du passé qui se la joue actuellement comme domestique… de riche. Elle est passé de l’autre côté avec son bagage en langue ‘étrangle-J’erre’, et cela lui a fait un tel choc, qu’elle s’est imaginée que les hiérarchies royales étaient les seules solutions finales en un monde ‘donne-niais’ !

Aussi, en testant ses énergies, j’ai réalisé qu’elle n’était même pas dans sa tête, dans son corps, me disant d’ailleurs : « Qu’elle ne SE ‘sue/sup-porte’ pas sur Terre ! »

Son aura répondait ABS-sente, et elle pas capable de faire plus de 500 m à « St » ‘Trop-pèze’ ! J’espérais/’jet-se-perdait’… l’aider, mais d’une vie/vitrée/vitreuse à l’autre, dans des rêves ‘malle ficelles-laides’, avec sa tenue raide comme un piquet, sûre d’être en dépression pour toujours, ‘jeux noeuds poux-vêt haies-lasses’ rien faire…, trouée au ‘mythes’ sonne aura !

Voyez-vous, on croit avoir ‘gag-niais’ le gros lot de la fortune ‘fac-scie-île’ et l’on n’a ‘qu’eux’ les frissons qu’il faut, qu’ils croient !

Bien Eve-vide-amant, des ‘heureuses’ comme celle qui joue à l’An(ne) ass Saine-claire vous soutiendront qu’elles ont gagné la notoriété, mais c’est la ‘note-eau-rite-été’ qui hante d’écoule-aah, et tous nos puits « mondiaux » d’eau à sec…, (ou pollués par des gazes de ‘chie-hii-ss-thé’), puis la dégringolade mondiale queues vous ‘connes-naissez/n’essai’.

‘Sach-chier’ que par contre, si vous êtes né dans une famille de bas étage, sans éducation, vous avez encore « vos chances » la vie suivante de gravir les autres nie-veaux ! Bref ce ne ‘sueur-rases’ pas du gratin ‘dos-fine-noix’, nid du gâteau/gratte-tôt, mais vous ‘zoo-raides’ ‘Est-s’haies-hii-est’ !

Et là, les anges applaudiront et vos diront brave-veaux une fois sortis de ce monde en défilant devant les autres anges qui vous sourd-rites-rondes…, car vous découvrirez que si vous êtes venus sur Terre, c’était une erreur, partent-ss’queues, vous aviez cru que la Terre avait besoin de vous ! EN fait, pas tant que cela, car le monde s’est vite trop remplis de foireux qui, derrière vous, copiaient « les pires » pour apprendre « le mets-hii-heurts ». Vous meu suivez ?

Ceux sueurs raides la raison pour la quelles les cons-encombre du sud de l’Aise/Asie-pagne son pleins des sales-maux-n’ailes qui donnent des ‘aime-maux-rage-hiii’ ! Quand on a peur de trop de tout foirer, on attire à soi la correspondance exacte, même si on est dans un pays ultra propre (L’Allemagne des viles villes, sans précautions sanitaires élémentaires, car plus assez avec le vivant?). Le monde entier un peu trop même. Car, l’on prend l’habitude de ne plus laver les légumes…, et même de les dire et les voir « mal », et ils vous le rendent bien (quand ce ne sont pas les vôtres, cajolés et aimés, du jardin) !

‘Morts-alités’, ‘cultes-hiii-vite-êtes-(ôû)-viet’ vos légumes rien que les vôtres…, haies sueur-toux passent ‘laids vautres’ ! Les ‘lègue-hume’, c’est à éviter, la preuve, personne meuu lit(re), aucune vache ne me supporte à côté d’elle pour que je lui tire mentalement du lait…! Je suis définitivement catalogué « riche qui a triché en vile ville », et cette étiquette apparaît sur mon front sous forme de rainure verticale à la ‘Bern-Hard’ ‘Tape-pis/pisse’, plus qu’avec des traites  traîtres…, aaah-lors qu’îles se laides Lagarde-eee !

Bientôt les îles à parade-disques fils-cop seront plus que des nid à pétrole…, flambant vite, puant des masse, et ils auront gag-nais…! D’eau-tente que des ‘l’armes’ à plasma allumée par mets-garde mettre-ronds le feu eau poudre, Ce sueur rase le boue-quête d’artifice fine-aille à Arc/Harde… cache-chions !

Vous n’aurez rien ‘perd-dure’ en ‘reste-tend’ en ‘deux-horses’ de trousse-SAS (hante votre chatte-tord à Vienne) !

De « nouvelles » T’errent…, pires encore, seraient prévues/’prêtes-vulves’ aah Moyenne-âge/moite-hyènes-ragent… seraient ant-tire-slip/sloop/seloupe-paient dans un futur Univers-selles à pote-tend-ciels remplis de  Aids disques Bars-clays…!

Jeux noeuds voute dix passes le box-sonne chez Laisse-haies-ferrent !

ADD-VIENNE QUEUE’SS… POURRIES RASES !

RIEN N’A D’IMPORTANCE et se la jouer en DIEUX « PERDUS » EN CE MONDE, ENCORE MOINS/MOINES !

Ce ne serait qu’une expérience pros-tôt-typée/prot-‘eau-t’y-paie…, parmi des milliards-d’errent d’Zoo-Zoo-autres !!!

Vous avez définitivement perdu votre temps…, à tend…, ATTENDS…, en meuu lisant /l’hissant et en meuuu prout/preu-n’hante eau sérieux / sert-rites-Zeus’ss-x’ce!°) !

VOUS VOULEZ VOUS JOUER UNE VIE CLAIRE, VRAIE, CROISSANTE, PRESCIENTE…, alors AFFIRMEZ NE DEVENIR… QUE CELA !

Votre réalité « Unique » sera la vôtre, mais vous vous découvrirez en plus tout à fait synchrone avec le monde entier. Cela changera votre sensibilité d’être si vous restez souvent, presque tout le temps en retrait, en lâcher prise dans l’instant présent, face au chaos du monde joué dans les extrêmes… Il ne vous concerne plus, presque plus ! Choisissez-le ! C’est votre droit le plus noble !

Les autres apprennent le plus avec le libre-arbitre et leur ego, pas vus encore délivré du « pire », et donc, leurs jeux excessifs leur paraît crédibles tant qu’ils sont dans cette hypnose, celles de vies passées, celle de la famille proche…, des études « difficiles », du travail « dur », etc.

Chacun se crée ainsi son contexte d’environnement, et s’il devient trop sec, il faut affirmer facilement en changer. Là le » standard » de votre conscience ne sera plus le même, plus aussi « normalisé », dans « la norme » crue « imparable ». Vous commencerez à co-créer votre vie de mieux en mieux.

Mais, à chacun son rythme, son style, sa méthode de clarification de son esprit (dit « christique » par les un, « bouddhique » par d’autres…, ou « athé » par « presque personne » parmi ceux qui ne croient à « rien »…, ce qui est impossible puisqu’on pense et que l’on est… EN ce monde !), sur la clarification de ses peurs insensées et non prouvées.

Cela, en expérience honorable et ardente de l’âme, incarnée sur Terre et ailleurs (en d’autres mondes prototypes de la conscience) en lâcher prise inconditionnel depuis la nuit des temps…!

QU’ATTENDRE INDIVIDUELLEMENT DU FUTUR ?

Le futur peut être envisagé comme les potentiels les meilleurs que nous aurions sélectionné dans notre passé (notre présent actuel). Mais, ces potentiels « les meilleurs », du « plus grand bien », on ne les connaît pas actuellement. Dans notre temps linéaire, ils ne sont même pas inventés.

Chacun voit qu’il y a ceux qui s’amusent à se limiter, voir à se détruire en fumant de plus en plus jeune, malgré les statistiques médicales qui disent que c’est grave, que les cancers augmentent. Pour ce genre de « collectivisme » (auquel certains jeunes veulent rester « coller au plus vite, vissés dessus »…), il n’y a qu’à être dans une attitude d’acceptation, mais sans compromission d’avec ceux qui le vivent (« vous voulez être irresponsable, gâcher votre vie, cela vous regarde, n’attendez pas plus de nous, c’est votre libre-arbitre, on le respecte, mais ce sont vos ‘oie-nions’ ! »).

Beaucoup d’individus n’utilisent pas leur créativité d’être, même très jeunes, trop à croire devoir copier (en commençant par le pire…). C’est une façon de faire, une expérience pour leur âme, et donc à respecter, si ce n’est à honorer. La sélection naturelle à laquelle ils voudront mieux croire, sinon au pire, fera le reste. Ils se voudront guérir ou pas : jeux énergétiques majeurs s’il en est, maintenus ou évacués dans l’insouciance, sans discernement et d’y regarder de plus près.

Ainsi, personne ne nous demande de nous croire responsable des autres, particulièrement de leurs démissions d’eux-mêmes. Celui qui se ment crée automatiquement des énergies fausses dans ses énergies, qui lui sont retournées tant qu’il veut croire « au pire ». Et s’il ne veut croire à rien, il vivra une sorte de rien qui ne lui donnera jamais les bonnes explications qu’il aurait eues s’il avait voulu croire obtenir le mieux en terme d’informations intérieures, son plus grand bien. Non, il n’aura que des petits « riens » insignifiants (comme ma digne mère) et ne remarquera pas les synchronicités qui parcourent le chemin de sa vie.

C’est ainsi que je vous conseille d’être très attentifs à ce que vous vous retournez journellement avec toutes vos croyances « définitives ». Elles ne peuvent l’être…!

C’est de l’énergie continuellement remise à jour suivant les modèles de pensées et de croyances que vous vous donnez. Votre aura n’est « que » cela, mais TOUT CELA !

Pour une conscience plus réellement universelle et à actualiser :

http://terrenouvelle.ca/ashenseignementspirituel.php

L’INTERACTIVITÉ LITTÉRALE DE NOS PENSÉES

Remarquez qu’aucune philosophie ne traite trop de cela ! Étonnant non ? En fait parce que c’est trop simple et ne fait pas pisse-copies rentables. N’oubliez jamais que nous sommes dans un monde dont la Vérité première est faussée par l’argent, par « la nécessité de le gagner » (une limite de plus du « système de croyances de masse »).

Cet esprit interactif et littéral ne vous oblige nullement de penser « comme les autres », ni de vivre accrochés à des détails insignifiants que des journaux, revues vous présentent comme « obligés à subir », ou par ailleurs, comme « idéal à acheter »…! C’est de la foutaise pour fous à thèses’.

Chacun a ses choix de c-ocréativité de sa vie à faire…, cela, tout du long de son existence. Comme je le teste à 66 ans, même sur mes dits « vieux » jours… Non ! Je déclarer avoir le corps parfait, les cellules pures de mes 6,6 ans, pas plus (les autres cellules bâtardes suicidées d’elles-mêmes). Cela, si vous le maintenez (sans passer furtivement dessus…) c’est de la co-créativité littérale, tout comme celle défaitiste, nihiliste, et, vous avez LE CHOIX, toujours, ENCORE et ENCORE !

Pour les filles comme pour les garçons, à la puberté, vous pouvez dire vos énergies se calmer en respirant une paix inégalable vue en vous…; de même d’affirmer ne pas être prêts à être fertile…, votre corps alors obligé d’y répondre. Cela ne veut pas dire que vous n’aurez pas d’émotions fortes, ni que votre corps se détériorera (à mois de tenir à y croire). Elle ne seront pas aussi désordonnées que les autres, mais maîtrisables, ne vous rapportant pas dans votre jeunesse plein de désordres ou d’accidents (j’en sais quelque chose avec mes cicatrices de trop bougeant de naissance).

Une nouvelle compréhension de la maîtrise de soi vient des anciens qui l’on testé avant vous (comme de moite-même : J’add’aqueux Tests-sert…), plus précise, moins « philosophique et intellectuelles » à pontifier sur « le doute utile » pour vous en sortir des pages fumeuses et que votre quête ne s’arrête jamais.

Là c’est un virus ‘spires-rituels’ ! En spirale ! Pire qu’un ‘spi-n’hâte-qu’erre’ à l’avant d’un bateau (bas-tôt ?) que l’on déroule pour faire « voile » et croire mieux avancer. Vite, cela nous les gonfle…! Jette fesse de la voile, et/haies, en connaît un ‘raide-hii-honte’ !

Faites le rapproche-ment (ou pas) avec les voiles que se mettent autour du visage les femmes muselées (sans manne attendue – ‘muse-lutte-manne’…). Se cacher sa vie, se cacher du Soleil, de l’énergie photonique haute universelle (à dire bien Vérités larges, faisant partie de soi) qui représente de manière angélique et pure en notre aura…, ne peut faire comprendre, déjà, comment s’occuper plus de la Nature…: pour faire ombrages climatiques qui tiennent.

Alors, l’on s’enferme dans des casbahs, des mosquées, en médinas, derrière des jalousies en des rues étroites et sans aucune végétation…, à épier le monde, plus qu’avec une langue de vipère… (tant l’on ‘sent-merde’ de petits riens).

Et le pire, quand l’on émigre c’est de croire aux mêmes histoires de « manques insurmontables »…, alors, on se les retourne sur la figure, on les vit (ma femme, immigrée d’Asie, a été « très forte » pour y croire en son corps déjà, cru déficient de la naissance à la mort…, puis en sa vie réelle, à suivre le ‘mouve-ment’ en études obligées d’être « dures » en ‘unis-versets-cités’… à conscience de masse!).

E là, où jeter ses ‘ordres-durs’…? Aucun champs, aucune haie pour les épurer et les recycler tranquillement en hume-US…! Moi, JE ! Me ! Ma mie ! Mamie !

ÊTRE DANS L’ACCEPTATION avec GRAND DISCERNEMENT

Vous n’êtes pas obligés de suivre les bêtises « fast » des autres, ceux qui veulent tout faire speedy, rien qu’avec de grosses machines qui les endettent jusqu’au coup, puis à passer le restant de leurs journées devant la télé (à suivre le pire), ou devant leur ordinateur à compter leurs sous manquants…! là c’est le pire et le leurre !

Si les autres font des erreurs et qu’ils bne veulent rien savoir, vous pouvez considérer qu’ils sont encore dans des expériences de la dualité que leur âme, leur cerveau haut veut expérimenter, et c’est honorable. Ils y discerneront peut-être leur créativité à rebours un jour ou l’autre… S’ils ne le veulent point, laissez aller. Si vous les voyez perdus, dites leur une ou deux fois comment faire, peut-être même trois s’ils l’acceptent, puis passez votre chemin. Cela ne vous regarde plus.

Les « rares » qui ne veulent pas être vigilants, conscients, avec une attitude constante  de discernement seront nombreux tout autour de vous… C’est qu’ils préfèrent avoir peur, croire à l’ego dominant et douter de soi… Tant qu’ils suivent cette route de la dualité dans leur libre-arbitre, ils apprennent le plus… (même un évêque dissident qui jouerait les négationnistes pour paraître plus important et fonder une église « originale ») !

Vous ne pouvez que leur rayonner la lumière pure de vérités évolutives larges, qu’il peuvent voir comme une douche de lumière descendant d’en haut en leur aura…, si cela leur chante… Sinon, passez votre chemin ! Ils auront plus de vérités continuelles quand ils y seront enfin accessibles, lâchant prise sur « le pire qu’on leur tend ». En décidant d’arrêter de jouer aux pitres menteurs. En se pardonnant leur passé. Le libérant enfin « au mieux » en se  respirant en des énergies neuves… Si/scie cela/seul Ass leur chante/leurre chiante !

Mais comme ces jeux « de fous » sont autant des formations valables de conscience sur Terre, pour des âmes avancées qui osent être prêtes à tout (ce que tous les anges ne seraient pas), bénissez-les, et s’ils partent par charters entiers…, benne-hiii’SS-laids !

Ils prendront le « bon avion, le « bon » train, la « bonne » voiture, exactement quand ils ne seront plus prêts à croire à la validité d’une continuité de vivre. Ce sera là aussi LITTÉRAL… Cependant, rien de tel ne paraîtra, ni ne sera pas écrit sur leur front ! Ils l’auront cru un peu trop longtemps eux-même, jusqu’à se le retourner comme accident ! Tel un beau-frère, un oncle aussi qui « croyaient » mourir jeune !

‘7-haies’ à ‘mou-rire’ de riz’rrr !

C’est là où les sondes ‘PIS-tôt’ du vol Rio-Paris ‘d’erre Franche’ prennent toute leur signification…! Quand l’âme sent que l’incarné ne veut plus de cette vie-là, le pilote a beau tenter de corriger la trajectoire, il sera poussé à manoeuvrer le JOY-Stick dans le sens accru du risque de décrochage de l’avion…! Car il y a l’intention créatrice pure d’un ou de plusieurs passagers derrière, décidé d’en finir (ou de le craindre depuis trop longtemps), et pleine d’anges pour pousser le pilote « au pire » (quitte à lui fermer la conscience et de se substituer à lui).

Mais sachons que là-haut, les désincarnés finissent quand même heureux d’avoir quitté ce monde « de fous », et qu’ils réalisent que de tout temps sur Terre, ils avaient leur responsabilité créatrice de conscience à mieux exploiter… Que cela n’arrête pas, même une fois redevenus anges, leurs choix prédominants (comme je l’ai « vu » moi-même en sortie de corps après une broncho-pneumonie à mes cinq ans, redevenu complètement lucide et compatissant pour mon corps, ce qui l’a guéri…!)

Sans JOIE…, le joy… STICK, colle dans l’autre sens !

C’est encore une fois l’intention d’ÊTRE qui compte, les choix faits dans NOTRE VIE !

Ainsi, pour mes deux proches « partis trop trop », ils avaient LE CHOIX de croire ou NE PAS  CROIRE à des jeux « d’échecs » pour l’un d’eux (mon Bof…, qui avait fait de « brillantes » études, mais ayant vécu en plein Paris n’avait pas assez cru en son corpssa brillance de choix de Vérités évolutives larges, capables de tout changer dans son instant présent corrigé, libéré, pardonné plus vite…) ; puisque devenu trop gros à cause d’une mère folle de gaver son fils unique, de prétendre « mieux » faire avec de tels excès citadins à hautes ‘aise-colles’… d’IN-j’ai-NIE-HEURES’…, PASS… « CONS »… (tie paye, de l’eux-rope… haies-huns…) !

( SS’haies-SS d’aise-posées : la ‘tr’add-duct-sion’ de mes jeux de maux est ‘Pet/paix-hiii-hante’ ce qui meuuu feux-rases des pets-pètent hante/ant plus  !)

Si vous subissez intérieurement un grand tente-tâteur/hâteur…, commencez à penser que c’est votre manie ritualiste de croire à vos faiblesses « durables » qui est en cause ! Surtout côté sexe « nécessaire » pour trouver un « équilibre à deux » ! Il est déjà là sans avoir à se marier.

Little Bouddha vous le prouve en Inde…, même arrêté sur place, hypnotisé par son instant présent plus vu bougeant bien, au mieux !

J’ai une belle-soeur qui me l’a démontré avec ses T.O.C. et ses tics, qui préférait décortiquer tout, tout analyser, très forte à l’école mais nulle dans sa vie ! Anorexique sans vouloir le voir ni y croire, complètement hypnotisée par ses régimes ‘billes-oh-logiques/glauque-gicle’….!

COMMENT SORTIR DES JEUX ‘PRESSES-VISIBLES’ ?

Il vous faudra enfin vous faire confiance de manière haute, pour tout, en le respirant calmement (si possible avec un air propre autour pour ceux qui voient leur corps « mal » finir). Tout est possible… et son contraire /haie sonne cons-traire ! Si vous attendez des preuves qui soient toujours les mêmes, rassurantes à la petite semaine, dans les pensées rassurantes de l’humain limité d’autrefois, on tirera sur vous à boulets rouges (moi, dans mon prés visible…, ce sont des fruits de plantes bizarres que  je découvre « par hasard »).

Vous êtes sur Terre dans une Nouvelle énergie de Conscience aspirant au changement. Pas un petit, un GRAND CHANGEMENT ! Aussi, ceux qui ne voudront qu’un  petit changement avec encore les mêmes rengaines rassurantes à chansons paillardes, faisant le pire avec leur corps autant qu’avec la nature, risqueront d’être déçus !

Vous avez vu le bizarre virage sur l’aile du Concorde plein de paillards allemands voulant fêter S’AS !

Trop de paillards ensemble, comme sur la Volga dans un bateau de tourisme dépassant son chargement acceptable, cela finit mal…! On s’y presse sans penser à mal, et sans que personne n’ai vérifié si cela collait…, toujours pour trop de bouffe et d’inconscience, proche déjà des maladies séniles. Alors, c’est la catastrophe !

Noeuds voutent Zen fêtes passes sur l’Aven’ir du monde, il va y avoir du déchet sur la génération babille… BOUM, du côté des neurones bloqués (et de ceux qui auront suivi la même trajectoire copieuse derrière, toujours à chercher à bouger seulement en quelques fêtes mensuelles ou annuelles…) ! Je teste pour vous, à la limite de la crise cardiaque continuelle, avec des gâteaux industriels que cela ne fonctionne pas !

Meuuu’Enfin…, juste comme chaque gâteux le dit ! Ceux sciés haies mon dernier maux !

De même pour le voyage cérémonieux de trop d’un président polonais pressé d’arriver sans avoir consulté les astres à travers son ‘jus-maux’ (le mien c’est hune tasse…, deux casse fesses) !  D’aises… astres à/ah désastres ! 

Donc, ce n’est jamais « la faute de dieux », mais JUSTE la faute de vos ‘DITS-EUS’, pas crus précis, scientifiques, littéraux !

Imagineriez-vous prendre des milliards d’années à ficeler un système solaire (« une ‘Galles axe-scie-hiii’ d’abord sur d’autres mis-lit/litre-hards damnés ? » demande raide Charles/châle/ »pâle » d’angles-t’erre) sans avoir pris la peine,  comme ange, de vous munir d’outils responsables et parfaits, autant de conscience primaire que physique (à l’école SS’gonds-d’errent)…!

ALong d’jonques ! (…là cela vient du fait que j’ai ‘viet-cule’ au ‘viet-n’âme’ (dures Sue deux), jeune et pas assez à jeun… !)

SORTIR DES FATALISMES MONDIAUX ÉTIQUETÉS VALABLES

La société dénonce continuellement les mêmes travers répétés, les mêmes lacunes et dérives. C’est parce que la conscience humaine prend peur, d’entrée, en ce monde et ne veut pas trop dire arriver à mieux que d’autres. Qu’elle pense « devoir » copier….

Hors, même les gouvernements prétendus démocratiques (comme du temps de Reagan avec la drogue…, jusqu’au cou dedans – vidéos US « Les archives oubliées ») ont joué à fond l’hypnose du pouvoir abusif. C’est difficile à vivre pour le monde qui s’en offusque, mais très enseignant sur les limites de l’hypnose de l’ego ! Sauf que, cela pousse bien des âmes jeunes à ne plus croire à la validité de tels apprentissages poussés à l’extrême !

Ils ont parfois tort de se décourager, de se suicider, alors que le monde actuel apprend beaucoup. C’est un point chaud, comme un volcan jouant les chalumeaux à perforer la croûte terrestre. Vivre des expériences « extrêmes » permet d’apprendre le plus.

Et si l’âme en a besoin sur son parcours « unique », bénissons cela…; ou du moins, soyons remplis de compassion pour ceux qui vivent ces extrêmes-là en les laissant libres de se croire vainqueurs abusifs ou victimes. Quand leur âme jugera le temps nécessaire d’arrêter, leurs jeux excessifs de l’ego ne fonctionneront plus aussi bien qu’avant. Ils seront obligés de passer par des difficultés, une dépression et le besoin de se relier au niveau du coeur sacré en eux-même, de leur part aurique angélique, se libérant.

Un jour cependant, les âmes arriveront de mieux en mieux sur Terre à dire leurs intentions d’être créatrices en retour, telles qu’ils veulent mieux les vivre, se les voir retournées « au pire ». Alors, elles laisseront de côté les médias, les portables pour dire leur vie sûre dans l’instant présent, sur des bases éthiques qu’elles se choisiront. De fil en aiguille, cela incitera tout le monde à changer…, comme cela s’est fait pour l’ex URSS en 1989 avec la Perestroïka.

Progressivement, ces âmes seront de plus en plus nombreuses. les signes sont là dans les crèches, les garderies…, et déjà même, bien des abus de pouvoirs ne sont plus tellement tolérés. Le changement se fait presque « en douceur ». Et, il deviendra acceptable, normal que les humains s’indignent de ces dérives…, mais en commençant par examiner leur propre vie. Sans suivre bêtement les coutumes de faire trop de gosses, de fêtes, de mariages qui ne tiennent pas distraient et dé-responsabilisent, infantilisent les dits adultes.

Se marier en vitesse, avant d’avoir réglé ses propres problèmes intérieurs (libéré ses peurs, ses émotions), sans avoir marié tous ses chakras en les baignant d’énergies angéliques en soi, n’est pas recommandé. Cela ne mène à terme qu’à des cul-de-sac, des dépressions, des vies qui s’écroulent, doivent chercher à se guérir, à changer, à libérer les poisons collant des croyances illusoires des vies passées, pas assez honorées et traînées avec soi de vie en vie, avec un excès de culpabilité néfaste.

Toute intention d’être émise permet des expériences équivalentes en retour, et c’est à chacun de se reconnaître plus tôt et plus vite responsable de ses choix. Il est connu sur l’examen des N.D.E. (Near Death Experiments) que : même en « sortie de corps », nous restons maîtres de nos choix (ce que j’ai vécu à cinq ans, ayant de la compassion pour le mien, étouffant d’une broncho-pneumonie, et retourné alors dedans guéri…!).

Il n’y a donc rien à « craindre » de la vie ! Une expérience vitale de plus, juste pour retravailler toutes nos croyances extérieures tenaces, illusoires, excessives ou fausses ; pour les relâcher, rester neutre équilibré au plus possible, avec des choix discernant, non limités. Ceux larges et voulus utiles au monde en terme d’élévation de conscience de soi. Là c’est utile, même si le parcours de chacun(e) est unique et compris humainement comme « chaotique ». Le chaos étant source de changement, éventuellement de libération intérieure puis extérieure, pour les âmes qui estiment avoir été au bout des expériences de l’ego et de la volonté dans tous les aspects extrêmes possibles !

RETOUR à LA JOIE D’ÊTRE, D’AUTO-GUÉRISON PAR LA RESPIRATION PHOTONIQUE CONSCIENTE et maintenue jusqu’à un résultat !

Si vous voulez éprouver que la réalité des apparences factice et dualiste ne vous atteint plus, ne déstabilise plus vos énergies émotionnelles en votre aura…, il vous faut renforcer votre aura dorée par son niveau véritable, d’en Haut en Soi, le Soi supérieur Vrai, vu à l’oeuvre (Lumière photonique pure et vrai qui vous est propre, reliée à l’Unité universelle la plus pure et complète…!

Cela se fait essentiellement par UNE RESPIRATION CONSCIENTE VUE énergie DOREE (Sagesse suprême de votre divinité d’être, plus crue « inaccessible ») et de la LUMIÈRE BLEUE de Vérité, (toujours là, jaillissant de votre front, de votre troisième-oeil).

Ce n’est juste qu’à réactiver et à faire plus confiance comme processus déjà inclus et parfait en vous-même !

Là, pas besoin de se prendre pour un personnage hors du commun sur un trône d’or comme le Daily/day-hiii-l’âme-aah !

Le site suivant, de channeling intérieur, vous révèle que cette Vérité lumineuse existe depuis toujours et cherche à nous guérir, si nous respirons confiants pour tout. Ce que la société extérieure (des apparences, de l’ego, de la dualité) cherche surtout à ne pas nous faire connaître !!!

Maintenant…., vous savez où est la principale manip sur T’errrrre : vous empêcher de vous guérir vous-même et de vous faire pleinement confiance en vous maintenant enfermés au pire !

Empêchés… d’aimer respirer à fond, de simplement croire d’abord en vos énergies, en vos créations d’être continuelles…!

http://kryeon.forumactif.com/t119-l-energie-photonique-le-prana-et-la-glande-pineale-votre-portail-de-guerison-de-la-4-d

LA ROUTE EST LIBRE aux SOLUTIONS CRÉATRICES EN FAISANT ABSTRACTION DE L’ADDICTION PERMANENTE AUX  DITS « PROBLÈMES »

De vous y efforcer paisiblement de ne voir aboutir sur votre Chemin de Vie que des solutions faciles, vastes, libres, toujours les plus appropriées, sachez que vous ne vous retournerez plus que cela !

Par contre, il vous faudra jeter à la poubelle (céleste)  tout vos problèmes, car dès l’école, on nous a appris exprès qu’il n’y aurait que « des problèmes à résoudre »…, sans jamais nous dire (à travers les religions, ou la métaphysique qui devrait être enseignée dès le plus jeune âge…), qu’il ne fallait envisager que les solutions « EASY » et de mettre nos problèmes à la poubelle et tri célestes.

L’esprit créatif en nous-même ne retournant que du littéral, tant qu’on est dépendant qu’aux problèmes « difficiles » à résoudre, c’est pour notre pomme. Clarifiez votre route tout le temps ! Chaque matin, en affirmant par exemple : « Aujourd’hui je n’ai que les solutions les plus belles, les plus sûres, et tout le reste de mes problèmes sont mis à la corbeille.

Chez moi, c’est la souris virtuelle que j’ai co-créée dans l’astral, aux gants blancs comme Mickey, qui se charge du « sale boulot ». Elle a cette tâche de grignoter tout ce qui fait pollution mentale (obsession, hypnose, dépendances, peurs, inquiétudes larvées) pour l’envoyer « aux cieux ». Pour décrocher toutes ces sales petites odeurs de mes énergies de l’aura.

Et, j’ai décidé que cela fonctionnait par de profondes respirations douces, aligné vers le haut en moi, matin et soir, quand je me lave les dents. Là, je me vois lumineux et changeant, ce qui me prouve avoir provisoirement corrigé le tir. Car chaque instant est un moment neuf ! C’est aussi une de mes autres décisions pour être maître de mon instant présent à chaque fois plus évolué, plus libre et dignement souverain, mais aussi fortement responsable de mes énergies plus données gras-truie-te-ment aux autres. Qu’ils fassent de même, ils sont tous sur Terre pour apprendre cela sans copier les traditions lourdes à porter (comme de faire des gosses pour un rien, pour penser « se fixer » quelque part, alors qu’il devient plus difficile ensuite par surpopulation de ne pas faire déforestation massive !

Même dans l’Himalaya « protégé »,  près de Darjeeling, là où ils font leur « beurre » avec cette plante délicieuse) plus avoir assez de grands arbres partout pour que la terre en pente ne s’érode pas et ne s’assèche plus. « L’eau manquant » (là-bas aussi en provenance des sommets) dit un planteur, pourtant les plus hauts et enneigés du monde…! Nos croyances à dites « solutions rapides idéales » d’avoir sensé découvert »LA solution de croissance » en faisant démons/’d’aise-monte-crac-scie’ avec les filles ont bon dos !

Belle idiotes « démocraties » trop copiées en masse par des idiots de petits humains ne lâchant plus prise sur les traditions prétendues « ancestrales » (en fait à fardeau émotionnel familial jamais relâché pour des solutions plus claires et propres), que cette fumisterie à traditions douteuses !

LA CERISE SUR LE GÂTEAU PLANÉTAIRE DE NOUVELLE CONSCIENCE EST :

que nous sommes DIEU aussi, parcelles expérimentales universelles unique de conscience…, séparées pour apprendre autrement…, mais unifiées du côté de nos expériences âmes (tout ce qu’une incarnation apprend sert à toutes les âmes universelles, même instantanément puisque au niveau quantique non linéaire) ;

que nous ne sommes jamais seuls, mais plein de conseils et solutions universelles et multidimensionnelles appropriées dans l’énergie vivante de notre aura. Toujours changeantes et adaptées en terme d’aides mentales et d’amour, de ressentis nouveaux (à condition de ne plus les craindre, comme le fait de trop mon neveu autiste, même à près de 45 ans…, les autistes très sensibles plus multidimensionnels et non linéaires que nous, en avance pour l’époque qui vient, où nous verrons plus facilement d’autres dimensions…).

Que le photon qui nous vient de la source solaire n’est pas à craindre, car neutre (si vu tel), que c’est à nous de qualifier son énergie…! De ce fait, arrêtons de croire le soleil cancérigène. il n’est qu’amour, tel les belles couleur d’un arcenciel quand on sait (choisit) aimer cette source vitale-là, tellement indispensable à toute existence sur Terre.

Alors, pourquoi, par ailleurs aurions-nous raison de la qualifier de nocive et ainsi de nous fabriquer nous-mêmes nos cancers. Autres vues mentales abusives, crues « à problèmes » non « résolus » ! FAUX, c’est nous qui attribuons à toute énergie sa qualité, sa saveur, son « innocuité » ou ses dits « maléfices ».

Il n’y a ni « bien » ni « mal » (tout est relatif à notre niveau de compréhension et d’expériences), aucune dualité réelle (sinon un manque de clarté intérieure), ou sinon, les conneries que notre monde inventa pour plus nous manipuler ! Ainsi, si vous croyez une plante, un médicament « bénéfique« , tant mieux, mais sachez qu’ils ne le seront qu’au prorata littéral de votre croyance (que vous pouvez retourner dans tous les sens que vous voulez).

L’énergie venant du Soleil, des univers de « dieu » (dits-eus infinis et éternels), de la Terre en son noyau, en ses cristaux…, c’est vous qui la décidez démoniaque…, sinon parfaite et sûre, au CHOIX de VOTRE LIBRE-ARBITRE CÉLESTE SOUVERAIN !

Dédramatiser l’énergie primordiale (car la conscience ne se manifesterait sous forme d’énergie qu’à partir de CHOIX, alors transmutée à partir du photon), sinon neutre sera un grand soulagement énergétique pour vous, comme il le fût pour moi. Car j’ai compris que les sauts quantiques de conscience n’était pas à craindre, qu’énergie bienveillante et sûre, dans aucun des deux sens possibles.

Encore moins aux niveaux interdimensionnels des autres dimensions, puisque c’est à chacun de les qualifier entièrement comme il veut les voir, les croire. Sinon de lâcher prise et de les ressentir Perfection de Coopération universelle interdimensionnelle (sans aucune menace possible d’astéroïdes gigantesques ou d’extraterrestres monstrueux, à moins d’y croire de façon persistance ou phobique). Sinon, lâchez cela !

Puisque les E.T. (qualifié de Lumière, très très capables de nous aider) aurait cette tâche de détourner les météorites dangereuses à partir de l’orbite gravitaire de Jupiter…, tant que nous voudrons mieux y croire. Comme cela fût souhaité pour Shoemaker-Levy 9 et juste avant, pour un astéroïde de « fin des temps » potentiel, mais pas définitif…, puisque nous avons intentionnellement refusé en 1987 une 3ème guerre mondiale nucléaire et fatale ( qui fit l’effondrement du système soviétique en 1989)…!

A chacun de changer d’optique étroite (style lorgnette)…, et de se détendre face à toutes « fin des temps » !

On se retournera toujours juste les énergies littérales de ce que notre conscience individuelle et puis planétaire aura « mieux » ou « moins bien » voulu envisager !!!

Comme toute catastrophe en notre manteau terrestre qui peut être vie adoucie ou insensible, tel que je m’y suis amusé à le dire, le crier avec succès à Rabat en février 1969… lors d’un séisme de 7.2 Richter, pour l’arrêter (sait-Hisse-me ?), avec un seul… : « C’est assez ! »

Ouiiii, puisque ayant lu Aroun Tazieff quelques temps avant ce séisme, cela m’a permis de dédramatiser l’évènement « tragique », mon partenariat avec les énergies neutres de la croûte terrestre pas craintes, vu d’avance réussir, sans en douter, comme un jeune enfant et presque en rigolant, sauf que je claquais un peu des dents avec les secousses qui faisaient craquer les armatures de l’immeuble…) !

Je n’ai lu que 20 ans plus tard  les channelings de Kryeon dans « Aller au delà de l’humain », que nos intentions quantiques avaient la capacité d’agir sur les évènements globaux, à condition d’être « ancre de conscience » et sur place lors de l’intervention nécessaire.

A chacun sa part de jeux idiots, étroits avec le ballon rond planétaire, genre catastrophes prétendues inévitables, toujours à les craindre au lieu de les dominer mentalement avec confiance !

Z’et surtout pas de de « jeux de groupes forcés/force-z’haies » comme au rugby, car pour avoir raté un placage vers mes quinze ans, depuis jeu… zoo-z’hôte/ôte et j’ai la gueule amochée pire qu’ un rut-billes-men de gaze-cons ! A l’époque, ayant fait trop d’études en langue morte…, je ne savais pas qu’il fallait se dire « vivant » dans l’instant press-dents !

Bonne d’AISE-ROUTE-OUT à vous, en respirant à fond par votre portail de guérison du chakra 7 au dessus de votre tête, tout en le qualifiant d’éboueur de « tous vos manques » de solutions… parfaites, célestes/cells-l’aise-est !

!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!

L’enseignement universel de la Perfection Permanente du « JE SUIS CE QUE JE SUIS »,

…cela vaut un « petit » détour pour la gestion pratique de son existence :

http://www.terrenouvelle.ca/enseignements/enseignement-ay-am/

Car, c’est en voulant plus de vérités maintenues réelles et actives que je me suis retourné une illumination infinie de Sagesse, la vision et l’état de guérison du « tube de lumière blanche » entourant mon aura…, venue de l’âme pour me soulager de mes déséquilibres familiaux graves (deux décès se suivant, et la reprise de mes neveux)…!

Tel que décrit dans cet enseignement remarquable, qui n’a pratiquement pas changé dans son sens profond depuis 1934 (avec les enseignements de Guy ballard reçus sur le Mont Shasta), le même éternellement dès que chacun voulu aligné en Soi à sa Responsabilité de Conscience claire, dite christique,  la même en toutes époques puisque votre âme est cosmique et éternelle, comme vous !§!

Sauf qu’exprimée avec des variantes culturelles pour mieux imprégner les consciences de leur libre-arbitre continuel de choix de vie à faire pour tout, voulus parfaits si alignés au cœur et au plus haut en soi, au delà des limites de l’espaces et du temps, alors effacées, transcendées…

*** + + + ***

Publicités

A propos TerreVivantepourToujours / EarthAliveforEver

1945 - né à Paris (très malheureux de ne pas assez bouger et d'être loin de La Nature...) ; - sortie de corps vers 5 ans (revenu guéri par compassion pour moi-même...) ; -guérison intentionnelle "miraculeuse" d'une paralysie vers 15 ans (chute sur le dos) ; - illumination intérieure en 1987 (voulant plus de vérités larges, évolutives suite à stress énorme...), baignée de sagesse immense doublée de guérison ; - autre guérison magnétique intestinale en 2003 (sous canicule en France), voulant redresser de l'humus en forêt avec amour pour se rafraîchir et s'apaiser, les mains plongées dans la terre, puis reportées avec succès aux intestins, enfin CALME... - deux lévitations courtes (dont une demandée comme preuve, en retraite en Corrèze, avec une vison de visages de christ sages superposés sur une icone dans la chapelle, me prouvant que la finalité était d'être tous SAGES et PAISIBLES, confiants en nos dires anticipés littéraux sur nos vies actuelles). Cimentier un temps dans les excès de poussière brûlante... - Baroudeur des climats extrêmes et inventeur malgré lui de solutions climatiques et paysagistes durables, qui tiennent la route (dont par une expérience paysagiste de 25 ans de 74 à 99 ) - coopération technique au Maroc, puis chantier de cimenterie ; - design cimentier (au lieu d'avoir refait des cimes entières) ; - know-how scientifique et technique / informatique de process ; - channeling intérieur pour soi à partir de 89, avec guidance découverte fine et précise depuis ! E-mail pour échanges innovants éventuels (anglais et autres >>>Google translate) : ribu.ribu@free.fr
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.