L’AUTO-HYPNOSE des DÉRIVES ÉMOTIONNELLES et autres… SI DIFFICILES à GÉRER et à ENDIGUER ?

Les LECTURES, Jeux videos, et FILMS violents (banalisés en l’inconscient) VUS MARQUENT L’ADOLESCENCE, si CRUE « INVINCIBLE » ou VULNÉRABLE…    

Ce qui étouffe l’adolescent, le rend anxieux, c’est LUI-MÊME ! Il est juste le parfait auto-créateur LITTÉRAL de ses idées fixes, ses manies, ses lubies et phobies « folles ». En plus, s’il prend au premier degré toutes les « lubies extérieures » (jeu pèse ‘mets maux’) que la société lui présente…, sans penser qu’il s’agit d’exagérations pour faire du chiffre médiatique…, cela peut le conduire à se prendre au sérieux dans ses dérives maniaques à lui. Il sort du contexte divin qui ne croit qu’à l’humour en toute expérience (jusqu’à ‘chat-ouille-est’ les pieds de ‘Jet-z’hutte’ sur la croix, mess(e) ‘seul-As’ reste entre nous, car maintenant il pilote un jet qui compte les phoques/faux-OK en mer d’IR-Oise/hard-oies’zzzz… !)

Que cet ‘add-doles-laids-cent’ remarque une chose… s’il se rend chez un médecin, un psychiatre pour le consulter (la ‘mets-deux seins’/signe…, c’est autre chose…). Ceux-ci le regardent d’abord en silence puis d’un air généralement grave (« Chic voilà un client que je vais garder longtemps pensent certains…), qui insistent pour lui dire « qu’il est atteint », mais que « cela se soigne difficilement » (de l’extérieur, par eux et des médicaments lourds d’effets ‘seconde-erre’, sous… ‘hante-tendus’/entre-tente-dûs). Jeux du chat et de là ‘sourds-rites’ !
Alors, si le jeune (ou la jeun adolescent(e) est particulièrement naïf…, ce que tout médecin cerne vite (révélant à qui veut l’entendre que les humains sont tordus et complexes), la cause est entendue : vous avez subi là une petite hypnose médicale sans le savoir ! Celle basée sur la notoriété « indiscutable » du corps ‘mes-dits-calent’, et à vous d’en changer !

Les révélations actuelles, en channelings donnés sur 20 ans et plus, souvent très vrais et concrets voire pleins d’humour (comme à http://www.cerclecramoisi.fr ou à http://kryeon.forumactif.com) vous expliqueront que vos énergies de conscience bougent, qu’elles ne sont ni définitives, ni inactives, ni figées dans du marbre!*

Ceux des adolescents qui préfèrent croire à cela commencent aussitôt à se manipuler eux-mêmes et se préparent une assez dure descente « innocente » en leurs enfers de croyances !

Trop enfermé sur soi à ne pas bouger et respirer longtemps à fond, pas assez en contact avec d’autres sur des modes de plein air,  sain et joyeux…, ce type d’adolescent risquera de cultiver ses inquiétudes « ancrées », ses manies, ses phobies, ses dérives paranoïaques fort longtemps. Sauf à se regarder dans la glace et demander intérieurement ; que puis-je changer en mieux !

Là, l’esprit littéral, le morceau du père éternel (déjà là pour tous, même pour les athées), l’Ajusteur de pensées est obligé de vous répondre, autant que vous croyez à toute forme de Bonne Etoile intérieure !

J’ai ainsi une jeune belle soeur, pourtant autrefois très forte à l’école (toujours prix d’excellence pour faire plaisir à papa – ex flic…) qui est devenue, presque sans s’en rendre compte : anorexique, pleine de TOC compulsifs, par manie de la propreté, des légumes biologiques « triés sur le volet ». Se croyant « supérieure aux autres » et plus attentive aux « misères du monde » que la moyenne…, elle aussi ne s’est pas vu plonger dans le drame permanent… ; et quand elle habitait un temps à Los Angeles, se serait faite violer (peut être à trop l’attendre « inévitable », en gelée et pas à se dire plein Amour parfait, recréée en chaque instant comme elle le voulait…).

De ce fait, cette très brave fille très responsable (trop peut-être ?) s’est enfermée progressivement dans une sorte de schizophrénie « innocente » à la mode douce, car pas sportive et ne lisant (en y croyant de trop)…, qu’un seul journal local plein de drames, ou à regader la T.V. ‘hiii-toux’ !

Actuekllement, il est préférable de CHOSIR ce qui nous libère et nous cultive vraiment, le reste trop sporifique ou à nous déformer l’esprit sans le voir.

Quand là-haut (en Soi, multidimensionnel – côté E.T. compris), ‘les Langes’ nous ‘cons’ss’aillentde pratiquer l’humour sur tout, partout :  d’abord sur nos pis-pis/caca d’enfance (et nos pisse-pisse casse-casses pour les filles à la ‘vanne-île’), c’est qu’ils en connaissent eux aussi un rayon en tant qu’anges guides expérimentés (ayant servi de… (du) scotch de multiples fois, et bien plus vieux que 15 ans d’âge quand accrochés à nos basques en des vies antérieures !

Les jeunes crus « perdus », entendant des voix, celle-ci ne demande qu’à s’inverser. Quand elle vous vient terrible, inquiétante, ce n’est juste qu’en rapport de vos inquiétudes littérales et peurs d’être trompé(e).

Dès que vous commencez à LIBÉREZ « CELA », vous entrez pour un petit moment dans le processus d’Ascension de conscience.

L’Univers ne veut que des consciences libres et sages, se sachant joyeusement créatives, dans la dérision de ceux qui veulent voir tout « dur » et « difficile ». Leur mot d’ordre est de participer au plus possible à des mondes de Lumière et de Vie, de conscience vitale SAINE, en exprimant pour vous-même (en vous taisant devant les autres excités et craintifs) ce que VOUS VOULEZ VIVRE !

Par exemple/ample/sample/simple :  Vérité, Bonté, Beauté, Sagesse !

EN FAIT, LA TERRE NE SERAIT QU’UNE EN UNE DES MULTIPLES RÉALITÉS PHYSIQUES HYPNOTIQUES RALENTIES

En fête, la planète Terre ? Pas pour tous ! Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les provenances des univers.

Depuis que Jéshua s’est échoué…, est venu s’incarner ici « bas », la planète Terre serait un peu une « Terre Souvenirs » aux yeux des superunivers : le prince angélique de l’univers local (Micaël) aurait choisi cette toute petite planète, loin de tout, pour sa 7ème effusion d’incarnation. Rien que parce que nous étions en désordre à cause de la sécession de Lucifer, prince de l’Univers local de Santania, lequel aurait réussi à convaincre le prince de cet univers local de faire le coup fumant de trop d’ego séparateur avec lui…!

Belle histoires à cloches célestes qui tintent « bien », quand on sait que tout cela daterait d’environ 300 à500 000 ans…, car pour les anges, le temps irait cinq fois plus vite que sur Terre. Cela nous montre que la gestion centralisée (au Paradis), on a pris le plis…, et peu sont chauds de croire à une gestion universelle PARFAITE de toute la Création qui soit continuelle et impeccablement suivie (ou corrigée) avec une énorme équité très sage (éternellement testée…) !

Pourtant ce serait de cela qu’il s’agit : une gestion universelle totalement interactive, dans le plein libre-arbitre de chaque âme, comme partout ailleurs. Sauf que les autres univers locaux n’auraient pas suivi, pas osé faire sécession contre la sagesse infinie, centrée au Paradis, très prudente et parfaite du Père universel de la source de conscience universelle, interactive à de multiples niveaux, englobant toutes énergies cosmiques et créations.

Mio aussi, quand j’ai lu le livre de la cinquième révélation angélique (de 1934, reprise en français sur le site http://www.urantia.org/fr), malgré mon expérience spirituelle et ma croyance d’être copieusement aidé d’en haut (vécue en « sortie de corps » à 5 ans quelques secondes d’étouffement et revenu guéri), j’ai eu du mal à accepter cette version de gestion universelles parfaites, tournant presque comme des horloges suisses… (quand du gouda/d’add ne vient pas coincer les rouages !).

Si les mondes mortels existent vue que Dieu, en sont esprit du Paradis, verrait tout, anticiperait tout, ce serait donc pour acquérir une expérience un peu moins ‘faux-folles’, un peu moins ‘Jean-Jantes Sent-foutre’, capable d’aspirer à plus de vérités d’évolution, de sagesse (toujours différente et grandissante).

Comme nous ne pouvons supposer de quoi les immensités éternelles des 7 superunivers sont faits, il faut bien faire confiance à la guidance suprême, et, pur nous y habituer, du fond de nos cales de mondes naviguant en eaux troubles, nous aurions eu besoin d’Ajusteurs de pensées, d’accompagnateur, au bon vouloir des ses messieurs et dames dirait Jean 2 Roches-forts.

La Terre n’est quand même pas décrite comme un camps de vacances (beaucoup voudraient qu’elle le soit et que tout y soit permis…) ! C’est un lieu de travail très sérieux, pour la conscience et pour nos parcours d’âmes ! Là est l’ambiguïté fortement entretenue par les pouvoirs et les médias, pour faire croire que tout y serait possible.

Ce sont les jeux de l’ego, souvent excessifs, hypnotiques, mais pas destinés à le rester… Une grande tolérance divine serait permise, en toute miséricorde assez incompréhensible aux niveaux universels inférieurs…, car toute expérience servirait (même la sécession de Lucifer aurait été fructueuse d’une certaine manière), pour comprendre les dommages spirituels et comportementaux produits – et ces lascars angéliques ne seraient pas encore jugés, donc actifs en nos consciences crues « vulnérables » tant qu’ils le peuvent, croyant encore à leurs rôles « sortis du lot », de tricheurs un peu trop insistants et tenaces…!

‘Voile-aaah’ pour ‘couacs’ qu’au dernier carat de ce jeu cosmique très long, nous serions si nombreux à nous être incarnés en même temps pour faire la différence ! De ramener ce monde jusque là très chaotiques en des mers plus calmes de conscience.

Pas du genre de certains coins des mers chahutées du ‘Fini-ss-t’erre’ en Bretagne, à tant de chalutiers jouant à se faire peur, le ‘jeu me barre’ à la ligne ! Prétendant manquer de poisson (pour faire monter les cours ?) alors qu’il suffirait d’envoyer tout le lisier porcin en trop au grand large avec chalutiers digesteurs marchant au méthane résiduel pour multiplier le phytoplancton et réduire tous les problèmes de quotas et de pollution !

Je sais cela, parc ce que j’écoute avec relaxation mentale la première chaîne de mon ajusteur de pensées…, mais ne mordant à ‘l’haaa-meeuuu-son’ céleste qu’avec grande pratique 22 ans, et grande circonspection, mes vérifications technico-scientifiques continuelles, à graphiques de vrais et de faux en rapport étroit de mes phobies déjà dépassées, et de mon calme enfin mieux maîtrisé depuis mon enfance douce, calme, observatrice de presque suractif.

Ce qu’on nomme aujourd’hui les enfants indigos…, et autre fois les têtes à claques…, ou du genre (si j’avais reçu une seule paire de claques, mon cou de rachot ne l’aurait pas supporté, et jeu sueur-raide revenu chais(e) Noue, chez Noé en son oeuf-nid !). Vous avez de la chance, mon père ne frappait qu’avec ses yeux globuleux de trop myope, hypnotisé par ses lacunes crues « héréditaires »/’erre-est-DITS-TAIRE’… !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s