10-EXPLORATION DU SUPRA-MENTAL…

… BRANCHÉ SUR L’ESPRIT DU CERVEAU UNIVERSEL (DES OMNIVERS MULTIPLES) qui cherchent à nous « ÉLEVER » !

Vous cassez… »plus » le « nie-ais’ZZ », c’est foireux !

L’humain n’a pas encore compris que l’onde de conscience est instantanée suivant l’axe de rotation autour duquel elle se  déploie (comme une vague nous le montre…, et comme la théorie du vortex le précise…). Cette action instantanée dépasse l’entendement humain, dès lors que celui-ci se cantonne aux apparences macro… (ajoutez-y tous les qualificatifs mono-dimensionnelles que vous voulez : macro-sociétal…, macro économique, ou micro d’ordinateur, etc) !

Et même… celui queue jeu prêt-ferre (re-frein): le macro aux ‘vains’ blancs… « Mais chez les noirs, cela change de figure quantique…, bizarre ! » dirait ‘Baraque Abîme-aaah’  !

Cela pour vous dire que les noirs d’Aaah-fric devraient adopter une notion de l’utilité de l’argent fortement moins égoïste que chez les blancs…, car ils partent de « rien » et peuvent aller alors vers « Tout » si acceptant de sortir de croyances tribales dépassées et fausses !

« C’est écrit/ haies-crissent ! » aurait annoncé Kryeon, ‘Langes mec aah-nie-sienne‘ (« ne voulant pas finir dans la bouse de vache » rajouterait Kutumi  Là-Signe ! (pourtant le seul maître ascendé qui ne se mouille jam-mets, si à jeun en leurs dimensions plus rapides…)

Comme jeux mis perdent…, on reprend/honte raide prend deux puits le d’haies buttes  :

…en fait, l’humain a cru qu’il devait se la jouer à la dure avec le mental incarné, sans se la jouer côté supra-mental ; et là, s’est fait avoir jusqu’à la garde (même celle à bonnet frigide-hun ou à poils longs comme ceux de Wind-sort !).

Je vous l’ai déjà ‘sous-ténus’, il faut aller de l’avant de manière douce et sans tourner sa langue autrement que dans sa bouche, en silence recueilli, pour espérer cueillir « des « miettes » du supra-mental (en laissant de côté le ‘sue-paie-rase mente aille’, ce que peu’d’hument-mains’ disent savoir déjà faire, sans s’émerveiller pour une énorme quantité d’ artifices extérieurs crus « nécessaires »en masse ! Jeu ne leurre en voeux pass ; Jeu cons se tâtent…! que même à Moine-& Cop, sur la côte d’Ass-sûrs, ils sont en plein dedans).

Ainsi, sans position « dominante », sans mental excessif, sans couronne ni collier de trop porté sur votre coeur…, il serait bon de faire rayonner votre chakra coronal au sommet de la tête, vu lumière dorée de votre Ange d’Or revenue, en fait déjà là mais ignorée, vous inondant à partir de votre Soi supérieur, des dimensions hautes et chakras supérieurs de votre aura (à l’extérieur de celle-ci dans le fil d’argent au dessus de votre tête, au nombre de cinq, tous, logés en des centres solaires, les vôtre, puis notre soleil, celui galactique…, etc).

Là plus besoin de vous déguiser en « grand de ce monde » en « Jet-Set », de vous rassurer avec un diadème de plus, ou, une épée sur le flanc. C’est superflu, inutile. Choisissez en votre supra-mental céleste tous les potentiels de créations douces et réussies que vous voulez (en ne suivant pas les restrictions médiatiques que l’on vous tend, prétendant que seuls quelques privilégiés y auraient droit. D’ailleurs/d’haies-hiii-heurte…, vous voyez que les feuilles de choux à la ‘Meurt-docks’ ne tiennent pas !

Alors que les grands chênes font climatiseurs parfaits, auto-régulés, en restituant par jour au moins 80 litres d’eau par transpiration ( même sans/m’aime sang un Sain(t) Louis/l’huitre dessous ! ! Et, c’est ce qui manque pour faire une planète vivable (http://greenjillaroo.wordpress.com vous en souffle deux mots très rafraichissants !)

Dès lors que vous dites évoluer en vérité large, mltidimensionnelle (Jésus aurait dit  : des hôt(es) sphères’channel-laides’ très chaudes…, pas les mêmes que celles hante-gel-liques, à noeud passe cons-fondre… o!o…) l’énergie en cause, de conscience supra quantique en attente dans votre instant présent débouche avec toutes les informations utiles arrivant librement et apparemment/aaah-part-ramant/aimant/amant…, il ne se passe « rien » !

Mais ce n’est qu’une appât-rance…, deux plus ! Car’SS…, là haut, il se disent de grands pêcheurs de gros, encore meilleurs que les ‘amers-loques’ (Bush Amère l’en-tête-taie en tête, jeu n’oueds poux-viets pas la rater cells-lasse…) qui sont si fiers de prétendre « faire du sport » en restant assis à l’arrière d’un bateau à « bouger » que de leurs gros bras ! Autre aspect hypnotique de l’esprit ‘hume-mains’ sur Terre (surtout quand elles sentent le plastique ou la poudre…, beurre-KKK (mâtiné de CCCC !).

C’est d’ailleurs pour cela, que :

– vu que les moyens ne sont plus là pour faire un tour du monde en « bougeant bien » en plein désert (sans se faire tuer pour un grain de ss’able dérober sur un dune qui avance…) ;

– vulve queue en pleine mer, les baleines (les chalutiers qui les chassent), les roquals (les plaisanciers naufragés/pêcheurs qui les évitent) sont légion, avec tous les débris qui flottent et rendre les bords des mers impropres à la consommation ;

… je n’irais pas construire mon bateau sur foils tournants, une fiole de trop dans la main comme le captaine Add-bock…, ni finir mes jours en Namibie (puisque Charlène a haie-poussées All-bée-erre II pour apprendre à nager en eaux troubles sans avoir l’air d’Hiii touchées)!

Pour leur démontrer, comme je l’ai réalisé au Maroc, que l’on peut corriger même un désert qui n’en finit plus de gagner sur la mer (90% d’humidité près des côtes, les océans à ruisseler dessus par évaporation, favorable donc à toute plantation démarrant en bordure de ces mers, à condition d’éviter les embruns (les entre-brunes…, faux Voie/voile-hards hâte Monde-& Cop/écope !).

Jeu laisse d’haies-heurte ces jeux aux ‘gag-niant’SS’ qui ne veulent surtout pas s’enfoncer dans leur désert à eux (créé peut être par négligence en d’autres vies passées à faire « riche » qui triche avec trop de bétail aboie le chien à Pavlov…, juste à apprendre ce qui cloche) pour y chercher un vallon potable ou planter ses arbres et légumes sur terrasses à talus arborés (CCCC’haies la dernière foie queue jeu voute le sors…, comme G’land ‘Guère-hisseur’ ‘unies-vers-selle’…, car dans une autre vie, j’haut-raie été Mou-gicle russe trop rusé et à Che-val), puis à tourner en rond…, « ânes ne « rien » faire »  de valable deux Vals able ! » Juste à boire de l’eau de Valse venue de trop loin en restaure-rend ! Se finissant en danses à tourner en rond en salles sèches de « réanimation » des viles villes, en s’excusant de faire trop de gosses mal foutus…, c’est reparti !

( jeux croix que c’est le juron de Jet-z’eût-aah de Nase-arète ! Mets vous SAV-vêt, le channeling / chat-n’elles-aligne, ce n’est pas sûr à… sang porc sent, même dans la Manche…, et m’aime en remontant jusqu’à l’AISE-SEL en pleine Sarah-ah en safari au Sahara… des Afars et des Hissas, jouant d’aise effare et des hii-SAS…)

Sauf que moi qui bouge beaucoup en me disant bien, LE RESPIRANT à fond en vérité haute, sans Verres rites tait/taies (évitant à vue les queues moites en danseuses comme une ‘tente-hoouussee’  sur la pelouse trop rase de la maison blanche un peu colorée ces ‘jours-scie’ du sang deux bennes Laden, marque de tisse-hutte-l’eût-tente de ma jeunesse)…), je sens bon après du sport une marche bi-journalière en plein soleil à 66 ans, et même sans prendre de douche… Aaaahhh !

Voulez/laids-vous « voir »…? Jeu vous envois ce ‘part-faim’ part les ondes incertaines, quantiques et inodores du SUE-PRATT MENTE R’AILLE !

Sachez que votre nez ‘sueur-raid’ plus sensible que vos yeux pour discerner intuitivement le VRAI DU FAUX ! Car, c’est au niveau du troisième-oeil que vous devriez lancer un rayon bleu vers l’équivalent de la personne qui vous parle…, pour voir si elle vous raconte des rases sur la « biodiversité suffisante » en bordure des vile villes, par ‘ex-ample’ !

Ce que vous sous-tiendront certains maires/meute-erre ‘mordent-hii-cule’ss’ pour que vous restiez dans leur ‘mue-nie-si-pâle-alités’ !

En viles villes, vous avez un ‘méga-âne’ ‘trappe-vaille’…, sueur le ‘sue-jette’ !

ALORS Là…, aqueux…, JET TOUX DISQUES… !

(c’est channelé depuis la planète Ummo sur une planète presque la même que chez nous…, , elle aussi pas assez humide, au point qu’ils ont dû irriguer leur immense désert, n’ayant qu’un continent au lieu d’une quantité débile comme chais-noue (à trop jouer les vignes suffisantes pour le climat et les surfaces cultivées ou d’éleage sans assez d’arbres entre, qui sont ‘inn-tare-rites-sables’ sur le ‘sue-jette’…)

… QUE VAIS-JEU D’IR, QUEUES VÊT-JEU Fées ERRENT  ?

Vous en vols-laids plus (disent ceux du Paris Rit-Oh, plagiant ceux partis sur le paquebot qui brisait facilement la glace entre les pas assez riches et les trop pauvres (le Normandie, le Queen… Marie ? D’acte-tue-alités ? Tiens…!)

‘GÎT SUIE’…. : NE BOUGEONS PLUS !

Bien que j’aurais dû mettre cela en premier, mais comme tout le monde dentier est à l’envers, même le Interne-Net pas net, cela vous apparaîtra à la fin, qui sera le d’aise-BUT pour certes-teints (dirait le sélectionneur des « bleus » à quotas cache-chaies-aises musicales sang mues-US hi calent !)

SAV-Vie-êtes vous que de pas vous aimer assez, sans PEUR aucune, c’est foie’rrrreux. Moi, jeune, dès que j’ai pris de l’huile de foie de morts-ruts/rue, jeu laids cons pris !§! Depuis, je me suis rabattu sur la purée sucrée de marrons, la trouvant pas assez salée dans les supermarchés. Je vous déconseille donc les avocats (aux) marrons ! Certains poussent comme des champ’s pisse noins, mais pas les bons !

Quand vous voulez channels-laids, commencez par ne pas vouloir traverser la Manche comme ‘Blair-Riz-ose’ (« jade-is’SS » dirait la statue de la femme en flammes, de New-York qui attend toujours l’avion blanc de l’autre, sans arriver à ‘fire’ ‘com-buste-scions s’pond-damnés’…, surveillée de très près par la s’CIA-hat -organisme tantôt pompiers… tantôt de bûcherons de gratte-ciels ayant mal poussé…, pas en banque-boue comme à Banque-Co-OK qui s’enlise de 3 cm par an, ayant mal choisi leur île, les fous !) ; ou pire comme l’autre en fusées à poudre, tout récemment, avec une aile rigide (qui a dû se les geler « fermes », même avec une combi-ne techno ‘H’haies-t’haies-queue’).

La SS’CIA m’a scié, car elle doutait de la venu des ummites sur Terre, alors que Eisenhower aurait fait chien et chienne avec les petits-gris avant eux. Attendons l’hypothétique ‘d’aise-classification’ du cons-graisse sur la question ! Vous voulez du plus vrai que vrai, hors des journaux les plus chers qu’on n’achète plus, demandez plus de vérité sûre à votre part divine : elle vous répondra que l’information est libre comme l’est l’énergie, sauf face aux réflexes conditionnés des terriens qui n’y croient pas !

Alors jeux disques, je dis aux SS’CIA-Hâte d’aller scier des arbres en forêt primaire pour y mesurer le temps « Ré-AILES » qui passe… Là, en comptant un peu mieux les cerces annuelles de la section des troncs, ils verront qu’ils ont mieux à faire de planter des arbres que des maisons qui s’écroulent d’un séisme ou d’un T’SUE-N’A-MIS, tous les à peine 100 ans ! Le compte n’y est pas ! Leurre comte non(n)e plus !

Des maisons surélevées et souples, sur pilotis rien qu’en bois tiendraient mieux aux séismes et tsunamis que n’importe qui d’autre (pourtant j’ai fait car-y-erre en « cimes-entières » en évitant de peu le cimetière, les poumons pleins de pousse-y-errent, et ne devrait pas vous dévoiler si vite ce secret d’haies-tassent…). Ce n’est pas à la mode les maisons en bois, pourtant on y revient ! mais encore sur sol « en dur » (sauf quand il bouge de trop…)

CHERCHEZ L’ERREUR ’cause-mis-queue’ / COS  MISS-Quête !

LA PLANÈTE TERRE SERAIT UNE DES PLUS VARIÉES et DES MIEUX BOUGÉES DE NOTRE UNIVERS…, POUR QUE S’Y BOUGENT LES PLUS IMMOBILES DU COTÉ DES NEURONES DE L’HOMME-NIE-MENTAL (« seul »-luit de l’HOoo-MEUUU-NID-VERS… qui se nierait arriver à muer vers mieux, plus qu’à ‘verres’ luisants… dans une main, un cigare dans l’autre, comme Caste-trop/trouille/t’rouille) ! 

(« Île hii hante hâte cat… » dirait ma coups-z’inn Catie Meuu-erre-l’inn… –  jeux noeuds vous donne pas son Hii-mail, elle veut ‘deux-meurtres-raides’ ‘inn-cogne-nid-tôt’ comme ‘raid-inn-carne-n’hâte-scions’ de ‘Aaah-GAT-Aah-CCCC-rites-chie’ , partie à l’Ouest, aux Cannes add-dad au lieu d’à l’Est -… Jeu 7, là s’est dur à ‘traque-d’huis-rire’ car ‘hisse-toit-raide’ ‘très personne-ailes’, c’est pour cela que je vais employer des idéogrammes ummites, qui ressemblent beaucoup à cells jappe-pond-n’aise…, scie ‘dix-fils-île’ à ‘cale-hiii-gras-fier’… )

« OUF, OUF, OUF! …Île est étang que cells-lasses s’arrêtent… Vous n’AVE rien cons pris ? Faites vous faire la traduction en INN-se tend-damnée par la serveuse de hot-dogs qui fait chienne folle, elles sont dans tous les films au rab-baise…  » dit Langes Raie-montre-barre.

JEU VOUS LE RÉVÈLE EN SS’ se COUPE, ce sera donc lui « mon » pro-chaîne LANGES GUIDE-DEUX !

Et, d’ail-heurts, dès cet après mis-dits, ils me mis des bouse-t’erre à mon vélo, le long du canal de la Loire, là où vous me trouverez en ‘chaire-chiante’ bien (en allant jusqu’à respirer le pire SAIN-T(haï) NASE ERRE sans lire de B.D.) !

Que T’aille Taï Taille-land aise (jeu voute-tue-toile), si seul ass voute tente, mois je ré-vais rêver en Chaire-t’erre sur les quais de l’Ass-scène !

Publicités

A propos TerreVivantepourToujours / EarthAliveforEver

1945 - né à Paris (très malheureux de ne pas assez bouger et d'être loin de La Nature...) ; - sortie de corps vers 5 ans (revenu guéri par compassion pour moi-même...) ; -guérison intentionnelle "miraculeuse" d'une paralysie vers 15 ans (chute sur le dos) ; - illumination intérieure en 1987 (voulant plus de vérités larges, évolutives suite à stress énorme...), baignée de sagesse immense doublée de guérison ; - autre guérison magnétique intestinale en 2003 (sous canicule en France), voulant redresser de l'humus en forêt avec amour pour se rafraîchir et s'apaiser, les mains plongées dans la terre, puis reportées avec succès aux intestins, enfin CALME... - deux lévitations courtes (dont une demandée comme preuve, en retraite en Corrèze, avec une vison de visages de christ sages superposés sur une icone dans la chapelle, me prouvant que la finalité était d'être tous SAGES et PAISIBLES, confiants en nos dires anticipés littéraux sur nos vies actuelles). Cimentier un temps dans les excès de poussière brûlante... - Baroudeur des climats extrêmes et inventeur malgré lui de solutions climatiques et paysagistes durables, qui tiennent la route (dont par une expérience paysagiste de 25 ans de 74 à 99 ) - coopération technique au Maroc, puis chantier de cimenterie ; - design cimentier (au lieu d'avoir refait des cimes entières) ; - know-how scientifique et technique / informatique de process ; - channeling intérieur pour soi à partir de 89, avec guidance découverte fine et précise depuis ! E-mail pour échanges innovants éventuels (anglais et autres >>>Google translate) : ribu.ribu@free.fr
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.