DIEU dit (dits-eus ?) : Tu es le représentant sur Terre de Mon Amour Vérité, véritable…

Hommage à Georges MOUSTAKI et à son pote BRASSENS :

!*!*!*!

« Je déclare l’état de bonheur ‘perd…manants’,

où les civilisations réussies seront celles ne laissant pas de trace,

qui chanteront le plaisir d’aimer la nature y marchant de face,

sans avoir à se plaindre des défoliants…

et autres armes anti-personnel inefficaces,

sinon pour tuer ou amputer les honnêtes gens ! »

!*!*!*!
…J.T. (sous inspiration calme… / clame…)

UN ACTE MAGIQUE D’ILLUSION

Publié par Bernard le 30 avril 2013, sous : CanalisationsDieuGloria WendroffLettres du Paradis

Heavenletter™ #4540 – 30 avril 2013

UN ACTE MAGIQUE D’ILLUSION

Dieu a dit:
Je suis ton propre Amour Véritable, et tu es Mien. Nous, qui sommes Unité-Entière, sommes éternellement liés. Entre Nous, c’est du long terme. Nous sommes liés dans la liberté, bien-aimé(e). Nous sommes liés dans un Amour si grand qu’il n’y a pas de limites. Illimité, Comme Je suis, tu es.

Incroyable, n’est-ce pas? Incroyable que tu sois un Maître Créateur. Tu ne te considères pas exactement comme un succès planétaire, et, pourtant, tu es en fin de compte toi et tu es une parfaite interprétation de toi-même. Bien sûr, tu as beaucoup improvisé et, à tes propres yeux comme à ceux du monde, tu as parfois commis des bourdes.

Quoi qu’il en soit, la bonne nouvelle c’est que tu n’es pas sur une ligne de montage. Tu n’es lié à aucune interprétation particulière de toi-même. Tu peux composer et recomposer. Tu peux recommencer. Tu peux peaufiner. Dorénavant, tu peux polir ton propre miroir et déclarer qu’une rénovation majeure est en cours.

Ce n’est pas exactement une rénovation. C’est plus comme si tu ajustais ta cravate. Non. En fait c’est bien plus que ça. C’est plus comme si tu montrais enfin tes vraies couleurs. Tu ne sais pas de quoi tu es fait. On t’a donné un diamant, et tu as cru qu’on t’avait refilé un morceau de charbon. Tu croyais n’être qu’un objet secondaire alors qu’en fait tu es le sujet principal.

Tu es une star depuis le départ. Tu ne pouvais y croire. Depuis le début, pour telle ou telle petite erreur, tu as cru que tu étais une ampoule grillée. Tu t’es jeté dans le vide ordure, pour ainsi dire. Tu as cru que étais un moins que rien. Tu t’es estimé de seconde zone. Tu t’es mis dans une braderie, et tu t’es soldé à 80% de remise. Même à ce prix, selon ton estimation, personne ne voudrait de toi. Tu t’es dupé toi-même.

Tu as inventé un personnage complètement imaginaire. Maintenant, Je te demande de te réinventer. Ça va si tu commences par de petites choses. Commence déjà par ton comportement. C’est déjà bien pour commencer. Les épaules en arrière. Debout et bien droit.

Maintenant regarde tout le monde dans les yeux. C’est important. Même si tu ne crois pas encore vraiment en ta propre valeur, tu vaux bien plus que ce que tu peux croire. Au moins crois en toi suffisamment pour regarder tout un chacun dans les yeux. Et lorsque tu te regardes dans le miroir, observe bien, fixe ton regard, et commence à voir la beauté de ton âme.

Dorénavant, rappelle-toi Qui tu représentes. Tu représentes l’Un que tu es vraiment, l’Un duquel tu t’es désengagé par manque de confiance en toi-même. Comme Popeye, tu t’es dit : « J’suis Qui J’suis, et c’est tout ce que J’suis. » Seulement tu n’avais pas la moindre idée de ce que tu es. Tu as pu croire n’être qu’un fainéant, un perdant, un paillasson, ou le dernier à qui l’on propose de danser. Quelle piètre vision et quel piètre jugement tu as eus. Tu t’es mis dans un coin sombre, et tu es sûr de manquer de lumière. Tout ce qu’il te reste à faire, c’est sortir de l’ombre et de la piètre opinion que tu as de toi-même.

Ce n’est pas vrai que tu es ce que tu penses. Dans ton cas, dans le cas de Mes enfants, et pour la plupart, vous n’êtes pas ce que vous pensez. Tu es ce que tu ne penses pas. Ta tâche est de mieux penser à l’égard de toi-même. Estime-toi. Fais tout le chemin, et va directement jusqu’au sommet. Il y a une place qui t’attend, et pourtant il est inutile que tu patientes. Il convient que tu te saisisses de ta propre vérité. Que Qui tu es vraiment soit désormais clair à tes yeux. Lâche prise et abandonne ton attachement à cette imposture. Elle a bien joué, peut-être même à la perfection. Tu as su te représenter comme quelqu’un d’autre que ta vérité profonde et, dans ce tour de magie et d’illusion, tu as fait un excellent travail. Tu étais si bon dans ce rôle que tu as su te tromper toi-même.

Mais pas davantage, d’accord? Dis que tu es d’accord pour ne plus jouer à ce personnage imposteur du passé. Signe là.

Traduit par: Jean_Christophe

Copyright © Heavenletters™
Heavenletters™ — Aider les Êtres Humains à se Rapprocher de Dieu et de Leurs Propres Cœurs
Gloria Wendroff, Godwriter™

Extrait du site http://terrenouvelle.ca/messages

Publié dans Non classé

23 – ENFIN UN EXEMPLE D’INTÉGRITÉ GOUVERNEMENTALE à SUIVRE, mondialement et vite !!!

«Normal» comme un ministre suédois…

Par Stéphane Kovacs

    • Mis à jour le 09/04/2013 à 08:22
    • Publié le 09/04/2013 à 08:20 « Le Figaro »
Le premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt, fin mars, lors d'une rencontre avec son homologue portugais Pedro Passos Coelho.
Le premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt, fin mars, lors d’une rencontre avec son homologue portugais Pedro Passos Coelho. Crédits photo : Paulo Duarte/AP

Simplicité et honnêteté sont les piliers de la vie politique suédoise, où seul le premier ministre dispose d’un logement officiel (payant) et d’une voiture de fonction. Tout écart, même minime, est sévèrement sanctionné.

 

À Stockholm, les ministres déjeunent à la cantine, tout comme les hauts fonctionnaires et leurs secrétaires. Pas d’alcool, pas de fromage ni de dessert, Seulement des carafes d’eau… et du lait froid. «Et si un ministre oubliait de débarrasser son plateau, commente un fonctionnaire, vous n’imaginez pas les gros titres le lendemain dans la presse!»

En Suède, «les ministres mènent une vie normale, renchérit Lena Hjelm-Wallén, ancien chef (sociale-démocrate) de la diplomatie suédoise. Bien sûr, au ministère des Affaires étrangères, il y a un cuisinier et des salons pour recevoir nos hôtes. Mais, au quotidien, pourquoi ne pas déjeuner à la cantine?» Les ministres, martèle un fonctionnaire, «sont là pour servir, et non se faire servir». L’idée, poursuit-il, c’est que «chaque membre du gouvernement a un salaire, que tout le monde connaît, et rien de plus».

Pas de voiture avec chauffeur

Modestie, rigueur et honnêteté: voilà les premières qualités exigées des ministres suédois. Aucun logement de fonction ne leur est proposé. Seul le chef du gouvernement a droit à un appartement – 175 m2, pour lesquels il paie un modeste loyer – dans une belle maison blanche sur les quais. Pas de voitures avec chauffeur non plus, sauf pour le chef du gouvernement et celui de la diplomatie: en déplacement, les ministres se débrouillent, prennent le train, la police pouvant assurer leur transport en cas de besoin. «Un jet privé? Une suite dans un palace? Chez nous, c’est inconcevable: c’est si loin de notre culture!, indique Hans Sundström, avocat et conseiller juridique de plusieurs agences gouvernementales. Ici, il n’est pas rare de croiser un ministre à la gare, ou dans un grand magasin. C’est d’ailleurs alors qu’elle faisait ses courses, sans garde du corps dans un grand magasin, que notre chef de la diplomatie Anna Lindh fut assassinée en 2003.»

«Un scandale sexuel, cela pourrait passer. Mais pas un scandale impliquant de l’argent public, même s’il ne s’agissait que de quelques couronnes…»

Quant aux bureaux, ils sont fonctionnels, avec des meubles de type Ikea. Frais de réception, de déplacement, communications téléphoniques: tout est minutieusement réglementé et vérifié. Les données personnelles, comme les factures les plus modestes sont accessibles à tous. «Si vous voulez savoir combien tel ministre a payé sa maison ou à combien se monte sa taxe d’habitation, vous n’avez qu’à cliquer! , indique Hans Sundström. La transparence est l’une de nos valeurs premières.» Leurs coups de fil privés, les ministres les donnent avec leur portable personnel. Ils voyagent en classe économique, sauf sur les vols long-courriers.

«Un scandale sexuel, cela pourrait passer, résume Hans Sundström. Mais pas un scandale impliquant de l’argent public, même s’il ne s’agissait que de quelques couronnes…»

«Scandale Toblerone»

À Noël dernier, l’une des agences gouvernementales a organisé une soirée, semble-t-il un peu trop arrosée. «Nous avons droit, en principe, à une fête par an pour le personnel, précise le conseiller juridique. Avec maximum deux verres de vin par personne! Là, cette limite a été dépassée, et cela a créé un énorme scandale: les responsables ont été licenciés, le gouvernement a été accusé de ne pas bien contrôler ses agences, et même le premier ministre, Fredrik Reinfeldt, a dû s’expliquer là-dessus!»

Fin 1995, pour quelques barres chocolatées réglées avec sa carte de crédit de fonction, Mona Sahlin, numéro deux du gouvernement d’Ingvar Carlsson, avait dû démissionner. Même si la jeune femme s’était empressée de rembourser, ce «scandale Toblerone» l’aura marquée à vie… «Elle n’a rien volé, n’a commis aucun crime, mais elle a mis dix ans avant d’oser revenir en politique, conclut l’avocat. Et encore, elle a été battue.»

!*!*!*!*!

Cet exemple rejoint la Gouvernance précise et éthique, rigoureuse de Conscience Cosmique décrite par les Ummites de la planète UMMO relative à leur monde gravitant autour de deux naines rouges à 14,5 années lumière, dans la constellation de la Vierge (venu avant et autour des années 70, avec plein de révélations scientifiques faites sur le fonctionnement de leur monde –http://www.ummo-sciences.org/).

Il s’accorde également avec les canalisations d’Urantia.org – « le livre ») faites jusqu’en 1934 (par jusqu’à 400 personnes méditant ensemble pendant plus de 20 ans…) qui nous ont légué l’Organisation Universelle optimale et infiniment complexe, basée sur :

– le libre-arbitre ;

– la volonté d’évolution maintenue grâce à l’aide divine d’informations centralisées attendues les meilleures;

– jointes aux informations personnalisées de l’Ajusteur  si désirées « au plus grand bien sûr »…

A chacun(e) de se le tester à vie…, pour découvrir que l’Ordre Parfait peut faire alors partie à 150%… de notre réalité augmentée, venue littéralement « au bon moment au bon endroit ». Si voulu(e) constamment en douce cohérence harmonieuse d’ensemble, en phase avec les évolutions universelles parfaites. Tout un programme !

Mais cette organisation poussée et exigeante semble contredite par les révélations de l’entité ascendée St Germain sur https://cerclecramoisi.fr, humm, où est le vrai dans cette variété cosmique infinie et éternelle ???

Publié dans Non classé

22 – UNE « SOLITUDE » possible…, DANS UN UNIVERS GROUILLANT DE VIE…?

…LA BONN(E) BLAGUE !

‘SAV-vêt-vous’ que la science « of-filles-ciels » a révisé son estimation basse d’exoplanètes aptes à la vie (Science & Vie – août 2012) pour un chiffre universel énorme de 10 000 milliards de milliards de mondes vivants possibles (même autour des filles pas sages de naines rouges de honte et de naines brunes trop en pose face à leur soleil presque éteint)… ! Un 1 suivi de 22 zzz’errent-robs !

Vous vous croyez « seul(e) », et…, comme en ce monde évolutionnaire votre esprit créateur est précis, littéral, il vous retourne « cela », que cela en pleine figure.

C’est sûr et littéral de se penser de mieux en mieux, mais qui veut le voir…, à force de regarder des films à base de contes faux ou de catastrophes… à dormir debout ?

Mon épouse l’a imaginé intérieurement depuis toute jeune (enfermée stressée en vile ville), se croyant pas connectée à sa conscience divine, cosmique : alors elle s’est d’abord « plantée », à jouer les anorexiques, finalement stérile  comme preuve retournée (alors qu’étudiante forçant trop du mental et assez naïve, se la chantant faux…, ne s’estimant pas assez déjà parfaite et complète par elle-même (de manière simple en ne se trahissant pas…, en équilibrant sa respiration côté féminin comme côté masculin..) ; ce qui aura abouti  extérieurement en son visage écrasé contre un mur avec « son SOL-EX » sans frein !

Et ce ne fût pas le seul déboire qu’elle se retourna à se croire « seule » et « incomplète » : alors qu’étant comme nous tous maître angélique incarnée, et juste un peu trop crue voilée (alors que pas musulmane ni intégriste, mais vietnamo-chinoise élevée à l’européenne depuis son enfance, son père ancien soldat et policier qui en avait bavé comme immigré à Saïgon, trop soucieux de son éducation « normalisée » lors de son séjour au lycée Descartes à Pnom-Penh, puis ses « hautes » études à Nice)…, la contraignant ainsi à trop obéir et ne rien tester suffisamment par elle-même !

Evitez que vos enfants fassent trop sages et « conformes », c’est le piège sociétal qui élimine toute fantaisie et créativité interactive ! IL N’Y A PRESQUE RIEN à COPIER, surtout pas le pire !!!

Jouer les cartésiens à fond, quand on ne croit pas en sa part haute, elle m’a démontré par ses opérations… chirurgicales successives, que cela ne fonctionne pas ; et que les retours sont aussi équivalent et précis, littéraux même…, que de se dire mieux (en son cas, croyances à œillères lui retourna une vision réelle telle, après sa première opération à l’hypophyse).

C’est la ‘mal-à-dits’ de la croyance incomplète de ce qu’on est vraiment déjà naturellement. Comme le révèlent plein de médiums, tout doit être vu unifié en soi, autant qu’aux plans universels et apprécié déjà complet, parfait.

Il n’y a pas de graduation planétaire (de tous en même temps !)…, ni de civilisation demeurant garanties d’un millénaire à l’autre ! La preuve, les pyramides sèches et autre Angkor ! C’est l’instant présent qui compte, pour chacun, comme pour l’humanité entière, de maintenant à ‘J’AM-mets’ (évèques… jam cesse-scions ?) !!!

Le libre-arbitre très diversifié est trop ‘près-cieux’ !

J’ai fait la même bourde longtemps dans ma jeunesse et mon corps en porte encore de multiples traces / cicatrices (à voir libérées par libération génétique en soi – gênés-tics / t’hics…?) lors de mes multiples trahisons vis à vis du Vrai Moi-même, de mon intégralité multidimensionnelle d’être à voir déjà parfaite (y compris côté antimatière invisible de l’univers jumeau ou parallèle, là partout en toile de fond ?).

Cependant, à la différence entre ma trop longtemps coincée d’épouse (rigide par son prénom), et mon côté : très bougeant et sportif s’exprimait via la numérologie des prénoms et dates de naissance (excellent livre chez DenOël à l’époque :  » choisir son prénom, Choisir son destin » me prouvant la précisions des parcours choisis en réincarnation, mais qu’à travers cette « prédestination de naissance, il ne fallait pas rester sur ses lauriers ! Je ne prenais rien pour définitif ni acquis…! Tout était leçons de vie pour moi, vu branché à ma « Bonne étoile » (voulue sentie chauffant en mon centre comme preuve intérieure complète)…! Oui, les chakras de l’aura existent et peuvent se rappeler à votre bon souvenir ! Comme l’a découvert très jeune la voyante et future scientifique de la NASE-Aaaahhh, Barbara Ann Brennan.

Bénis sont ceux qui cherchent à ne pas finir bennes-hiii vers les étoiles avec l’hiii-SS ! (je vous le tape en plein été…, de passage à la Benne-hissons-dits-eus dans la Loi-raide, autre synchro-nie-citées « exemple-l’erre », mon ordi  portable vibrant avec les cloches du lieu de l’abbaye en ruine part-ciel que je viens de visiter pour « rien », ce qui semble un signe dits-vains…, malgré les vibrations non synchrones des « rares » camions qui passent).

L’ALIGNEMENT INTÉRIEUR CONSTANT, AU TOUT (VU COMPLET ET PARFAIT), C’EST LE PLUS SIMPLE !

Alors que du côté de ma femme, trop en apitoiement/ignorance spirituel avec Elle-même, en complaisance « irresponsable » concernant les effets de son mental sur son corps, ce fût la dégénérescence physique et mentale rapide, à laquelle elle voulait croire mordicus (sans rien tester d’autre… de mieux, de plus concret, tout du long de sa vie…).

A chacune de ses pensées, elle n’avait pas voulu croire qu’il fallait faire front, d’où son front écrasé par une opération à l’hypophyse, calcifiée…, sa conscience supérieure pas assez souple, vue trop rigide en la porte supérieure de son aura pas assez ouverte (glande pinéale / pis-n’ai-aille, et, hypophysaire), ne se servant pas de son « JE SUIS CRÉATRICE » ignoré, à relier plus souvent sinon constamment à sa conscience divine (haute, complète) du troisième-œil.

L’URGENCE POUR L’HUMANITÉ DE NE PLUS RIEN SÉPARER ENTRE MENTAL ET PHYSIQUE !

Effectivement, c’est là que le « bas » blesse (on dit -le bât- pour la charge d’un âne et pas pour rien…, pour ceux qui dès l’enfance se prennent pour des bons à « rien », alors que ce rien, ce vide en physique quantique est reconnu comme n’existant pas, sinon en des univers pas encore matérialisés…, dixit St Germain !).

Bien que voulu médium de mes hautes sphères intérieures, je ne spécule pas sur l’histoire du Christ Jésus comme tant d’autres…,  tel Daniel Meurois-Givaudan pas en accord avec les révélations plus raisonnables du Livre d’Urantia (dont les révélations sur les origines de la race pré-humaine viennent d’être confirmée), mais ces dernières révélations encore moins raisonnables que celle de Adamus St Germain…!

Bref, il est facile de s’y perdre quand on veut décortiquer le vrai du faux de l’immensité universelle non linéaire :

http://www.lefigaro.fr/sciences/2012/06/05/01008-20120605ARTFIG00420-l-asie-du-sud-berceau-des-premiers-primates.php.

http://www.urantia.org/fr/le-livre-d-urantia/fascicule-62-les-races-l-aurore-de-l-homme-primitif

(703.3) 62:1.2 Tandis que ces lémurs primitifs évoluaient dans l’hémisphère occidental, les mammifères ancêtres directs de l’humanité s’affermissaient en Asie du Sud-ouest, dans la zone originelle de l’implantation centrale de vie, mais vers la frontière est de cette zone.

http://www.cerclecramoisi.fr/

Jésus avait un parcours unique comme chaque esprit voulu constamment plus clarifié, plus relié à sa part haute, son ajusteur de pensées ou Moi Supérieur sur Terre, le tout n’arrêtant pas d’évoluer !

Et, cette démarche simple…, qui devrait être enseignée comme naturelle (tel que les esséniens de Palestine de son époque l’auraient fait, est hélas occultée car prétendue « ésotérique« , aise-haut-tait-« risques (quand il n’y en a aucun), sauf à aimer se croire seul et perdu, ce qui est un choix pour sûr à risques… littéraux !

Alors que ces gens calmes, paisibles, conscients et responsables n’étaient que de normaux praticiens d’auto-guérison côté libération du flot de sa propre lumière intérieure équilibrée et alors puissante . L’ayant vécu, brillamment affirmé guéri (à trois reprises, en refusant tout doute…) jusqu’à l’obtention d’un résultat dit « miraculeux » à tort…, je suis pleinement d’accord avec D. M.Givaudan…) : cela ne peut être et venir que  par une foi d’être plein d’enthousiasme pour sa vie intérieure comme extérieure, voulue interactive, littérale et sûre (ce que cette énergie dite ‘manquante’ est déjà..), déjà là, inscrite en nos cellules au niveau des 90 % de l’ADN prétendu « inutile » (add des haines alors ?), déjà communicante et pleine de sagesse pour tous ! Je me laisse pousser facilement à vous la livrer grâce à ma part de Sagesse unifiée universelle vue interactive, très coopérante.

Sur Terre, avec notre médecine actuelle, pas encore pleinement sortie de sa caste matérialiste dure… et incomplète…, il reste du chemin à faire sur la révélation de l »intégralité du « QUI JE SUIS VRAIMENT » (intentions littérales et créatrices comprises). Cet oubli (intentionnel ?) de la médecine contemporaine est évidemment coupable d’ostracisme !Tout comme les prétendues croyances « religieuses » sectaires qui nous voilent l’esprit en jeux de ‘poux-voir’ entre le féminin et le masculin à équilibrer en soi…, dès lors qu’il y a dédain d’une partie de la Vérité d’être…!

Que confirment l’insuffisance des réussites d’une majorité de gens à se soigner par l’esprit : LEUR SOINIÉ ! Alors forcément dans une incompréhension grandissante de soi qui peut aller jusqu’aux cancers (se demandant quand et à quoi je sers sur TTT‘errent ! Le sang versé par « un » christ y ajoutant en terme de ‘cons-fusions’ choisies par des lobbies complètement dépassés !§!

Refuser son parcours personnalisé et unique en cette incarnation, tout comme de ne pas vouloir croire en l’intégrité universelle des énergies de notre aura baignant dans un tout bénéfique d’entrée (de notre véhicule énergétique multidimensionnel à énergies peu visibles si pas très très calme…) n’est que de se trahir, se saborder soi-même, et de prendre le problème par « le mauvais bout de la lorgnette ».

En son temps, à la T.V. , Jacques Martin aurait pu le révéler à plein d’enfants comme un brillant enseignant global, universel…, au lieu de jouer les niais de service à bêtifier devant eux ou à  leur ‘suce-urée’ des fadaises… !

!*!*!*!*!*!*!

CULTIVER EN PERMANENCE LE LIEN AU TOUT VOULU UNIFIÉ et SÛR, avec JOIE, PAIX, CALME bien inspirés (sans désirs dualistes, émotions débridées et attentes sociales fausses et limitées) :

– une belle âme nous en parle fort bien : http://terrenouvelle.ca/Messages/2013/04/02/les-sentiments-fondateurs/

Les Univers ne sont pas du tout ce que l’on vous en dit, qu’on vous prétendrait qu’ils soient (énergie noire et caché, complètement faux, comme tout ce que les scientifiques prétendent chercher et ne pas encore avoir trouvé, pour que leur job tienne des lustres…).

Le vide est quantique et invisible en ses fluctuations, un peu comme un milieu élastique tel que l’air, en plus bourré d’énergie latente. Qui l’a signalé autrefois…, à part Nikolas Tesla ?

La recherche d’équilibres harmonieux est à la base infinie et éternelle de TOUT CE QUI EST. Mais c’est à chacun(e) en son travail personnel, individuel de faire la démarche de le découvrir, se le retourner, le vivre pleinement et constamment.

Alors en croyant de trop au style ‘con.ss’t’amant’, vous savez pourquoi vos relations trop rapprochées vous le retournent trop souvent en pleine figure. Leurs baisers ne font plus mouche ! Leurs corps trop pressants pour se défouler à travers vous comme citadins pressés de « se marier », non plus !

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , , , , ,

21 – DE L’ÉTENDUE DU LIBRE-ARBITRE EMPLOYÉ EFFICACEMENT… JE SUIS / Y AM

LE COCOONING DES JEUNES…, SI EFFICACE QUE CELA ?

En effet, bonne question : est-ce que l’on aide un jeune à se déterminer, à s’affirmer, à se co-créer mieux sans arrêt en le protégeant de trop…, en ne lui laissant plus aucune marge de manœuvre pour décider de ce qu’il choisira d’apprendre, de faire, de comprendre, de pratiquer comme sport, comme activités à découvertes de soi, créatrices…, et cela dès très jeune.

Notre société trop « traditionnelle » semble face à ce dilemme dès qu’elle oblige à un seul sens de compréhension, comme avant / après des pogromes (autant pour les kmers, les juifs, les arméniens…).

Les moules de croyance, sociaux, cela va un temps ! Puis c’est étouffant au point que trop de jeunes n’arrivent plus à trouver ou à croire savoir comment s’insérer différemment, jouer à d’autres identités plus larges, plus souples, avec fantaisie, en douceur…

L’on accepte de croire qu’il faille jouer le candidat au chômage « inévitable » (à multiples diplômes qui ne donnent plus rien de bon), car ainsi, le diplômé finit « plombé » de doutes, de toute envie d’idées re-créatrices interactives, par la restriction des petites annonces genre « La récréation est finie… », pense-t-il ! Et il a tord ! C’est lui qui se crée ses propres barrages de croyances, très spécifiques au moment qu’il croit être bloquant, fatal, et qui ne l’est pas !

Mais, là, comme pour les révolutions sanglantes, les catastrophes « inévitables », il n’y a qu’un ou deux potentiels de représentés, de crus jouables souvent même par tout un peuple prétendu « soudé dans son malheur » comme en d’autres temps des plus sombres !

En d’autres dimensions de conscience, elles infiniment plus ouvertes du côté de nos rêves multidimensionnels, les potentiels seront nettement plus nombreux et accessibles…, si d’entrée : l’on ne se limite pas !

Pour cela, comme le font très bien certains jeunes, il faut avoir un esprit d’ouverture au monde et d’arrêter de se faire des images toutes faites sur tel ou tel pays cru « bizarre ». L’emploi « rare », que l’on ne trouvera pas facilement dans son pays natif, déprécié, peut être qualifié « de rare » ailleurs, voire inestimable, sans même remarquer que ce sont les vies des mégapoles surpeuplées qui rendent les emplois rares. Et l’on s’y précipite tout de même par flemme d’apprendre à diversifier les campagnes, à faire mieux en autarcie, plus riches de connaissances diverses en faune et flore très variées !§!

Exemple : paysagistethermicien, hydraulicien en Australie, pour faire des barrages usines marémotrices et autres canaux entourant des pyramides vertes !

Il ne faut pas un bagage énorme ! Juste quelque cours du soir (ou recherches sur internet, maintenant si pratique…), pour d’entrée être un fin commercial et le valoriser auprès des fermiers d’Australie (prétendus presque ruinés dans leur coin, mais seulement avec quad et hélicoptères pour prétendre lutter contre des sécheresses ou inondations…). Bizarre non, cette croyance de prendre les problèmes à l’opposé des moyens que la nature nous présente de plus simple, peu onéreux et efficace !

Qui décide, les intéressés en local…, ou les politiques qui ne connaissent plus rien à l’écologie  et s’en foutent…, aucune place dans leur plan de carrière, vite secs comme des pierres ?

Donc, il est plus qu’urgent d’habituer VOS JEUNES à faire solidaires, moins près de leurs sous, et à se réunir en coopératives bien gérées valorisant à fond des terres à nouveau très équilibrées sur tous les plans possibles des échanges globaux !

Et, avant tout, qu’est-ce que cela représente comme formation, juste une observation attentive des rythmes des saisons avec les échanges d’air et d’eaux, d’humus, de végétaux à biogaz potentiel en vigueur, sans les ignorer, les gaspiller ou les dévaloriser au passage.

COMMENT CONSTRUIRE SON CURSUS SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE D’ÉTUDES « SUPÉRIEURES » à LA CARTE ?

Pour l’exemple de métier global expliqué ci-dessus, il faut d’abord avoir l’idée des besoins  continentaux et locaux réels, de les observer avec attention autour de soi ! Quels sont-ils quand un paysage ne sue plus, n’a plus d’humidité arborée, la base de tout climat qui tienne ?

Là les études ‘suent-pets-rieurs’ ne seront que d’un maigre ‘sec-cours’ !

Pourquoi/coaucs ?

‘Parcs-ceux-que’ ces études partent toujours d’expressions réduites des besoins d’un corps d’enseignement, de métier spécialisé à l’extrême…, sans d’abord plus spéculer sur les besoins d’ensemble, globaux, à moyen terme !

C’est la tare de notre système éducatif primaire, secondaire et d’enseignement supérieur : on part toujours du plus petit pour faire des généralités (à généraux à étoiles vite alitées à copier les pires qui ont eux aussi copié le passé…) et jamais du plus vaste actuel à comprendre harmonieux et pas « à risques de fins du monde » !

Sa vie DITE d’avance, ARRIVANT soi-même à être poussé intuitivement à aller rien que dans une filière d’actualité qui PAYE (à paix qui aille ?) pour éviter les autres, en cul-de-sac !

Là, ce sont des dire non restrictifs, larges… On ne se limite pas ! On ne précise rien ! Nos rêves sont vastes et peuvent le rester, puisque cela ne coûte rien de rêver !

Voilà pourquoi l’on dit que les rêveurs seront les faiseurs !

Ils créeront de nouveaux potentiels planétaires plus larges, rien qu’en y songeant, et aux plus spécialisés de s’entendre entre eux pour les mettre en application…! Plus besoin d’épaisses lunettes (et l’autre pass…) !

L’habitude de se projeter dans un futur large, moins contraignant fera les nouveaux entrepreneurs…, pas ceux à la petite semaine pleine de petits boulots mal payés ! Ceux de gens très innovant, ne se mettant pas d’eux-mêmes des bâtons dans les roues.

Bien sûr, cela ne vous empêchera pas de planter quelques bouleaux en trop dans votre jardin « vu venir trop étroit »…, si vous n’avez jamais assez aspiré aux grands espaces illimités…! Même en « trop étroite » Arménie, il y en a à flancs de collines « trop raides » en masse ! J’en ai vu !

Mais pour ces « derniers », tous vous prétendront que c’est impossible ou que des espaces à barbelés réservé aux riches ayant les moyens…, comme en Namibie ! Il vous faudrait vous résoudre alors à vous déguiser avec une ‘barbe l’aide’ (sans finir ‘prêts-tend-cieux’ dans un monastère, connaissant plein de langue sur le bout des doigts, mais incapable de voir d’où vient le vent du changement).

Car de fait, alors, l’on finit ‘as-ass-cinés’…, comme nos moines de ‘Tie-bée-erre-inn/terrine’ en ‘All-gèrent-rites’ ! Ceux qui n’ont pas compris que même les malades avancent, et les incultes aussi…, obligés de faire paysagistes, attentifs… ou pas ! Forcé d’apprendre « besif » dans leur coin ! Et baise-slip s’il n’y a pas assez d’humus ! Oui, la vile ville n’attire que les naïfs qui en seraient à y réussir « eau » mieux, mais en banlieues cataloguée ou le chômage toucherait 40 des jeunes ! Non cela fait « alcool » addictif…, au lieu d’ail qui colle !

Et c’est là que le drame commence : ON VOUS A MIS UN GERME DE DOUTE DANS VOTRE ESPRIT… : la confiance et la co-création de soi porte une faille…, devient floue et moins performante en matière de retours énergétiques, réels, littéraux ! Aïe !

Le virus « psy » à hypnose prend forme ! Votre vue se brouille et vous « pensez devoir » porter des lunettes, aller consulter les docteurs…, alors que le symptôme pourrait facilement se résorber par votre intention plus clairement exprimée d’être vous-même, ce que vous choisissez d’être, la réalité sous-jacente comprise non répétée, rien qu’en discontinuité quantique !

Sauf qu’on vous tend une société standard »… collée « au pire », à continuités linéaires fatales, à structures imparables ! A chacun de rêver sa réalité venir de mieux en mieux sans ces inutiles faux modèles urbanisés qui foirent ou tournent en rond !

Mais de cela, personne ne vous touche « maux »…, et à vous de le trouver en passant par tous les figurants ‘cons-sciences-scie-eux’  de la médecine « of-fils-ciel » (faisant médecine ‘lucre-hâtive’ aaah ‘messe-deux signent’ non responsables !). Là aussi, la blouse de l’infirmière, ses formes, y font beaucoup autant qu’en institutions religieuses les nonnes pour vous leurrer, et vous tombez dans le ‘panne-eau’ ! toujours au sec « propre » mais sans vitalité, en clapier d’immeubles presque insalubres !

Alors qu’à la ferme, en grands espaces gagnés sur les déserts, avec nettement moins de confort mais vu plus d’idées brillantes pour reconstruire vos paysages (à terrasses à talus arborés, les seuls pour ne pas faire drâme, désastre climatique intercontinental), voulus bien inspirés justes et précis tout le temps, vous seriez le propre inventeur de vos réseaux d’eau récupérées sous les gouttières, de vos sculptures de chalet, de votre grange à foin au dessus et l’étable à bétail (varié) au dessous pour isoler et chauffer respectivement votre intérieur !

Mais pour cela, il faut commencer par replanter des forêts de mélèzes (en altitude) de chênes-liège et fruitiers en pays secs)  sur terrasses à talus arborés, pour qu’ils poussent plus vite que la moyenne grâce aux pluies d’orage retenues afin de servir la végétation sans crue… !

Et ainsi, tout en vous faisant plaisir pour avoir une forêt jardin en agroforesterie très diversifiée, il vous sera possible d’aider la planète avec vos arbres poussant six fois plus vite, absorbant efficacement la chaleur ambiante (35 fois mieux que l’air sec si humide) et le gaz CO2 à effet de serre !

Souvent, les discontinuités à ruptures étonnantes finissent par s’imposer, ou, c’est la dépression mentale par refus de faire savoir que TOUT HUMAIN est d’abord responsable UNIQUE, très particulier, de ses instants présents rêvés créatifs! Surtout si pas assez bien vus, bien dits très tôt d’abord pour se tester, sans suivre la négativité de sa famille ou de son entourage. Les vécus relaxés, confiants, en harmonies universelles parfaites au niveau des harmoniques énergétiques et quantiques d’ensemble peuvent retourner mieux, juste à maintenir en son esprit cela comme sa réalité déboulant devant soi, sans autre crainte mise par dessus! Lesquelles sont sans potentiel restrictif ! Car, c’est cela l’école Terre !

C’est une magnifique mosaïque infinie de potentiels…, mieux encore que celles à ruines romaines ou grecques ! Surtout rigides, très conditionnées aux positions fixes « avantageuses » à Pompéï, et ailleurs (en séismes « du siècle », alors qu’il y en a de micro tous les jours que « dieux » fêtent…).

Oui, ils avaient bonne mine nos « dieux », vous pouviez les chercher dans vos cieux et l’influence « prédominante » des astres (sans désastre) aussi ! Tout cela n’est que l’affaire d’hypnose mentale crue anodine (vous continuellement créatif en chacune de vos pensées innocentes mais tordues, vous déniant ce pouvoir-là) où vous vous laisserez piéger…, voire pas…!

Voilà pourquoi les scientifiques sont assez ‘perdent-nient-cieux’ s’ils commencent d’abord du mauvais côté de l’échelle…, par le niveau le plus minuscule…, sans débuter par examiner le plus grand : « Qu’est-ce qui se passe vraiment au niveau de la globalisation d’ensemble qu’on devrait changer…, sans faire « traditions » étroites ou passéistes de trop !

Certainement pas…, juste quelques jeux de fond de cours à RÔLE-REND-GARE-HAUSSE dont il s’agit ! La discontinuité quantique très fine de la réalité fondamentale permet de ne pas s’attacher au passé, ni à des fatalités crues tenaces…, mais certains pensent ne pas avoir assez appris de ce côté-là, alors ils rempilent !

D’autre comprennent que les petites traditions ne sont que des peurs cachées où l’on se déguise, se maquille, se fait beau pour des fêtes en montrant jute les apparences qui nous arrangent, et là oui, on pense « tenir » une vie entière en couple réussi, de préférence immobile à raconter des rases sur sa vie (qui n’intéressent personne), généralement, l’un ‘sous-tenant’ l’autre et ‘vice-vers-SAS’ !

Les jeunes, il y a mieux à faire que de vous marier ! De beaucoup bouger pour apprendre et aider les autres à se comprendre mieux. Pas qu’un christ, un esprit clair tous les 2000 ans à devoir le faire… C’est tout le temps et pour tous, mais sans parler aux foules, juste en intimité en écoutant surtout l’autre, le laissant vider sa plaie…!

JEU-X VOUS… ZEN-TEND D’JONQUE… STRESS « BIEN » !

DERNIER COMMUNIQUÉ ‘MONTE-DAIM’ SUR COM. »UNIQUE » QUÊTE

Vous n’êtes n’hiii une st’hard de la jette-sets…, ni une prince-fesses rots-hiii-ail qui en pince pour un planqué habillé comme un joueur d’opérette !  Ne paniquez plus à envier ceux qui se la jouent les premiers de ce monde, pouvant faire croire qu’il n’y aurait aucune ‘hier-hard-chie’sue-perd-rites-heures’ à eux !

Dès que réfugiés dans leur yacht, dans leur île rare, dans leur château décadent…, ils doivent faire face à l’évidence, ils travaillent… pour les revues de cinéma , du people ! C’est un sale boulot très mal payé, car il leur faut rester ‘inn-perd-cable’ et c’est le job le plus difficile, à part pour celle (la Victoria) astucieuses d’avoir choisi son mari comme étant prof de gym, capable de l’entraîner ‘trousse laids’ jours !

J’ouvre ‘hii-scient’ une ‘dos-laide-lance’ en grande pompe pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir une salle de gym chez eux.

J’en ai eu une dans mes combles en R.P. trop en transports fous, et cela ne m’a pas aidé à rester en forme pour autant. Mais, maintenant, à la campagne, à joues-haies les paysagiste frôlant les vêtements très variés de M’a-T’erre, je peux vous dire que mes conditions de vie ‘honte’ ‘grand-disque’ (pour faire fuir les oiseaux), sont très différentes d’avant.

Je ne cherche plus à jouer ceux qui vont en mettre « plein la vue » aux autres, que de l’extérieur, par un train de vie de plusieurs mis-Lyons ‘d’Eux-robs’…, ‘car’ss’ ‘jeux-shaies’ que cela ‘n’hante’ ‘veaux’ ‘passe’ ‘là’ ‘chiante-d’ailes’.

Ces « riches à triches », toujours à se jouer des comédies sans fin, sont très malheureux quand ils se réincarnent la foi suivant dans une famille très pauvre…, tout à l’inverse !

J’ai un exemple de belle fille, de princesse du passé qui se la joue actuellement comme domestique… de riche. Elle est passé de l’autre côté avec son bagage en langue ‘étrangle-J’erre’, et cela lui a fait un tel choc, qu’elle s’est imaginée que les hiérarchies royales étaient les seules solutions finales en un monde ‘donne-niais’ !

Aussi, en testant ses énergies, j’ai réalisé qu’elle n’était même pas dans sa tête, dans son corps, me disant d’ailleurs : « Qu’elle ne SE ‘sue/sup-porte’ pas sur Terre ! »

Son aura répondait ABS-sente, et elle pas capable de faire plus de 500 m à « St » ‘Trop-pèze’ ! J’espérais/’jet-se-perdait’… l’aider, mais d’une vie/vitrée/vitreuse à l’autre, dans des rêves ‘malle ficelles-laides’, avec sa tenue raide comme un piquet, sûre d’être en dépression pour toujours, ‘jeux noeuds poux-vêt haies-lasses’ rien faire…, trouée au ‘mythes’ sonne aura !

Voyez-vous, on croit avoir ‘gag-niais’ le gros lot de la fortune ‘fac-scie-île’ et l’on n’a ‘qu’eux’ les frissons qu’il faut, qu’ils croient !

Bien Eve-vide-amant, des ‘heureuses’ comme celle qui joue à l’An(ne) ass Saine-claire vous soutiendront qu’elles ont gagné la notoriété, mais c’est la ‘note-eau-rite-été’ qui hante d’écoule-aah, et tous nos puits « mondiaux » d’eau à sec…, (ou pollués par des gazes de ‘chie-hii-ss-thé’), puis la dégringolade mondiale queues vous ‘connes-naissez/n’essai’.

‘Sach-chier’ que par contre, si vous êtes né dans une famille de bas étage, sans éducation, vous avez encore « vos chances » la vie suivante de gravir les autres nie-veaux ! Bref ce ne ‘sueur-rases’ pas du gratin ‘dos-fine-noix’, nid du gâteau/gratte-tôt, mais vous ‘zoo-raides’ ‘Est-s’haies-hii-est’ !

Et là, les anges applaudiront et vos diront brave-veaux une fois sortis de ce monde en défilant devant les autres anges qui vous sourd-rites-rondes…, car vous découvrirez que si vous êtes venus sur Terre, c’était une erreur, partent-ss’queues, vous aviez cru que la Terre avait besoin de vous ! EN fait, pas tant que cela, car le monde s’est vite trop remplis de foireux qui, derrière vous, copiaient « les pires » pour apprendre « le mets-hii-heurts ». Vous meu suivez ?

Ceux sueurs raides la raison pour la quelles les cons-encombre du sud de l’Aise/Asie-pagne son pleins des sales-maux-n’ailes qui donnent des ‘aime-maux-rage-hiii’ ! Quand on a peur de trop de tout foirer, on attire à soi la correspondance exacte, même si on est dans un pays ultra propre (L’Allemagne des viles villes, sans précautions sanitaires élémentaires, car plus assez avec le vivant?). Le monde entier un peu trop même. Car, l’on prend l’habitude de ne plus laver les légumes…, et même de les dire et les voir « mal », et ils vous le rendent bien (quand ce ne sont pas les vôtres, cajolés et aimés, du jardin) !

‘Morts-alités’, ‘cultes-hiii-vite-êtes-(ôû)-viet’ vos légumes rien que les vôtres…, haies sueur-toux passent ‘laids vautres’ ! Les ‘lègue-hume’, c’est à éviter, la preuve, personne meuu lit(re), aucune vache ne me supporte à côté d’elle pour que je lui tire mentalement du lait…! Je suis définitivement catalogué « riche qui a triché en vile ville », et cette étiquette apparaît sur mon front sous forme de rainure verticale à la ‘Bern-Hard’ ‘Tape-pis/pisse’, plus qu’avec des traites  traîtres…, aaah-lors qu’îles se laides Lagarde-eee !

Bientôt les îles à parade-disques fils-cop seront plus que des nid à pétrole…, flambant vite, puant des masse, et ils auront gag-nais…! D’eau-tente que des ‘l’armes’ à plasma allumée par mets-garde mettre-ronds le feu eau poudre, Ce sueur rase le boue-quête d’artifice fine-aille à Arc/Harde… cache-chions !

Vous n’aurez rien ‘perd-dure’ en ‘reste-tend’ en ‘deux-horses’ de trousse-SAS (hante votre chatte-tord à Vienne) !

De « nouvelles » T’errent…, pires encore, seraient prévues/’prêtes-vulves’ aah Moyenne-âge/moite-hyènes-ragent… seraient ant-tire-slip/sloop/seloupe-paient dans un futur Univers-selles à pote-tend-ciels remplis de  Aids disques Bars-clays…!

Jeux noeuds voute dix passes le box-sonne chez Laisse-haies-ferrent !

ADD-VIENNE QUEUE’SS… POURRIES RASES !

RIEN N’A D’IMPORTANCE et se la jouer en DIEUX « PERDUS » EN CE MONDE, ENCORE MOINS/MOINES !

Ce ne serait qu’une expérience pros-tôt-typée/prot-‘eau-t’y-paie…, parmi des milliards-d’errent d’Zoo-Zoo-autres !!!

Vous avez définitivement perdu votre temps…, à tend…, ATTENDS…, en meuu lisant /l’hissant et en meuuu prout/preu-n’hante eau sérieux / sert-rites-Zeus’ss-x’ce!°) !

VOUS VOULEZ VOUS JOUER UNE VIE CLAIRE, VRAIE, CROISSANTE, PRESCIENTE…, alors AFFIRMEZ NE DEVENIR… QUE CELA !

Votre réalité « Unique » sera la vôtre, mais vous vous découvrirez en plus tout à fait synchrone avec le monde entier. Cela changera votre sensibilité d’être si vous restez souvent, presque tout le temps en retrait, en lâcher prise dans l’instant présent, face au chaos du monde joué dans les extrêmes… Il ne vous concerne plus, presque plus ! Choisissez-le ! C’est votre droit le plus noble !

Les autres apprennent le plus avec le libre-arbitre et leur ego, pas vus encore délivré du « pire », et donc, leurs jeux excessifs leur paraît crédibles tant qu’ils sont dans cette hypnose, celles de vies passées, celle de la famille proche…, des études « difficiles », du travail « dur », etc.

Chacun se crée ainsi son contexte d’environnement, et s’il devient trop sec, il faut affirmer facilement en changer. Là le » standard » de votre conscience ne sera plus le même, plus aussi « normalisé », dans « la norme » crue « imparable ». Vous commencerez à co-créer votre vie de mieux en mieux.

Mais, à chacun son rythme, son style, sa méthode de clarification de son esprit (dit « christique » par les un, « bouddhique » par d’autres…, ou « athé » par « presque personne » parmi ceux qui ne croient à « rien »…, ce qui est impossible puisqu’on pense et que l’on est… EN ce monde !), sur la clarification de ses peurs insensées et non prouvées.

Cela, en expérience honorable et ardente de l’âme, incarnée sur Terre et ailleurs (en d’autres mondes prototypes de la conscience) en lâcher prise inconditionnel depuis la nuit des temps…!

QU’ATTENDRE INDIVIDUELLEMENT DU FUTUR ?

Le futur peut être envisagé comme les potentiels les meilleurs que nous aurions sélectionné dans notre passé (notre présent actuel). Mais, ces potentiels « les meilleurs », du « plus grand bien », on ne les connaît pas actuellement. Dans notre temps linéaire, ils ne sont même pas inventés.

Chacun voit qu’il y a ceux qui s’amusent à se limiter, voir à se détruire en fumant de plus en plus jeune, malgré les statistiques médicales qui disent que c’est grave, que les cancers augmentent. Pour ce genre de « collectivisme » (auquel certains jeunes veulent rester « coller au plus vite, vissés dessus »…), il n’y a qu’à être dans une attitude d’acceptation, mais sans compromission d’avec ceux qui le vivent (« vous voulez être irresponsable, gâcher votre vie, cela vous regarde, n’attendez pas plus de nous, c’est votre libre-arbitre, on le respecte, mais ce sont vos ‘oie-nions’ ! »).

Beaucoup d’individus n’utilisent pas leur créativité d’être, même très jeunes, trop à croire devoir copier (en commençant par le pire…). C’est une façon de faire, une expérience pour leur âme, et donc à respecter, si ce n’est à honorer. La sélection naturelle à laquelle ils voudront mieux croire, sinon au pire, fera le reste. Ils se voudront guérir ou pas : jeux énergétiques majeurs s’il en est, maintenus ou évacués dans l’insouciance, sans discernement et d’y regarder de plus près.

Ainsi, personne ne nous demande de nous croire responsable des autres, particulièrement de leurs démissions d’eux-mêmes. Celui qui se ment crée automatiquement des énergies fausses dans ses énergies, qui lui sont retournées tant qu’il veut croire « au pire ». Et s’il ne veut croire à rien, il vivra une sorte de rien qui ne lui donnera jamais les bonnes explications qu’il aurait eues s’il avait voulu croire obtenir le mieux en terme d’informations intérieures, son plus grand bien. Non, il n’aura que des petits « riens » insignifiants (comme ma digne mère) et ne remarquera pas les synchronicités qui parcourent le chemin de sa vie.

C’est ainsi que je vous conseille d’être très attentifs à ce que vous vous retournez journellement avec toutes vos croyances « définitives ». Elles ne peuvent l’être…!

C’est de l’énergie continuellement remise à jour suivant les modèles de pensées et de croyances que vous vous donnez. Votre aura n’est « que » cela, mais TOUT CELA !

Pour une conscience plus réellement universelle et à actualiser :

http://terrenouvelle.ca/ashenseignementspirituel.php

L’INTERACTIVITÉ LITTÉRALE DE NOS PENSÉES

Remarquez qu’aucune philosophie ne traite trop de cela ! Étonnant non ? En fait parce que c’est trop simple et ne fait pas pisse-copies rentables. N’oubliez jamais que nous sommes dans un monde dont la Vérité première est faussée par l’argent, par « la nécessité de le gagner » (une limite de plus du « système de croyances de masse »).

Cet esprit interactif et littéral ne vous oblige nullement de penser « comme les autres », ni de vivre accrochés à des détails insignifiants que des journaux, revues vous présentent comme « obligés à subir », ou par ailleurs, comme « idéal à acheter »…! C’est de la foutaise pour fous à thèses’.

Chacun a ses choix de c-ocréativité de sa vie à faire…, cela, tout du long de son existence. Comme je le teste à 66 ans, même sur mes dits « vieux » jours… Non ! Je déclarer avoir le corps parfait, les cellules pures de mes 6,6 ans, pas plus (les autres cellules bâtardes suicidées d’elles-mêmes). Cela, si vous le maintenez (sans passer furtivement dessus…) c’est de la co-créativité littérale, tout comme celle défaitiste, nihiliste, et, vous avez LE CHOIX, toujours, ENCORE et ENCORE !

Pour les filles comme pour les garçons, à la puberté, vous pouvez dire vos énergies se calmer en respirant une paix inégalable vue en vous…; de même d’affirmer ne pas être prêts à être fertile…, votre corps alors obligé d’y répondre. Cela ne veut pas dire que vous n’aurez pas d’émotions fortes, ni que votre corps se détériorera (à mois de tenir à y croire). Elle ne seront pas aussi désordonnées que les autres, mais maîtrisables, ne vous rapportant pas dans votre jeunesse plein de désordres ou d’accidents (j’en sais quelque chose avec mes cicatrices de trop bougeant de naissance).

Une nouvelle compréhension de la maîtrise de soi vient des anciens qui l’on testé avant vous (comme de moite-même : J’add’aqueux Tests-sert…), plus précise, moins « philosophique et intellectuelles » à pontifier sur « le doute utile » pour vous en sortir des pages fumeuses et que votre quête ne s’arrête jamais.

Là c’est un virus ‘spires-rituels’ ! En spirale ! Pire qu’un ‘spi-n’hâte-qu’erre’ à l’avant d’un bateau (bas-tôt ?) que l’on déroule pour faire « voile » et croire mieux avancer. Vite, cela nous les gonfle…! Jette fesse de la voile, et/haies, en connaît un ‘raide-hii-honte’ !

Faites le rapproche-ment (ou pas) avec les voiles que se mettent autour du visage les femmes muselées (sans manne attendue – ‘muse-lutte-manne’…). Se cacher sa vie, se cacher du Soleil, de l’énergie photonique haute universelle (à dire bien Vérités larges, faisant partie de soi) qui représente de manière angélique et pure en notre aura…, ne peut faire comprendre, déjà, comment s’occuper plus de la Nature…: pour faire ombrages climatiques qui tiennent.

Alors, l’on s’enferme dans des casbahs, des mosquées, en médinas, derrière des jalousies en des rues étroites et sans aucune végétation…, à épier le monde, plus qu’avec une langue de vipère… (tant l’on ‘sent-merde’ de petits riens).

Et le pire, quand l’on émigre c’est de croire aux mêmes histoires de « manques insurmontables »…, alors, on se les retourne sur la figure, on les vit (ma femme, immigrée d’Asie, a été « très forte » pour y croire en son corps déjà, cru déficient de la naissance à la mort…, puis en sa vie réelle, à suivre le ‘mouve-ment’ en études obligées d’être « dures » en ‘unis-versets-cités’… à conscience de masse!).

E là, où jeter ses ‘ordres-durs’…? Aucun champs, aucune haie pour les épurer et les recycler tranquillement en hume-US…! Moi, JE ! Me ! Ma mie ! Mamie !

ÊTRE DANS L’ACCEPTATION avec GRAND DISCERNEMENT

Vous n’êtes pas obligés de suivre les bêtises « fast » des autres, ceux qui veulent tout faire speedy, rien qu’avec de grosses machines qui les endettent jusqu’au coup, puis à passer le restant de leurs journées devant la télé (à suivre le pire), ou devant leur ordinateur à compter leurs sous manquants…! là c’est le pire et le leurre !

Si les autres font des erreurs et qu’ils bne veulent rien savoir, vous pouvez considérer qu’ils sont encore dans des expériences de la dualité que leur âme, leur cerveau haut veut expérimenter, et c’est honorable. Ils y discerneront peut-être leur créativité à rebours un jour ou l’autre… S’ils ne le veulent point, laissez aller. Si vous les voyez perdus, dites leur une ou deux fois comment faire, peut-être même trois s’ils l’acceptent, puis passez votre chemin. Cela ne vous regarde plus.

Les « rares » qui ne veulent pas être vigilants, conscients, avec une attitude constante  de discernement seront nombreux tout autour de vous… C’est qu’ils préfèrent avoir peur, croire à l’ego dominant et douter de soi… Tant qu’ils suivent cette route de la dualité dans leur libre-arbitre, ils apprennent le plus… (même un évêque dissident qui jouerait les négationnistes pour paraître plus important et fonder une église « originale ») !

Vous ne pouvez que leur rayonner la lumière pure de vérités évolutives larges, qu’il peuvent voir comme une douche de lumière descendant d’en haut en leur aura…, si cela leur chante… Sinon, passez votre chemin ! Ils auront plus de vérités continuelles quand ils y seront enfin accessibles, lâchant prise sur « le pire qu’on leur tend ». En décidant d’arrêter de jouer aux pitres menteurs. En se pardonnant leur passé. Le libérant enfin « au mieux » en se  respirant en des énergies neuves… Si/scie cela/seul Ass leur chante/leurre chiante !

Mais comme ces jeux « de fous » sont autant des formations valables de conscience sur Terre, pour des âmes avancées qui osent être prêtes à tout (ce que tous les anges ne seraient pas), bénissez-les, et s’ils partent par charters entiers…, benne-hiii’SS-laids !

Ils prendront le « bon avion, le « bon » train, la « bonne » voiture, exactement quand ils ne seront plus prêts à croire à la validité d’une continuité de vivre. Ce sera là aussi LITTÉRAL… Cependant, rien de tel ne paraîtra, ni ne sera pas écrit sur leur front ! Ils l’auront cru un peu trop longtemps eux-même, jusqu’à se le retourner comme accident ! Tel un beau-frère, un oncle aussi qui « croyaient » mourir jeune !

‘7-haies’ à ‘mou-rire’ de riz’rrr !

C’est là où les sondes ‘PIS-tôt’ du vol Rio-Paris ‘d’erre Franche’ prennent toute leur signification…! Quand l’âme sent que l’incarné ne veut plus de cette vie-là, le pilote a beau tenter de corriger la trajectoire, il sera poussé à manoeuvrer le JOY-Stick dans le sens accru du risque de décrochage de l’avion…! Car il y a l’intention créatrice pure d’un ou de plusieurs passagers derrière, décidé d’en finir (ou de le craindre depuis trop longtemps), et pleine d’anges pour pousser le pilote « au pire » (quitte à lui fermer la conscience et de se substituer à lui).

Mais sachons que là-haut, les désincarnés finissent quand même heureux d’avoir quitté ce monde « de fous », et qu’ils réalisent que de tout temps sur Terre, ils avaient leur responsabilité créatrice de conscience à mieux exploiter… Que cela n’arrête pas, même une fois redevenus anges, leurs choix prédominants (comme je l’ai « vu » moi-même en sortie de corps après une broncho-pneumonie à mes cinq ans, redevenu complètement lucide et compatissant pour mon corps, ce qui l’a guéri…!)

Sans JOIE…, le joy… STICK, colle dans l’autre sens !

C’est encore une fois l’intention d’ÊTRE qui compte, les choix faits dans NOTRE VIE !

Ainsi, pour mes deux proches « partis trop trop », ils avaient LE CHOIX de croire ou NE PAS  CROIRE à des jeux « d’échecs » pour l’un d’eux (mon Bof…, qui avait fait de « brillantes » études, mais ayant vécu en plein Paris n’avait pas assez cru en son corpssa brillance de choix de Vérités évolutives larges, capables de tout changer dans son instant présent corrigé, libéré, pardonné plus vite…) ; puisque devenu trop gros à cause d’une mère folle de gaver son fils unique, de prétendre « mieux » faire avec de tels excès citadins à hautes ‘aise-colles’… d’IN-j’ai-NIE-HEURES’…, PASS… « CONS »… (tie paye, de l’eux-rope… haies-huns…) !

( SS’haies-SS d’aise-posées : la ‘tr’add-duct-sion’ de mes jeux de maux est ‘Pet/paix-hiii-hante’ ce qui meuuu feux-rases des pets-pètent hante/ant plus  !)

Si vous subissez intérieurement un grand tente-tâteur/hâteur…, commencez à penser que c’est votre manie ritualiste de croire à vos faiblesses « durables » qui est en cause ! Surtout côté sexe « nécessaire » pour trouver un « équilibre à deux » ! Il est déjà là sans avoir à se marier.

Little Bouddha vous le prouve en Inde…, même arrêté sur place, hypnotisé par son instant présent plus vu bougeant bien, au mieux !

J’ai une belle-soeur qui me l’a démontré avec ses T.O.C. et ses tics, qui préférait décortiquer tout, tout analyser, très forte à l’école mais nulle dans sa vie ! Anorexique sans vouloir le voir ni y croire, complètement hypnotisée par ses régimes ‘billes-oh-logiques/glauque-gicle’….!

COMMENT SORTIR DES JEUX ‘PRESSES-VISIBLES’ ?

Il vous faudra enfin vous faire confiance de manière haute, pour tout, en le respirant calmement (si possible avec un air propre autour pour ceux qui voient leur corps « mal » finir). Tout est possible… et son contraire /haie sonne cons-traire ! Si vous attendez des preuves qui soient toujours les mêmes, rassurantes à la petite semaine, dans les pensées rassurantes de l’humain limité d’autrefois, on tirera sur vous à boulets rouges (moi, dans mon prés visible…, ce sont des fruits de plantes bizarres que  je découvre « par hasard »).

Vous êtes sur Terre dans une Nouvelle énergie de Conscience aspirant au changement. Pas un petit, un GRAND CHANGEMENT ! Aussi, ceux qui ne voudront qu’un  petit changement avec encore les mêmes rengaines rassurantes à chansons paillardes, faisant le pire avec leur corps autant qu’avec la nature, risqueront d’être déçus !

Vous avez vu le bizarre virage sur l’aile du Concorde plein de paillards allemands voulant fêter S’AS !

Trop de paillards ensemble, comme sur la Volga dans un bateau de tourisme dépassant son chargement acceptable, cela finit mal…! On s’y presse sans penser à mal, et sans que personne n’ai vérifié si cela collait…, toujours pour trop de bouffe et d’inconscience, proche déjà des maladies séniles. Alors, c’est la catastrophe !

Noeuds voutent Zen fêtes passes sur l’Aven’ir du monde, il va y avoir du déchet sur la génération babille… BOUM, du côté des neurones bloqués (et de ceux qui auront suivi la même trajectoire copieuse derrière, toujours à chercher à bouger seulement en quelques fêtes mensuelles ou annuelles…) ! Je teste pour vous, à la limite de la crise cardiaque continuelle, avec des gâteaux industriels que cela ne fonctionne pas !

Meuuu’Enfin…, juste comme chaque gâteux le dit ! Ceux sciés haies mon dernier maux !

De même pour le voyage cérémonieux de trop d’un président polonais pressé d’arriver sans avoir consulté les astres à travers son ‘jus-maux’ (le mien c’est hune tasse…, deux casse fesses) !  D’aises… astres à/ah désastres ! 

Donc, ce n’est jamais « la faute de dieux », mais JUSTE la faute de vos ‘DITS-EUS’, pas crus précis, scientifiques, littéraux !

Imagineriez-vous prendre des milliards d’années à ficeler un système solaire (« une ‘Galles axe-scie-hiii’ d’abord sur d’autres mis-lit/litre-hards damnés ? » demande raide Charles/châle/ »pâle » d’angles-t’erre) sans avoir pris la peine,  comme ange, de vous munir d’outils responsables et parfaits, autant de conscience primaire que physique (à l’école SS’gonds-d’errent)…!

ALong d’jonques ! (…là cela vient du fait que j’ai ‘viet-cule’ au ‘viet-n’âme’ (dures Sue deux), jeune et pas assez à jeun… !)

SORTIR DES FATALISMES MONDIAUX ÉTIQUETÉS VALABLES

La société dénonce continuellement les mêmes travers répétés, les mêmes lacunes et dérives. C’est parce que la conscience humaine prend peur, d’entrée, en ce monde et ne veut pas trop dire arriver à mieux que d’autres. Qu’elle pense « devoir » copier….

Hors, même les gouvernements prétendus démocratiques (comme du temps de Reagan avec la drogue…, jusqu’au cou dedans – vidéos US « Les archives oubliées ») ont joué à fond l’hypnose du pouvoir abusif. C’est difficile à vivre pour le monde qui s’en offusque, mais très enseignant sur les limites de l’hypnose de l’ego ! Sauf que, cela pousse bien des âmes jeunes à ne plus croire à la validité de tels apprentissages poussés à l’extrême !

Ils ont parfois tort de se décourager, de se suicider, alors que le monde actuel apprend beaucoup. C’est un point chaud, comme un volcan jouant les chalumeaux à perforer la croûte terrestre. Vivre des expériences « extrêmes » permet d’apprendre le plus.

Et si l’âme en a besoin sur son parcours « unique », bénissons cela…; ou du moins, soyons remplis de compassion pour ceux qui vivent ces extrêmes-là en les laissant libres de se croire vainqueurs abusifs ou victimes. Quand leur âme jugera le temps nécessaire d’arrêter, leurs jeux excessifs de l’ego ne fonctionneront plus aussi bien qu’avant. Ils seront obligés de passer par des difficultés, une dépression et le besoin de se relier au niveau du coeur sacré en eux-même, de leur part aurique angélique, se libérant.

Un jour cependant, les âmes arriveront de mieux en mieux sur Terre à dire leurs intentions d’être créatrices en retour, telles qu’ils veulent mieux les vivre, se les voir retournées « au pire ». Alors, elles laisseront de côté les médias, les portables pour dire leur vie sûre dans l’instant présent, sur des bases éthiques qu’elles se choisiront. De fil en aiguille, cela incitera tout le monde à changer…, comme cela s’est fait pour l’ex URSS en 1989 avec la Perestroïka.

Progressivement, ces âmes seront de plus en plus nombreuses. les signes sont là dans les crèches, les garderies…, et déjà même, bien des abus de pouvoirs ne sont plus tellement tolérés. Le changement se fait presque « en douceur ». Et, il deviendra acceptable, normal que les humains s’indignent de ces dérives…, mais en commençant par examiner leur propre vie. Sans suivre bêtement les coutumes de faire trop de gosses, de fêtes, de mariages qui ne tiennent pas distraient et dé-responsabilisent, infantilisent les dits adultes.

Se marier en vitesse, avant d’avoir réglé ses propres problèmes intérieurs (libéré ses peurs, ses émotions), sans avoir marié tous ses chakras en les baignant d’énergies angéliques en soi, n’est pas recommandé. Cela ne mène à terme qu’à des cul-de-sac, des dépressions, des vies qui s’écroulent, doivent chercher à se guérir, à changer, à libérer les poisons collant des croyances illusoires des vies passées, pas assez honorées et traînées avec soi de vie en vie, avec un excès de culpabilité néfaste.

Toute intention d’être émise permet des expériences équivalentes en retour, et c’est à chacun de se reconnaître plus tôt et plus vite responsable de ses choix. Il est connu sur l’examen des N.D.E. (Near Death Experiments) que : même en « sortie de corps », nous restons maîtres de nos choix (ce que j’ai vécu à cinq ans, ayant de la compassion pour le mien, étouffant d’une broncho-pneumonie, et retourné alors dedans guéri…!).

Il n’y a donc rien à « craindre » de la vie ! Une expérience vitale de plus, juste pour retravailler toutes nos croyances extérieures tenaces, illusoires, excessives ou fausses ; pour les relâcher, rester neutre équilibré au plus possible, avec des choix discernant, non limités. Ceux larges et voulus utiles au monde en terme d’élévation de conscience de soi. Là c’est utile, même si le parcours de chacun(e) est unique et compris humainement comme « chaotique ». Le chaos étant source de changement, éventuellement de libération intérieure puis extérieure, pour les âmes qui estiment avoir été au bout des expériences de l’ego et de la volonté dans tous les aspects extrêmes possibles !

RETOUR à LA JOIE D’ÊTRE, D’AUTO-GUÉRISON PAR LA RESPIRATION PHOTONIQUE CONSCIENTE et maintenue jusqu’à un résultat !

Si vous voulez éprouver que la réalité des apparences factice et dualiste ne vous atteint plus, ne déstabilise plus vos énergies émotionnelles en votre aura…, il vous faut renforcer votre aura dorée par son niveau véritable, d’en Haut en Soi, le Soi supérieur Vrai, vu à l’oeuvre (Lumière photonique pure et vrai qui vous est propre, reliée à l’Unité universelle la plus pure et complète…!

Cela se fait essentiellement par UNE RESPIRATION CONSCIENTE VUE énergie DOREE (Sagesse suprême de votre divinité d’être, plus crue « inaccessible ») et de la LUMIÈRE BLEUE de Vérité, (toujours là, jaillissant de votre front, de votre troisième-oeil).

Ce n’est juste qu’à réactiver et à faire plus confiance comme processus déjà inclus et parfait en vous-même !

Là, pas besoin de se prendre pour un personnage hors du commun sur un trône d’or comme le Daily/day-hiii-l’âme-aah !

Le site suivant, de channeling intérieur, vous révèle que cette Vérité lumineuse existe depuis toujours et cherche à nous guérir, si nous respirons confiants pour tout. Ce que la société extérieure (des apparences, de l’ego, de la dualité) cherche surtout à ne pas nous faire connaître !!!

Maintenant…., vous savez où est la principale manip sur T’errrrre : vous empêcher de vous guérir vous-même et de vous faire pleinement confiance en vous maintenant enfermés au pire !

Empêchés… d’aimer respirer à fond, de simplement croire d’abord en vos énergies, en vos créations d’être continuelles…!

http://kryeon.forumactif.com/t119-l-energie-photonique-le-prana-et-la-glande-pineale-votre-portail-de-guerison-de-la-4-d

LA ROUTE EST LIBRE aux SOLUTIONS CRÉATRICES EN FAISANT ABSTRACTION DE L’ADDICTION PERMANENTE AUX  DITS « PROBLÈMES »

De vous y efforcer paisiblement de ne voir aboutir sur votre Chemin de Vie que des solutions faciles, vastes, libres, toujours les plus appropriées, sachez que vous ne vous retournerez plus que cela !

Par contre, il vous faudra jeter à la poubelle (céleste)  tout vos problèmes, car dès l’école, on nous a appris exprès qu’il n’y aurait que « des problèmes à résoudre »…, sans jamais nous dire (à travers les religions, ou la métaphysique qui devrait être enseignée dès le plus jeune âge…), qu’il ne fallait envisager que les solutions « EASY » et de mettre nos problèmes à la poubelle et tri célestes.

L’esprit créatif en nous-même ne retournant que du littéral, tant qu’on est dépendant qu’aux problèmes « difficiles » à résoudre, c’est pour notre pomme. Clarifiez votre route tout le temps ! Chaque matin, en affirmant par exemple : « Aujourd’hui je n’ai que les solutions les plus belles, les plus sûres, et tout le reste de mes problèmes sont mis à la corbeille.

Chez moi, c’est la souris virtuelle que j’ai co-créée dans l’astral, aux gants blancs comme Mickey, qui se charge du « sale boulot ». Elle a cette tâche de grignoter tout ce qui fait pollution mentale (obsession, hypnose, dépendances, peurs, inquiétudes larvées) pour l’envoyer « aux cieux ». Pour décrocher toutes ces sales petites odeurs de mes énergies de l’aura.

Et, j’ai décidé que cela fonctionnait par de profondes respirations douces, aligné vers le haut en moi, matin et soir, quand je me lave les dents. Là, je me vois lumineux et changeant, ce qui me prouve avoir provisoirement corrigé le tir. Car chaque instant est un moment neuf ! C’est aussi une de mes autres décisions pour être maître de mon instant présent à chaque fois plus évolué, plus libre et dignement souverain, mais aussi fortement responsable de mes énergies plus données gras-truie-te-ment aux autres. Qu’ils fassent de même, ils sont tous sur Terre pour apprendre cela sans copier les traditions lourdes à porter (comme de faire des gosses pour un rien, pour penser « se fixer » quelque part, alors qu’il devient plus difficile ensuite par surpopulation de ne pas faire déforestation massive !

Même dans l’Himalaya « protégé »,  près de Darjeeling, là où ils font leur « beurre » avec cette plante délicieuse) plus avoir assez de grands arbres partout pour que la terre en pente ne s’érode pas et ne s’assèche plus. « L’eau manquant » (là-bas aussi en provenance des sommets) dit un planteur, pourtant les plus hauts et enneigés du monde…! Nos croyances à dites « solutions rapides idéales » d’avoir sensé découvert »LA solution de croissance » en faisant démons/’d’aise-monte-crac-scie’ avec les filles ont bon dos !

Belle idiotes « démocraties » trop copiées en masse par des idiots de petits humains ne lâchant plus prise sur les traditions prétendues « ancestrales » (en fait à fardeau émotionnel familial jamais relâché pour des solutions plus claires et propres), que cette fumisterie à traditions douteuses !

LA CERISE SUR LE GÂTEAU PLANÉTAIRE DE NOUVELLE CONSCIENCE EST :

que nous sommes DIEU aussi, parcelles expérimentales universelles unique de conscience…, séparées pour apprendre autrement…, mais unifiées du côté de nos expériences âmes (tout ce qu’une incarnation apprend sert à toutes les âmes universelles, même instantanément puisque au niveau quantique non linéaire) ;

que nous ne sommes jamais seuls, mais plein de conseils et solutions universelles et multidimensionnelles appropriées dans l’énergie vivante de notre aura. Toujours changeantes et adaptées en terme d’aides mentales et d’amour, de ressentis nouveaux (à condition de ne plus les craindre, comme le fait de trop mon neveu autiste, même à près de 45 ans…, les autistes très sensibles plus multidimensionnels et non linéaires que nous, en avance pour l’époque qui vient, où nous verrons plus facilement d’autres dimensions…).

Que le photon qui nous vient de la source solaire n’est pas à craindre, car neutre (si vu tel), que c’est à nous de qualifier son énergie…! De ce fait, arrêtons de croire le soleil cancérigène. il n’est qu’amour, tel les belles couleur d’un arcenciel quand on sait (choisit) aimer cette source vitale-là, tellement indispensable à toute existence sur Terre.

Alors, pourquoi, par ailleurs aurions-nous raison de la qualifier de nocive et ainsi de nous fabriquer nous-mêmes nos cancers. Autres vues mentales abusives, crues « à problèmes » non « résolus » ! FAUX, c’est nous qui attribuons à toute énergie sa qualité, sa saveur, son « innocuité » ou ses dits « maléfices ».

Il n’y a ni « bien » ni « mal » (tout est relatif à notre niveau de compréhension et d’expériences), aucune dualité réelle (sinon un manque de clarté intérieure), ou sinon, les conneries que notre monde inventa pour plus nous manipuler ! Ainsi, si vous croyez une plante, un médicament « bénéfique« , tant mieux, mais sachez qu’ils ne le seront qu’au prorata littéral de votre croyance (que vous pouvez retourner dans tous les sens que vous voulez).

L’énergie venant du Soleil, des univers de « dieu » (dits-eus infinis et éternels), de la Terre en son noyau, en ses cristaux…, c’est vous qui la décidez démoniaque…, sinon parfaite et sûre, au CHOIX de VOTRE LIBRE-ARBITRE CÉLESTE SOUVERAIN !

Dédramatiser l’énergie primordiale (car la conscience ne se manifesterait sous forme d’énergie qu’à partir de CHOIX, alors transmutée à partir du photon), sinon neutre sera un grand soulagement énergétique pour vous, comme il le fût pour moi. Car j’ai compris que les sauts quantiques de conscience n’était pas à craindre, qu’énergie bienveillante et sûre, dans aucun des deux sens possibles.

Encore moins aux niveaux interdimensionnels des autres dimensions, puisque c’est à chacun de les qualifier entièrement comme il veut les voir, les croire. Sinon de lâcher prise et de les ressentir Perfection de Coopération universelle interdimensionnelle (sans aucune menace possible d’astéroïdes gigantesques ou d’extraterrestres monstrueux, à moins d’y croire de façon persistance ou phobique). Sinon, lâchez cela !

Puisque les E.T. (qualifié de Lumière, très très capables de nous aider) aurait cette tâche de détourner les météorites dangereuses à partir de l’orbite gravitaire de Jupiter…, tant que nous voudrons mieux y croire. Comme cela fût souhaité pour Shoemaker-Levy 9 et juste avant, pour un astéroïde de « fin des temps » potentiel, mais pas définitif…, puisque nous avons intentionnellement refusé en 1987 une 3ème guerre mondiale nucléaire et fatale ( qui fit l’effondrement du système soviétique en 1989)…!

A chacun de changer d’optique étroite (style lorgnette)…, et de se détendre face à toutes « fin des temps » !

On se retournera toujours juste les énergies littérales de ce que notre conscience individuelle et puis planétaire aura « mieux » ou « moins bien » voulu envisager !!!

Comme toute catastrophe en notre manteau terrestre qui peut être vie adoucie ou insensible, tel que je m’y suis amusé à le dire, le crier avec succès à Rabat en février 1969… lors d’un séisme de 7.2 Richter, pour l’arrêter (sait-Hisse-me ?), avec un seul… : « C’est assez ! »

Ouiiii, puisque ayant lu Aroun Tazieff quelques temps avant ce séisme, cela m’a permis de dédramatiser l’évènement « tragique », mon partenariat avec les énergies neutres de la croûte terrestre pas craintes, vu d’avance réussir, sans en douter, comme un jeune enfant et presque en rigolant, sauf que je claquais un peu des dents avec les secousses qui faisaient craquer les armatures de l’immeuble…) !

Je n’ai lu que 20 ans plus tard  les channelings de Kryeon dans « Aller au delà de l’humain », que nos intentions quantiques avaient la capacité d’agir sur les évènements globaux, à condition d’être « ancre de conscience » et sur place lors de l’intervention nécessaire.

A chacun sa part de jeux idiots, étroits avec le ballon rond planétaire, genre catastrophes prétendues inévitables, toujours à les craindre au lieu de les dominer mentalement avec confiance !

Z’et surtout pas de de « jeux de groupes forcés/force-z’haies » comme au rugby, car pour avoir raté un placage vers mes quinze ans, depuis jeu… zoo-z’hôte/ôte et j’ai la gueule amochée pire qu’ un rut-billes-men de gaze-cons ! A l’époque, ayant fait trop d’études en langue morte…, je ne savais pas qu’il fallait se dire « vivant » dans l’instant press-dents !

Bonne d’AISE-ROUTE-OUT à vous, en respirant à fond par votre portail de guérison du chakra 7 au dessus de votre tête, tout en le qualifiant d’éboueur de « tous vos manques » de solutions… parfaites, célestes/cells-l’aise-est !

!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!*!

L’enseignement universel de la Perfection Permanente du « JE SUIS CE QUE JE SUIS »,

…cela vaut un « petit » détour pour la gestion pratique de son existence :

http://www.terrenouvelle.ca/enseignements/enseignement-ay-am/

Car, c’est en voulant plus de vérités maintenues réelles et actives que je me suis retourné une illumination infinie de Sagesse, la vision et l’état de guérison du « tube de lumière blanche » entourant mon aura…, venue de l’âme pour me soulager de mes déséquilibres familiaux graves (deux décès se suivant, et la reprise de mes neveux)…!

Tel que décrit dans cet enseignement remarquable, qui n’a pratiquement pas changé dans son sens profond depuis 1934 (avec les enseignements de Guy ballard reçus sur le Mont Shasta), le même éternellement dès que chacun voulu aligné en Soi à sa Responsabilité de Conscience claire, dite christique,  la même en toutes époques puisque votre âme est cosmique et éternelle, comme vous !§!

Sauf qu’exprimée avec des variantes culturelles pour mieux imprégner les consciences de leur libre-arbitre continuel de choix de vie à faire pour tout, voulus parfaits si alignés au cœur et au plus haut en soi, au delà des limites de l’espaces et du temps, alors effacées, transcendées…

*** + + + ***

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , ,

20 – QUEL TYPE DE CONDUITE INTÉRIEURE SÛRE MIEUX EXPLOITER ?

TOUT CE SUR QUOI L’ON FIXE SA PENSÉE…, même seulement 17 sec., EST INCLUS DANS NOTRE VIE (surtout les vues de drames, de catastrophes, la mal-à-DITS, les croyances extrêmes pleines de peurs, d’angoisses maintenues !).

http://www.psychologiedelame.com/message-05-06-08-abraham.html

LE ‘CA/CASSE’ DU VOL RIO-PARIS…, KARMA, ou, ‘CAR/casse’… meuuu hâte’  ? 

Il y a du « 7 » dans ce vol, chiffre qui reflète la recherche spirituelle. Une recherche pratique, n’en déplaise à ceux en tuniques à relie-gisons’…, toutes les haies qui glissent hors des églises, en plein déserts grandissants…, très forme-acteurs ‘puits-ceux-queues’ remplis ‘d’hisse-l’âme-hisse-te’… – lameslarmes (v. http://greenjillaroo.wordpress.com

RESTER CALME…(côté « outil » pendulaire °!°) est un bon préalable…, pour avoir une conduite intérieure qui tienne. Sans une flopée d’instruments pas assez redondants (comme les sondes pitot sur un avion, les seules « aptes » à donner des indications de pression relative face au vent pour la vitesse…, sauf si bouchées par des saletés, du givre, cas fréquent en altitude ! Paramètres pas redondantes avec d’autre mesures…, étonnant sur des avions avec de 300 à 500 passagers…, et, pour quelles « économies » de procès ensuite ??? 

(Chaires-chier l’erre-heurts… à PIS-tôt pas assez sondés tôt ???)

Cela me fait penser aux futures voitures « autonomes » dépendantes de caméras et autres capteurs qui s’encrasseront vite sur de longs trajets par terrain et climats changeants !§! Hum, à voir côté sécurité si plus le mains sur le volant ???

MANIPULATION INSTRUMENTALE EN MASSE…. à CAUSE DU REFUS D’UTILISER SON ‘IN-S’TRUE-M’EN’ ?

C’est possible…, je n’ai pas été vérifier la formation psychologique et médiumnique des pilotes de ligne (qui ont eux aussi une boussole magnétique au niveau de l’ADN). En fait, ils pourraient faire des stages de … relaxation guidée pour apprendre à se faire confiance…, sans instrument ! Surtout confrontés à des  OVNIS, ou, une fois rendus presque apathiques en vol « automatique » par le décalage horaire ! De plus, arrêtons de prétendre que l’humains, en situations complexes extrêmes et difficilement décelables gaarde son sang froid. Non, il perd la boule quelque soit sa formation, sauf s’il est un crac, et alors, il ne fait pas pilote aérien mais de bolide de course…, pas mieux au final !

Plus l’on va vite, plus il faut des ordinateurs triplés branchés sur des circuits et capteurs totalement différents, pour éviter toute panne, comme sur les ovnis ! Mais même ceux-ci se crashent en rencontrant la foudre…, comme en 1947 à Roswell / rosses-well…

C’est ce que fit une bien plus calée qu’eux, en science, une ex-physicienne de la NASA, qui ayant bien développée sa vision CALME de l’aura étant enfant, voyait depuis ses guides.

Barbara Ann Brennan (« Le pouvoir bénéfique des mains » Sand /tchou 1987) peut observer n’importe quelle couche de nos corps éthériques de l’aura en prêtant ses mains pour que les entités multidimensionnelles interviennent (dites à tort angéliques, car ni assises de trop, ni gelées, ni givrées, et sans aile…).

Ainsi, cette distinguée chercheuse (ayant ajouté à son palmarès d’études déjà chargées des lourdes études de Psy ‘raies-échines-hyènes’…) laissait travailler les guides pour prendre des directives énergétiques « à sa place », quand elle présentait ses mains au dessus d’un corps déséquilibré et malade (par exemple, pour une hernie tenace). Les guides de lumière immobilisait ses mains et les guidaient « magnétiquement » à l’endroit où « opérer » avec leurs rayons à eux.

Remarquez que c’est aussi ce qu’enseignait les maîtres de guérison en des quantités d’autres endroits du monde ; et même, semble-t-il les esséniens il y a fort longtemps. Passons…, Pas ceux les moins « cons » n’acceptant que ce qu’ils testent, comme moi et elle !

OUTILS INTERDIMENSIONNELS PRÉCIEUX, ADDITIONNELS et QUANTIQUES, ATEMPORELS QUE LA SCIENCE ACTUELLE REFUSE D’UTILISER…, à SES DÉPENDS !

Alors, se dire un peu plus près des aides multidimensionnelles « des cieux », celles quantiques serait intéressant, valable, utile. Surtout pour des pilotes de ligne, des conducteurs de centrales nucléaires, de sous-marins…, quand les indications de bord se contredisent, restent muettes ou/et n’apportent plus rien de valable. Qu’on est en pleine incertitude et que les secondes qui passent sont lourdes d’implications graves, mortelles. Trois minutes pour une jumbo-jet qui décroche, c’est vite passé ! J’ai vécu un « trou d’air » jeune, en partance pour l’Asie en super-constellation à 4 hélices…, avec une « lévitation » spectaculaire, retrouvé sur less genoux d’une dame deux sièges plus loin devant…, laquelle ne m’a pas traité de doux Jésus descendu du ciel…!!! Ra-tait !!!

En chaque domaine, il y a des spécialistes célestes qui voient tout et nous suivent de très près (en nos couches auriques, mais seulement si on le désire) ; Eux se « payent en retour » par l’apprentissage de plus de service par compassion…, ce que plein d’humains ignorent ou font semblant de ne pas vouloir voir ni entendre, comme étant la clef de voute des énergies quantiques : LA COMPASSION ! Alors, arrêtons nos passions à la con avec de jolis physiques d’autres sexes qui font feux de paille !

Pour m’éviter de graves accidents, à moto, en voiture sur la route, à skis…, j’ai appris à me dire d’abord plus précisément…, me vouloir voir « en sécurité ».

C’est LE préalable à tout retour de conduite intérieure littérale, équivalente.

Mais, à la différence des instruments de bord…, là, vous avez une CONDUITE MULTIDIMENSIONNELLE ANTICIPÉE qui DEVANCE LES ÉVÈNEMENTS ! Car pour nos propres guides, le temps linéaire n’existe pas.

Ils ne contemplent que les évènements en boucle : telle intention littérale, crue avec foi (pas vue cuite d’avance…), amène tel résultat équivalent parmi les potentiels disponibles (qui restent toujours changeants).

Pour vous le résumer : RIEN N’EST « ÉCRIT » dans du marbre ! RIEN N’EST FATAL !

Un pilote de ligne, tout conducteur de gros engins, ou de complexes industriels dangereux peut se dire fortement guidé, poussé à corriger le tir, en mettant son mental de côté. S’il le veut réellement, très relaxe, en paix intérieure confiante, il se verra un relais efficace, « divin », additionnel et énergique pour l’inciter à pousser ou à relever le manche à mettre plus ou moins de gaz, à virer plus pour éviter un cumulo-nimbus trop risqué, etc…

Il y a juste à SE FAIRE CONFIANCE EN SOI-MÊME à un niveau PLURI-DIMENSIONNEL INTÉRIEUR déjà là…, jusque là ignoré !

IMPLICATIONS MONDIALES DANS UNE SOCIÉTÉ ÉGARÉE DANS LA COMPLEXITÉ DITE, VENDUE SÉCURISÉE…

 De moi-même, par mon mental de technicien laborieux, je ne pourrais entièrement vous livrer tout cela, sans faire appel à ma guidance intérieure… Je ne suis  ni exceptionnel, ni prophète ! Nous avons tous cette capacité de naissance sous la forme de ce que l’on pourrait appeler le subconscient caché, la conscience ou intuition haute…, etc. Il suffit juste d’y croire (de façon harmonieuse et sage, utile) pour l’utiliser journellement, pour tout, de manière littérale, précise, comme le ferait tout scientifique…, s’ils concédait à y croire !!!

En fait, notre civilisation turbulente est confrontée à ce faux challenge du lâcher prise mental, à cette douceur de perfection d’âme. Mais, tant que ce n’est pas enseigné (quelques rares écoles ont compris devoir méditer avant les cours, surtout pour calmer les enfants suractifs), ni démontré comme valable, permettant de s’éviter des accidents… (comme moi-même, un accident anticipé dans les Alpes sur une route étroite, en affirmant : « Là, sans visibilité dans les tournants, il faut que je me dise en parfaite sécurité! » J’ai ainsi anticipé un camion qui venait comme un fou dans l’autre sens, complètement déporté sur ma file montante, juste avant le tournant en me rangeant précipitamment…, sueur froide ! Puis douce…, calme reconnaissance à Moite-m’aime, car alors, je ne pensais pas avoir des guides de naissance…. Juste une Bonne ‘Haïe-toi-le’  type ‘cat-oh-lit-queue’ ?

CANALISEZ-VOUS VOUS-MÊME ! Cela vous évitera de faire sondes ‘pis… tôt’ (à l’oh-pis-t’aille), et moi (émoi, amis moi) maux tard ! Ou de risquer finir en ‘haut-pis-t’hard’  à mots-tôts  (il fall-laids que jeu la fée’asse…) à blouson noir comme Brise-gîte Bars-« d’eau ».

C’EST LA SEULE RÉVOLUTION DES CONSCIENCES A FAIRE POUR QUE TOUS SE BOUGENT BIEN, de dire au préalable simplement et largement faire sain et bougeant correctement (sans se  prendre pour une vedette de trop, toutes aussi obsédées de copier sans singer les précédentes stars à ‘pro-blêmes’ pas assez propres ni libérées au niveau cellulaire, leur niveau divin de l’ADN) ; même si on passe, comme moi, trop longtemps par un métier ne bougeant plus : projeteur d’US-IN en table à D’AISE SEINS (c’est pour plaire à Saint-Clair, aux seins… travaillé dans trousse laisse sens – c’est pratique de faire un blog car on n’a pas de ‘sens-ss’urée’…, haies deux plus, perd-sonne noeuds noue lit quand on haies-cris com.moite…).

DONC, AVEC DE l’HUMOUR… (dont l’autre côté de Vous-même déborde – votre humour…, pas le ‘leurre’…) vous y arriverez, seulement si vous prenez vos informations intérieures au sérieux, les vérifiant plusieurs fois (si, à ne pas assez vous faire confiance), comme si vous aviez devant vous une flopée de cadrans indicateurs vous les ‘cons-firms-hante’.

Bref, pour ce petit nouveau boude-l’ôte de confiance, vous n’avez besoin d’aucune formation poussée, d’aucun stage, d’aucun diplôme (sauf celle ‘pousse-haies’, j’insistait auprès de mon épouse très à étudier surtout en se servant de sa mémoire…, vite récalcitrante, peine perdue, depuis, elle a quitté ce monde, pour une autre galaxie semble-t-il !) ! C’est VOUS avec VOUS-MÊME dit correctement comme voulu VIVRE ! YeeeAH ! Même sans ‘porc-t’able’ muselé(e) ou mobile /mob-vile, ni porc laqué !

LE DÉFI DE l’HUMAIN-E.T.Hii-tie QUI VIENT :  SE DIRE LIBÉRÉ… DU PIRE !

Vous voute ‘doux-thé’ qu’il ne se limite pas à changer de tenue, de quitter la cravate et le costume trois pièces pour les basses-quêtes (jeux près/presse scie-is…, à baskets)…!

Les nouveaux défis seront colossaux/colle aux seaux : il s’agira/s’agite-rases de prendre du RECUL (sans raies-culent, juste en désert à redresser…) face à une société sous hypnose à répétitions multiples (dépressive, en dépression…. surtout pas ‘atmosphère-hics‘, comme l’avion concorde à Roissy, trop plein de fêtards) !

Si à vouloir se précipiter vers n’importe quelle dépendance de trop (écoles foireuses de copieurs, achats inutiles, voitures ou motos gonflées au lieu d’un vélo…, boite ‘deux’ nuit/nuisent à siroter des « douceurs » en noeuds faisant pass-eee « le joint », mariage’ss bâclé’ss, famille nombreux’ss-eee…, travail stres’ss’ant finissant esclave des viles villes d’ho-maux mal lavé-eee, mal dans sa peau…, transports/transe-porc en trop/hante trou…, retraite vue difficile…, haïes jantes passent !).

Je les ai touts testés pour vous/ porc-V’autres, puisque jeu m’hâte-pelle « Chaque Tests-S’haies-erre » (ce que Baraque Abîme-aaah pourra vous cons-firms-mets du haut de son gratte… ciel à la Messe-zone Blanche, à sa fac-sons) !

Démons-strates-scions CRIS-PEU-T’aies !

LE MOT DE LA FIN (SANS attentes de MAUX DE L’Hâte FIN…!)

Lorsque il y a un problème de nourriture, un enfant malade, n’attendez pas un miracle du « ciel »…, que de vous-même ! De vous le dire énergie de guérison là, présente, comme si vous la regardiez accomplie à partir de votre futur !

Au centre de l’île de Cuba, un enfant se mourrait, un parent très croyant demanda de l’intérieur de l’aide et reçut le message suivant d’un « ange » (entité multidimensionnelle sans aile, ‘jeu’ vous ‘ra-sur’ et qui vous ressembler comme deux gouttes d’eau car votre Soi supérieur TRI-dimensionnel) : « Plonge cet enfant dans l’eau de montagne et il sera guérit ! »

Ce qu’ils firent et l’enfant fût entièrement guéri (sous le « choc » de l’eau froide peut être…, des énergies vitales de l’eau, très certainement…, comme pour moi jeune chétif, très revigoré en torrent de propre et vivante forêt vierge des hauts plateaux du Viet-Nam !). En invitant plein d’autres à faire de même pour être un peu plus humides…, on ne vous traitera plus tant de ‘sec-t’erre’ / Terre !

Pourtant, ces cubains connus de toute l’île, respectés par la police, même sans leurs papiers sur eux, appelés « los aquasierros », n’en font aucun business…, laissant les gens venir et croire ce qu’ils veulent… Juste une dame, parmi eux, à dire d’un regard clair, convainquant :  » AIE FOI EN TOI…, AIE FOI EN CE QUE TU VEUX VIVRE ! » 

Si simple en fait !!!

La plus grande simplification possible très proche du : « Il sera fait (littéralement) SELON ta foi ! », phrase ‘hâte-TRI-buées à Jésus (quand il servait du vin à la Scène, par manque d’eau propre…), donc phrase écologique et énergétique restée de tout temps valable (vu nos sécheresses actuelles…) !

SE FAIRE CONFIANCE demande DE SORTIR DES FOLLES IDÉES DE SOUFFRANCES « OBLIGATOIRES » à VIVRE !

Un autre reportage, sur l’Arménie (‘l’armée-nie’ ou ‘l’hard-mets-nids’ ?) de l’émission « Echappées Belles » ( ‘Jeux laids’ échappés/rechapées bells ?) montrait combien ce peuple s’appesantit chaque année, en mémorial, sur la ‘SHOW-AAAH‘ subie en 1915 !

Autre forme d’hypnose collective « immensément » puissante pour emprisonner les consciences… que de répéter ces cérémonies relatant des victimes libérées de leurs corps depuis des lustres ! Tant et si « bien » qu’ils disent avoir une souffrance intérieure dévorante…, mais comme ils aiment « réchauffer » cela à toute occasion, ils le gardent…! Jusqu’à la prochaine invasion « froide » ou le prochain séisme (le dernier en 1998 fit beaucoup de morts…, puisqu’ils « craignent le pire », et ne firent pas comme moi d’en rire, criant : « C’est assez ! » à celui du Maroc en fév. 69 qui s’est arrêté sur le champs…). Jeux ‘inn-noces-cent’ qu »ils se retournent impeccablement comme des dieux uniques, littéraux, qu’ils veulent ignorer continuellement être !

SÉISME ou… ‘SAIT-HISSE-ME’… ? IL Y A TOUJOURS LE CHOIX… DE PIVOTER à 180° en toute forme de foi d’être !

Prenons l’exemple des esquimaux, des inuits ! En extrême climatique, s’il en est…: leur survie tient à presque rien, à quelques ours ou caribous chassés ou gardés près de soi, mais la peau sur les os !

Cela est un « énorme » apprentissage SIMPLISTE de la confiance de soi, de la Foi d’ÊTRE en symbiose d’avec la nature pour tout ! Mais eux en rient très justement ! Sachant que cela n’a pas d’importance cette si belle sélection naturelle…, qu’on se réincarnera en un plus beau bébé encore…, et bien plus sage, lors de la prochaine glaciation…, si la dernière tentative ne réussit pas. Tout est question de cycles longs dans l’univers…, très longs, bien au delà des folies humaines d’une époque perdue…!

A l’inverse, les arméniens avec leur pogrom destructeur subi, ne se doutaient pas qu’ils étaient sous le joug de l’écriture « sainte », de textes défaitistes exprès…, soi-disant « sacrés » parce qu’écris en gros volumes précieusement décorés…, dès qu’un moine du passé, un peu fou, eut choisi de créer un alphabet propre à leur langue au 3 ème siècle de notre ‘erre’  à ‘n’eaux-t’errent’ (rendant tous les enfermés en viles villes comme des moutons bêlants sec-t’errent…, les mêmes âneries répétées sans preuve, tous ‘all-fat-bête’ ensuite…) !

Le peuple s’en réjouit se croyant « sauvé » depuis…, mais c’est tout le contraire ! Il s’est fait berner par la religion « légale » dans les grandes largeurs, ce qui fait que leur espace national pas dit « au plus grand bien » et sûr, vite restreint comme une peau de chat-grais-inn ! Quelle leçon d’esprit « de masse » ! Nous oublions trop souvent que la conscience répond vite et littéralement à tout ce que l’on croit !!!

Avant…, les arméniens avaient une tradition orale joyeuse et solide, pleine de chansons crées sur le tas ! On chantait beaucoup mieux et plus…, que de parler pour transmettre le faux « savoir » (demander aux corses avec leurs chants polyphoniques, bien plus harmonieux que les attentes fausses et frustrées des jeunes qui ne bougent plus que pour crier…, trop sous…vent. On souriait tout le temps en s’exprimant de manière instinctive, en fait assez télépathique ! Depuis avec l’alphabet et all-fat-bêtes…, il n’y a plus que des enfants trop sages, appliqués et… tristes ! Des copistes…, pas des créatifs ! Ainsi, aux ‘hard-mets-nie-en’, une de leur ville était le siège d’un artisanat très ancien et inventif du pays, et pourtant, et elle s’effondra…, encore pour trop de statisme urbain entraînant vite des frustrations énormes, vite obsédées de sexe, des filles, comme je l’ai si mal vécu jeune dans Paris (au paris à côté de la plaque sans remédier aux crues en redressant les basseins versants de la seine et de ses affluents!

Remarquons vite que toute civilisation » urbaine, trop entassée finit par étouffer et s’effondrer ! Pas besoin de « fin des temps », les trop tendus suffisent !

Pourquoi ? parce qu’ils ne crurent pas pouvoir s’inventer une chanson vitale complètement saine pour apprivoiser la « douceur » des mouvements tectoniques de la planète ! Pourtant, là aussi, un seul meneur intentionnel quantique suffit !

Mots-is /Mots-hissent ? Le triste « exemple » de la dite « tradition » juive est tout aussi déconcertant  (d’aise-cons-sert-t’en ?) : cette « tradition »  de trop (dite religieuse mais qui ne reliait pas…, plutôt séparait les humains des autres…) voulut se distinguer, se faire excessivement remarquer par ses rituels et accoutrements prétendus « exemplaires »…, avec des choix d’être jamais assumés, s’en remettant à des dieux, voire un dieu pour tout…, puis pourchassés durant des siècles par les autres pour leur folie matérialiste de race élue prétendue plus intelligente, en fait mégalomaniaque ! Les autres « religions » suivirent presque « comme un seul HOM. On « prie » ‘vague-ment’ avec des phrases qui n’ont aucun sens vécu, vite pris par ce que l’on ne dit pas bien au fond de soi, cru victime de fautes éternelles. Non, la faute est de ne plus croire en son soi  » J’EXISTE CALME ET CONFIANT de ce que JE DIS CRÉER tout d’abord !!!

La source, les univers s’en foutent complètement de nos errements de conscience « crée-actrices » (ou presque…, tant que l’on ne détruit pas ce si beau monde avec des bombes nucléaires, une autre maladie mentale cosmique, semble-t-il durable…, qui aurait créé la ceinture d’astéroïdes de « qui-perd » en explosant une planète entre Mars et Jupiter…, ou plus tard, fait disparaître les dinosaures !§!)…

J’invite donc le monde entier à cesser de jouer à ‘l’armée qui résoudrait tout…, déjà en larmes-met… nient’ !

Cela a trop duré ces pays à fausses religions et traditions d’élus « uniques » « planté sur une croix » de bois devenu trop rare à cause de temples en briques cuites bâtis à la hâte de tous côtés… : autre hypnose au pire et pas des moindres…, où l’habit fait le moine ! Rien n’est « obligé à vivre »…, et il n’y a aucun dieu extérieur qui tirerait les ficelles de vos énergies comme les membres d’une marionnette, ou de vous obliger de finir écartelés !!! Voyez-vous invisibles de ceux-là et vous le serrez ! Je l’ai testé pour vous !!! Si-« riens » cons-pris !

Sauf si vous êtes prêts à douter de ‘Vous-m’aime’…, comme ma cousine qui se nommait Marion…! Laquelle préféra l’overdose… que de tenter de se dire aboutir à mieux… bien mariée en elle-même / s’aime, sans copier les répétitions fâcheuses de ses parents, endoctrinés politiques ne parlant que du pire…, de restrictions à frictions…, mais, malgré tout, capables de se contredire en faisant trop d’enfants !

MAZO… (en) CHIE-SCIE-IS-TE’, nonnes ?

***CULTIVEZ une CONFIANCE TOTALE dans l’aspect de vous-même QUI CHOISIT constamment que c’est LE PLUS GRAND BIEN QUI VIENT ! Le meilleur possible ! Pas de le croire à 99%, 99999, mais… à 150% ! ***

Après, il vous restera toujours LE CHOIX de sélectionner dans les potentiels qui se présentent en rêve à vous !  C’est la maîtrise de Soi, toute simple, littérale…, sûre…, sans vue de « séparation » en soi (physique, mental et esprit réunis, voulu totalement efficaces)

Si je n’avais joué qu’à cela, au mieux, j n’aurais pas connu mon pire à moi.. Je ne serais pas aujourd’hui capable de vous en transmettre mieux, parti à cause de ma paralysie accidentelle à 15 ans (d’une chute de hamac mal ficelé), si ayant oublié de dire et  répéter en guérir pour mon plus GRAND BIEN !

Mais nageant beaucoup, aimant bouger, aimant l’eau, le sport, les balades en forêt (vues sûres avec les compagnons qu’il faut, pas qu’en alpinisme risqué sur des roches sans arbres…), à la différence de mon père et de bien d’autres plus forts physiquement que moi…, cela fût nettement plus facile de dire mon changement corporel et énergétique revenu au top ! JE N’AVAIS PAS D’AUTRE CHOIX !

L’ALIGNEMENT AU HAUT EN SOI (chakra coronal) par la glande pinéale !

S’il devait y avoir une seule pratique que je puisse conseiller, ce serait celle de la confiance haute ! Là, même pas besoin d’épouser un prince de format A II comme la fait Charlène à Monaco…!

La méthode est plus simple : de se voir déjà lumière photonique attendue grandissante en soi en la respirant qui de toute façon nous englobe déjà l’Aura de manière inconditionnelle. Juste qu’à y rajouter un petit peu de plus de lumière haute vue amplifiée par notre calme et assurance d’être…, quand né-cesse-erre ! Kryeon en channeling fait savoir que c’est au premier souffle que l’âme incorpore le nouveau-né ! Et pas avant !

Là, gaffe à ne pas être sous un lustre trop lourd dans un palais mal entretenu. Demandez à ‘TOURS-NOEUDS-SOL’ !

Mais si vous ne respirez pas et n’aimez pas vivre en pleine nature, ne vous plaignez pas ! Vos glandes coinceront tôt ou tard, comme ma femme, si pas assez à vous estimer bien là sur Terre pour être phare de lumière dorée ! Vous n’y comprendrez plus rien, une ou deux glandes ne fonctionnant plus, vous êtes vite déboussolés !§!

La lumière n’a pas à venir des autres…, juste d’en haut en vous-même, magnétiquement par la voie solaire, et, par en bas via le chakra de base, attitude à maintenir déjà en vos calmes nocturnes, surtout en viles villes !

LE JOB : votre vérité créatrice vue au TOP pour tout, même pour faire paysagiste en plein désert, si vu plein d’aides cosmiques multidimensionnelles à vos côtés ! Vous êtes dits-eu aussi, elles seront là !

Pas besoin même de faire nageur de compétition ou coureur à pied (du  ‘mare-hâte-tond’ ou ‘trippes-hâte-longues’). Votre lumière dorée, d’Ange d’OR ne souhaite que de descendre, et je conseille de proscrire l’uniforme « blanc » de marin ou d’aviateur, voire de finir mal-com. »laids-zoo-autres » genre : prince d’opère-êtes… chantant ou pianotant en salles irrespirables… (sales ?)… Ils auront beau jouer les singes savant comme Mozart, cela ne finira que M’ose-hard (lui plein de mots orduriers en bouche tellement dans sa merde de statique à vie !)…, le pas-laids plein de dorure n’y changeant rien !§!

Si vous la voyez vérité bougeante, votre lumière doré jaillira aisément par votre troisième oeil, sous forme de douce lumière bleue paisible, à chaque fois que vous émettrez une vérité qui vous est propre (là gare à ne pas trop fumer et boire, car, comme pour les prêts-tendus shamans de ce type ce sera douloureux – mon père, pourtant bon médium jeune (devenu très costaud en courant tous les jours à pieds pour aller à ‘l’haïe-colle’…) l’avait testé au pire pour vous, une fois ‘IN-j’ai-NIE-HEURES’, les pieds sous un bureau ou à ‘fort-nie-qu’ai’ avec sa maitresse cons-sente-hante, fumant trois paquets de Go-l’oie’azze par jour… !§!

BREF, Les cafés en trop au bureau, abstenez-vous, vous ne serez jamais bien dans votre peau ni médium, ou trop peu vrai de votre côté intuitif plus qu’inquiet !§!

La Lumière pure de votre part divine n’aspire qu’à revenir se tester mieux , différemment, à fond dans une entité qui s’aime, se fait confiance, se dit bien pour tout, le respirant au plus grand bien d’avance, en le maintenant.

Pas seulement une fois dans notre vie, agenouillé(e) devant un gourou (peu’tie ‘Boude-aaah’) qui fait semblant d’être Sain…! Non, il faut beaucoup bouger et respirer pour l’être, sinon d’apprendre à jeûner un max…! Mais là/las/mélasse…, le V’raide ‘Boude-d’add’ trop statique sous son arbre vous dirait que ce fût une expérience douloureuse, inutile… son aura percée et en ‘com.pôte’…!!! Au lieu de lâcher prise et de se contenter de sa présence intérieure vue parfaite, il voulut enseigner des trucs complexes, des rituels à devenir fou. Ne comprenant pas que son illumination fût comme la mienne, juste un rattrapage énergétique du côté de l’âme pour se guérir de ses jeuns excessifs !!! Une partie de l’humanité aux yeux bridés… (bizarre…), veut le ‘pris-erre’ et rester aussi statique que lui…, grand « bien » l’huit-false ! Vivent leurres montagnes ‘ruses’ !§!

Vous pouvez déjà tenter l’alignement douche de lumière dorée en respirant à fond (par le nez !), devant votre glace de salle de bains en vous lavant les dents matin et soir… Là, même pas besoin de lumière artificielle…, ni de robinets dorés (« encore moins de ‘jas-secousse zizi’… » dirait S’hard-Co-Hop), juste à nettoyer la glace après…, à cause de vos postillons de rires « rentrés » !

Noeud fêtes pass attention, S.CH c’est la faute mon pur-sang sauteur de ‘haïs’ (dont je ramasse les crottes… sur la route cells-leste) en cinquième dimension sur SAS croix rouge, qui rue dans les ‘branque-hardes’ en insémination ‘artifices-ciels parce que pas invité au feu… (du) mariage/mare-rivage/M’a-rivée-rage de Monte-&-écope/haie cop, d’haute-tend plus que la DS-K’ass à seins-ccf-flairs pas invitée ! ElF fête M.Inn !

Vous ‘navets’ rien ‘cons-pris’, ‘tend’ mieux ! M’aime-moite jet du mal à meuu  relire / luire… !

Vous voulez plus de créativité personnelle à de multiples niveaux, la Lumière dorée voulue calmement descendant en vous, vous en apportera… à revendre. Mais, quand vous aurez des options ‘t’erre-restes’ réduites au « banquet sueur T’erre », ne prenez pas ‘Chars-l’haine’…, plutôt Charlène (de Monde-écope/haies-cop’) et hâte-tension aux ‘Embrasse-Sade-risques-quête’SS’ !

LIEUX PAYSAGISTES DE GUÉRISON NATURELLE

(pas du tout « miraculeuse »)

Il serait possible de faire des lieux de guérison très vitaux, curatifs, en faisant passer des ruisseaux de montagne, en forêts retenues, spongieuses au niveau de l’humus (je me suis guéri sous canicule en le brassant trois quarts d’heure cet HUMUS aimé…., puis en reportant mes mains sur mes intestins irrités très douloureux, la chaleur douce les gagnant…, fini !) ; enfin, de faire circuler cette eau-là au milieu de branches, de feuilles de plantes odorantes et médicinales comme le thym qui ploie facilement (j’en bois en tisanes avec le plus grand bénéfice, sans jouer les ‘bénêt-fils’ « exceptionnels » prêts à ‘Lévy-tait’…) ; avant d’atteindre une cuvette du ruisseau, entre les galets, ou se baigner en faisant la planche ! Mieux que tout sauna à se fouetter le sang…, nonnes ?

En vile ville, on confond toux ! Alors suffit-il de faire pousser plein de plantes médicinales sur vos balcons, sur vos fenêtres, les rentrant à l’intérieur l’hiver. Vous aurez les odeurs VRAIES ET SAINES qui vous manqueront (comme mon beau-père, vite le sang empoisonné par les rues polluées du creux niçois / nie-soiten attendant d’aller vous installer dans un désert dont personne ne veut (sauf les riches à triches abusives qui les entourent de barbelés comme en Namibie, ce qui est interdit par la loi de nos « DITS-EUS » ! Les terres doivent être réparties et profiter à tous / toutes touffes…, et jantes passent ! Il faut des canaux bordés de haies de bambous, de roseaux et puis enfin d’arbres par la suite !

La récupération de ‘MMM’eaux-hissent‘ dans la mer des rosseseaux ne vous a rien appris ?

Là, je peux vous dire que plein de citadins se mettront à apprécier cette eau chargée de délices magnétiques et de parfums !!!

Mais sans fête et nourriture grasse ou sucrée de trop, en favorisant un CALME INTÉRIEUR PROPICE au rêve, en légère diète ajoutée d’une bonne suée en longue promenade (eau moite/eau moins  de 2 heures 22 mn 22 sec… par jours),  d’avec la méditation recentrée sur soi, quel ‘d’haies-lisses’ !

Sachez vous calmer copieusement en respirant vos larges ou précis choix d’être, mieux que moi gamin enfermé en Paris dans la puanteur des cheminées et sans soleil en ma chambre…, l’enfer de D’Dans-hante  !§!

Sang évèque…, ce ‘sueur-rasent’ mon dernier… de ‘toussent/trousse’ ‘d’errent-niais’ ‘maux’ !

JEU VOUS BENNE-VITE…, et ‘signent-nonnes’ ‘accessoires-ment’ vous BEN-hiii, si à chemise genre ‘L’add-en‘, sans plaine à couleurs douces très vitales !

Recueils médiumniques in-terre-actifs de l’Aaah-J.T.

(sans jouer l’agite… thé/taie… out presque !)

LES JEUX HYPNOTIQUES… à NE PAS TROP RÉPÉTER,

QUELS SONT-ILS ?

Je vois des jeunes qui se battent avec difficulté pour faire démarrer leur ‘Vespa’ pétaradante. Cela me fait penser qu’ils n’ont pas à trop à répéter les jeux immobilisés dessus de trop( de leur vie passée ?), comme mon neveu, pas du tout sportif, qui se cassa les deux genoux contre une voiture de « peaux-lisse » toute aussi FAST et INCONSCIENTE que lui…!

Les semblables foireux s’assemble / s’attirent (pour apprendre plus ensemble ?), comme pour son père (‘in-j’ai-nie-heures’ ‘central-rien’) qui rencontra son pilote d’avion « défaillant », mon beauf à bofs continuels ne croyant pas rester vieux sur Terre…, donc parti à 40 ans à l’atterrissage manqué de Madrid (1983)…; alors ceux qui partent rapide-ment bennes-hissez les…! Ils ont là une de leurs meilleure leçons de ‘vite’ (de vie ? Bof ! St Germain soutient que « rien n’a d’importance », sinon de dire j’existe dans le plus de fantaisie créatrice possible ! JE SUIS – avec le moins de jeux-suie possibles…).

Appelez moi Gourre/Bourre-ville : « …tic tac / tac –t’HIC du j’en d’larmes…!§!

(moi, j’ai décidé de vivre jusqu’à 150 ans…! Tiens aaa-Pen à la moite-hiii-est, et vous n’allez pas finir de m’avoir les seins « saints » ceints de moins en moins sains…, à force de rester sur le NNN’êtes, le wwweb-bée…, jeux vous le dis-que-que-queues… comme ‘dits-gît’  et ses dis-que rayés…!).

Ainsi, il est certains que s’ils n’apprennent pas assez à se bouger plus sainement, mieux respirer qu’en leur vie passé, ou qu’enfermés en viles villes en leur vie actuelle, ils se prendront encore et encore pour des « victimes du système » (mais bien là choisissant d’expérimenter à travers lui…). Il faut se mettre dans le bain pour ressentir enfin quelque chose ! Un ange ne peut le faire à travers nous sans notre accord !!!

Sauf que, si nos jeunes n’acceptent pas de mieux considérer qu’ils sont en leur propre chemin de partie d’âme à eux, unique, pour tout mieux considérer (ou reconsidérer « une dernière fois ») sur leur propre parcours, de vie en vie, c’est toujours plus des leçons dures qui viendront, le temps de lâcher prise sur leurs croyances réductrices et exagérées / gérées (?v?).

Autant donc se libérer très vite des sales habitudes qui consistent à dénigrer son corps, sa vie physique une fois de plus. Pour passer plus de temps à honorer ce qui est, sa façon d’être en libérant les sales habitudes mal acquises en nos vies passées, tout en honorant le chemin pris.

Combien d’entre nous ne veulent ni voir ni admettre que la Terre est une magnifique école pour l’âme, angélique, qui n’aimerait pas tester au ralenti ses ressentis…! Mais, comment faire juste et vrai sans ces ressentis physiques à mieux accepter, à reconnaître comme justes et parfaits ?

Ainsi, lorsque le corps enseignant est dénigré, les leçons de vie viennent sévères / sait-vert…. On accepte trop souvent que ces leçons soient pour d’autres, mais jamais assez d’abord pour soi-même ! Là est le paradoxe !!!

Combien ais-je vu de médecin trop assis et fumeurs. ils ne font pas ce qu’ils préconisent à d’autres…, alors ce seraient les « mes-dits-ça-ment » qui seraient la panacée ? Allons donc…, il y a là une énorme contradiction entre la souveraineté d’être du libre arbitre face au dénigrement de ce que l’on vit et ressentirait si sain et bougeant calmement, confiant, d’abord en pleine nature…, comme les paysans nos anciens, le sourire aux lèvres.

C’est donc le mensonge vis à vis de soi-même qui devrait d’abord être enseigné dès l’école, pour que les enfants mènent des vies saines exactement en rapport avec ce que leur corps vivant leur enseigne, tout comme la planète Terre le fait à un niveau plus large.

Pas besoin, comme aux Philippines, de croire devoir souffrir à vie en montant chercher du soufre (souffrant le pire sans souffle) dans un volcan à l’odeur infecte, dangereuse…, pour survivre. Ni de se battre le dos avec des fouets cloutés…, pour Jet-z’UT…, cru pas assez élevé vers les cimes célestes ! Blague monstres-eût-US-eee !

Il suffit d’accepter de tailler sur ses flancs des terrasses à talus arborés et d’y faire ses propres légumes, légumes de pays tempérés puisqu’en altitude, qu’on vendra plus cher aux marchés tropicaux / trop-pique qu’aux plus bas ! Et quand le volcan risquerait de se réveillé, d’être DIT poussé intuitivement bien avant à aller ailleurs…, voir des parents éloignés avant l’éruption comme « part hasard« , par exemple !

Là, c’est être souverain et divin pour ce que l’on se retournera de reconnu précis : – comme je l’ai DIT sur une route de montagne sinueuse sans visibilité, évitant de justesse une mort « certes-haine », en me rangeant avant un tournant, un camion (jusque là invisible) qui prenait toute la route et descendait à… tombeau ouvert !

Cela démontre bien…, comme pour ceux à chercher des pierres rares dans les mines au lieu de dire aboutir à cultiver tranquillement leurs terres dans un coin « perdu », que l’humain aime finalement assez souffrir sans d’abord se prendre en main à se faire confiance ! il adore se tester aux extrêmes les plus faux, en faire des phobies de vedettariats reconnus, au lieu de dire tout venir au mieux et au plus facile…!

Là, par contre, cela ennuie ces ‘hume-mains’ qui attendent tout de l’extérieur et le moins possible d’eux-même… Pourtant c’est la manière opposée à réussir ! Arrêtons d’en faire plein de drames, de croyances absurdes, de faute originelle ou de « victimisation » fatale, et de les coltiner ensuite de vie en vie en addictions karmiques.

Le plus bizarre est cette conscience humaine qui fait des phobies du pire, mais…, jamais du meilleur ! 

Face à des médias, qui ne répètent que de relater éternellement les drames mondiaux, il faut dire que ces sales habitudes sont vite prises, à ne plus se baser au niveau du chakra du coeur et de rester au niveau du nombril, des motions lourdes à basses manipulations, le ventre vite lourd et remplis de graisse…

Certaines y « gagnent » de l’embonpoint et se demandent pourquoi ? N’est-ce-pas plutôt un « mal-en-pointe », voire un « en-mâle-pointe » de trop chez les filles ?v? Pour celles, si nombreuses, croyant que de se faire faire plein de gosses, mal venus en période de chômage ou de changements économiques majeurs, ferait la différence qui paye et permettrait de ne plus avoir à se prendre en charge à vie ? A d’autres !

La responsabilité planétaire vis à vis de trop d’enfants faits à la va vite, qui veut la voir ? Qui veut arrêter de jouer aux « adultes » irresponsables trop tôt…, avant d’avoir compris devoir se prendre en charge « seul » (une flopée de guides angéliques sûrs vus présents, actifs en son aura, exactement là de manière appropriée strictement quand nécessaire) ?

QUEL TYPE D’ATTITUDE INTÉRIEURE SÛRE et LIBRE

à MIEUX EXPLOITER  ?

Essayez la tendance de laisser l’extérieur et l’ego se libérer de vous, de vos attentes excessives, si elles existent. Cela pourra passer par une sorte de mort de l’ego dominant (si basé sur des peurs de « rater » quelque chose, ou trop dans le jugement de soi, des autres….), et de retourner plus constamment vers la CONDUITE INTÉRIEURE voulue sûre et efficace !

Pour aller ensuite vers le fait de vous aimer en libérant votre vie de toute attente précise, plutôt en attitude confiante en ce qui vient. Alors, c’est votre conscience haute, votre présence multidimensionnelle, celle existant déjà en votre aura au delà de l’espace et du temps, qui prendra le relais. A condition d’adopter pour tout une attitude calme de retrait intérieur, de détachement, conscient, lucide d’être capable de laisser cette part haute de Vous-même prendre le relais pour vous offrir les choix de potentiels les plus jus-dits-cieux ! Waooo !

Dès lors, vous interagissez avec la réalité autrement, dans un libre-arbitre raisonné par votre esprit (votre conscience haute reliée à l’immense Sagesse expérimentale du Tout universel du côté de l’Âme planétaire et cosmique – où tout fonctionne en synchronicité / nie sites sacrés t’es…), et n’avez plus à mettre l’ego ou vos peurs en avant. Comme le révèle avec grande clarté le site de channelings  http://www.eveildelaconscience.ca/egocoeur1.htm

LE DOUTE FACE à NOTRE MÉMOIRE DIVINE COMPLÈTE

 (si estimée telle…!)

Nous attendons toujours trop (de l’extérieur…, des autres…, des pensées philosophiques infiniment complexes et tordues, contradictoires, pleines de doutes vendus « sûrs » et nécessaires /niais-c’est-sert…, longuement mûries en des esprits « savants », toujours « en recherches » carriéristes) : les « lignes directrices à suivre », alors même que nous avons déjà en nous toute vérité céleste la plus sage (à condition d’exprimer VIVRE, et d’aimer tester, comme un jeu d’enfant, sa propre sagesse universelle immédiatement accessible la plus vaste).

http://sourcedelumiere.vraiforum.com/t1030-Nous-sommes-votre-memoire-divine.htm

Ce préalable une fois instauré, il ne reste plus qu’à suivre avec lenteur, sagesse et discernement ses intuitions personnelles, et, de voir ce qu’elles retournent de plus ou moins réussi. Comme l’on aura décrété ce que l’on voulait vivre avec précision…, dès lors, les ‘DITS-EUS’ devraient suppléer à la colère des « dieux » (crus là…, mais jamais vus…).

Par contre, les guides, vos aides de mémoire divines, si vous tenez réellement à les voir, vous les verrez, mais vous devrez à chaque fois précisez avec quelle sécurité de vérité céleste ils peuvent vous apparaître, pour que votre vision intérieure soit retournée comme attendue. Vous restez les maîtres de chacune de vos énergies accessibles, même dans l’astral (puisque c’est là où vous irez une fois sortis de ce corps, mais encore et toujours avec votre choix, votre libre-arbitre).

Il est révélé que l’Univers est « UN » dans son infinitude. Cette sécurité est-elle à négliger ou à prendre en considération ?

En étudiant dans le détail le dossier des OVNIS depuis les années soixante (et particulièrement maintenant sur Internet, très fourni en témoignage de pilotes, d’astronautes en photos et films vidéo…), j’ai découvert que la manipulation humaine avait été totale sur cette question de possibilité de contacts cosmiques et d’évolution des consciences. La Terre a été mis sous cloche depuis l’aube des temps (v. http://www.urantia.org/fr/le-livre-a-lire, sur la sécession de Lucifer, mais en vous moquant des hiérarchies « imposées » aux univers, elles ne le seraient pas tant que cela, tout unifié et au même niveau… – les canalisations / channelings refléteraient avant tout les croyances du moment en chaque époque, donc pas totalement reconductibles…).

Les alentours de la base 51 aux USA auraient été occupés par les Tall White d’Arcturus bien avant l’arrivée humaine sur Terre, mais très discrètement, pour ne pas gêner l’expérience créatrice universelle relative à l’homo-sapiens, autant que celle de l’Atlantide et de la Lémurie…

Comprendre ce laisser expérimenter du libre-arbitre fait réaliser, avec la découverte récente d’exoplanètes et de vie potentielle quasiment partout, que l’univers grouille d’évolutions habilement différenciées, de vies parfaitement bien organisées au niveau « divin » (d’universalité décentralisée des choses), mariée au plein libre-arbitre individuel. Plan remarquable…, scie-l’en / lent niais !§!

La Source Universelle a tout prévu (elle en a eu infiniment le temps…), car ce serait son rôle essentiel de le faire en dehors de l’espace tridimensionnel visible cru lié à notre « seul » temps linéaire, tout comme en d’autres dimensions quantiques très différentes nous soutenant (y compris celle de l’antimatière, des êtres de Lumière, vendus comme Langes à fesses propres – risible non ?).

A nous « petits » humains (en formation de co-créateurs universels à temps plein…) de l’accepter.

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , ,

19 – LES « QUOTAS » DE SPORTIFS OU DE TRAVAILLEURS AFRICAINS EXPLIQUENT TOUT !§!

Le cadduc-ss’sait/s’haies asséché en viles villes vous chanterait que les canicules pour enfermés étouffant dans la pollution ne fonctionne pas, n’a JAMAIS fonctionné en n’importe quel monde de tout univers physique :

 » J’ai dits z’EN ! Haies oui…., Jette dix z’haine,

« Et si Jet dix ss’scènes…, c’est que je ne crois plus à la sélection naturelle douce !

(refrain / raie-freine-reine…)

Les « belles filles » des magazines et sur tabloïdes sont hideuses, maigres, anorexiques, phobiques, et les yeux cernés de fard…, Explique-sites nonnes ? Alors que l’on s’arrache les fortes femmes joyeuses et bien bougeantes d’Afrique…, même celles importées en grattes-ciels pour faire leur ménage (et tentées d’être violées par mets-garde, parce que l’on bouffe de trop et ne fait plus aucun sport, se croyant exempté parce qu’on a de gros sous).

Saoule  Mue Sic/scie-hics…:  » J’ai dits-Z’EN !

L’AAAAH-FRIC, est-ce que cela suffit ?      JETS DISQUE Z’HANTE hausse-skis ?

Les quotats mis sur le dos des sportifs africains montrent bien « Là » où est le ‘BIG PRO-BLÊME’…! Où la sélection naturelle n’est jamais/jam-met laissée opérer pour que les choses se calment…

Meuuu’Enfin, pas que Gaston La Gaffe/l’agraffe… à « le vivre », quand on n’arrête plus de chercher de l’énergie malsaine (avec les gaz extraits de chistes par fracturations en polluant tous les sols et les nappes phréatiques au pire, sans savoir où finira par s’infilter vers le haut cette POLLUTION à FRACTALES…). Puis derrière de monter plein de so-scie-été ambitieuses dites obligées de « REUSSIE/… RAIDS-eusse-SIRS ?

Et encore plus collé au derrière de ces dames (« com.d’aise-dames-niais…), de faire trop de gosses obèses, vite de travers, en masse !

« J »HAIE DIX ZEN EN !*!*§*!*!*! ? 

Le test serait facile à faire, dès la naissance, car si l’on incorpore un corps où l’on ne se sent pas bien dedans, que l’on ne dit pas bien à vis comme mon épouse (les chevilles lourdes et la bouée de ‘sueur-vite’ autour de la taille, toujours avec des ‘dits-queues-scie-on-erre’ pour s’exprimer et chantant faux…, à étudier des cours de physique chimie sans se les appliquer à soi-même, joyeusement…), là oui, il y a méga problème !

Et ce ne seront pas tous les systèmes de santé de riches (qui trichent… en prétendant qu’il y a des assistés dépendants qui aiment cela (NON, NON, NON… jette dix z’haines…), à systèmes d’enfermés « à vie » qui feraient la différence !

Alors que de se respirer parfait en marchant beaucoup, vu(e) calme amour fou en chaque cellule, propres et parfaites, comme si revenu à SES DIX ANS…, là oui ! Cela fonctionne !

Et même, sans besoin de ‘raie-vol-rut-scions’ sur place ‘Tares-rires’ à viles villes !

« Jeu HAIES DIX HANTE… v!*v!*v*!v*v!v*v!———– hands… Sons on !

( légende éternelle : ! =arbre,  * = légumes,  v= sillon plein d’herbe sèche, sous un peu de terre)

TOUT SE CHANTE QUANTIQUE, à REBONDS, DANS L’INSTANT PRESENT…

…comme n’importe quel premier pas fait !

L’enfant intérieur ne suffit pas ! Il faut la présence réelle de celui extérieur, équilibrés sous tous rapports…!

Un ‘gland’ enfant genre ‘Zen-fente’ de 66 dits-fractions l’a essayé (mal fractionné) pour vous… Jeu vous pass-eee le tableau final, sinon vous auriez sa photo sur le site ! PAS besoin d’Internet pour tout comprendre au niveau mondial…! Il suffit de regarder les citadins que vous croisez en vile-ville, bien mariés ou pas, jeunes ou vieux (à trop de gosses refaits avec d’autres au plus mal sur le tard…), riches ou pauvres.

C’est complètement foireux et honte nid aise/on y est  !:!:!:!:!:!

(barreaux de fenêtre de maison ou de prisons ! ‘M’aime cons… battent’)

Un Africain bien ‘nez’ (donc pas juif enfermé à vie en religion à ‘dits-eu tunique’) vous dominera toujours de haut…, qu’il soit ‘mares-aah-tonnes-rien’ ou ‘haies-trompe-rien’.

Pas le type ‘haies-laides-fente man-âne’ même si très fort en ‘cale-cule’ ! Jouer les tankers en série, à double coques ou pas, au pète-rôles out oh gazes…, c’est com.pris/cons prises, donc à vite dépasser…

…BEUR’RE…RE…RE…, KKK !

http://sites.google.com/site/earthaliveforever (GB)

http://safeearthsolutions.wordpress.com

Publié dans Non classé | Tagué , ,

18 – COHÉRENCE IRRESPONSABLE OU INCOHÉRENCE RESPONSABLE ?

AU CHOIX… !

Je peux vous parler de hautes responsabilités INCOHÉRENTES, car j’ai côtoyé de « grandes figures » de la société, dont l’ancien patron des patrons, un de… qui « ne tenait pas en selle », bien PLUS, toujours PLUS… à son siège multiple en des foules de conseils ‘d’admis-nie-strates-scions’ ‘raides-pond-SABLE‘ !

Notre société vogue de cohérences en incohérences ! C’est un fait, puisque jamais à juguler finement (sans précipitation aucune, avec de multiples analyses fines croisées, pensées, réfléchies) toutes les folles dérives qui secouent notre monde !

Comme au Nigéria, dans le delta du Niger, pour ce qui est du pétrole (en fuite, pollutions au pire), le gaz laissé parti en fumée… alors qu’il pourrait alimenter toute l’Afrique et la faire sortir du chaos…!

UN LANGES PASSE plein de ‘caca-tôt-SS’ qui s’y ébrouent comme des abeilles quantiques, à angles en dessous de la distance deux ‘Planque’ , soie 10-13 ‘senti-mettre’ en puisse-SENS négative… )!

Qu’est-ce qui commande, là encore. Ce n’est pas l’ONU/UNO ! D’autres à jouer les « cohérents » irresponsables !

Les repères carriéristes voguent d’incohérences en incohérences, puisque « the must is »…, ‘sueur-raids’ de paraître sur-occupé, stressé, débordé, « indispensable ». On y voit des figures politiques s’effondrer d’un coup ( à DS qui « Casse ») !

Tout comme j’ai vu mon beau-frère le faire en descente brutale (un doux parmi les pires…) après avoir « bûché » tous les tests possibles pour « paraître à la hauteur »…, dans le poste qu’il convoitait… Forcément, dès lors, jouant des artifices contre-nature, trop inadapté en brigand un poste technico-commercial chez le plus « grand » des T.P. (le seul patron à se permettre des coups de pieds occultes à ses ‘sue-borde-au-nez tel que lui), où il n’avait pas la carrure du parfait filou ‘né-cesse-air/niais cesse erre’ (car il ne l’était pas de tempérament…), même avec un diplôme de centralien « arraché de haute lutte »…!

Lui aussi se mentait « comme les autres » sur cette vie artificielle de « poux-voir » en ayant cru « bon » de travailler sur les limites de ses capacités vitales, et il l’a payé cher ! Et, il jouait…, pour se le dire, toujours le même air à la ‘CLARE-HII-NET’…, en offrant des mini-ordinateurs comme cadeaux royaux aux décideurs pressés d’en finir, coiffant les beaux indiens d’Amazonie (de pollutions au lieu de couronnes de fleurs !) Là où « ils » voulait voler terrain et eaux (presque propres) pour faire des barrages en trop… ! ‘CHAIRES-CHIER l’ERRE… HEURTS’ !

Un jour, malgré mes conseils de prudence, il brigua ce poste de responsable ‘INN-COP-ERRANT’ et ‘partit’ quelques temps plus tard de ce monde, exténué, ayant raté un avion « normal » (pour un autre ‘cells-laides-est’ « à pilote sur-booké et drogué… qui confondit son altimètre avec le badin »…) à cause d’une rage de dents, d’un abcès dentaire qui sourdait, lui signalant que ses décisions à « vie forcée » n’étaient pas les bonnes.

Là « Dit-eût » (au libre ‘hard-bit’ ‘inn-taie-rieur’) ne badine pas sur ses ‘ai-crans’ ! Ce fût le crash des stressés tous ensemble…, dans une colline à côté de l’aéroport de Madrid !

Il dépassait ses limites de ‘Pête-erre’…! Voyons…, bande de voyous X voyeurs, vous ‘cons-naissez’ cela ‘part’ coeur : d’arriver à une étagère « hiérarchique » (y-erre-hard-chie-OK ?) ou le n’ont plus capable que de faire le ‘con-pêtant’…, en se défoulant au travers de filles à peu près encore saines (ou qui le font paraître, je ne vise pas la seule journaliste saine, qui reste, ne fume pas comme Franç-soie-ass Gire-roux, l’autre presque violée sans son ‘con-sente-ment’) !

En plus, ce beauf, que j’adorais, s’était persuadé de mourir jeune… Comme un oncle juste avant (mort à « l’année fatidique attendue tel que pour son père », bêtement écrasé par une moto – cas très rare dont je vous reparlerai plus bas/haut), et mon beauf comme l’autre tonton flingue-heures (pas à dire : IL FAUT SE DIRE, comme l’autre à binocles dans le film… certains l’aime échaudée ?), se le retourna en pleine figure. Seul son crâne d’oeuf, abusant du mental, fût retrouvé cuit, noir, cramé sur sa dépouille autrement intacte (parmi les débris de l’avion)… : correpondance synchrone ? Jeu voute laisse seul juge !

OUI? TOUT CE QUE L’ON CROIT « DUR » COMME FER / ‘Fée errent’ est retourné tout aussi littéralement que quand on attend LE MIEUX !

Mais CE MIEUX PERMANENT, qui…, qui… l’attend  à vie (au lieu de Aah vit !). Sans jouer « les arrivés » ? Car, il ne suffit pas de monter un journal comme JJSS pour trouver la bonne démarche (lui aussi avec une maîtresse de trop, F.Gire’rrr-out – V. Paris-Match et ses potins ‘monte-d’huns’ où manquent les cimes rêvées où grimperaient allègrement les daims et nos enfants couverts de peaux avec…).

Comme cette adorable femme anglo suédoise, LYNX  Vilden qui fait « école de survie » en tenue de peaux et outils préhistoriques (par refus des emballages « perdus » et des pollutions folles…, pas besoin de paniquer : on n’en est pas hante-core tout à fait arrivés ‘las’ss’ !), perdue avec ‘s’haies’ élèves en forêt en cendres en des montagnes inaccessibles (sauf aux riches qui triches en s’y faisant déposer en hélicoptère…). Je lui conseillerais donc de redresser « ses » forêts « primaires » en terrasses à talus arborées…, sans y mettre trop de conifères qui sèchent vite, avec pas assez de racines profondes, car là aucun risque d’incendie, ni d’INN-cent-disques !

De plus, là où ce serait le mieux de faire école de survie et paysagiste, c’est en Sun-Belt, plus au Sud, dans le Grand Canyon, les Bad Lands du Dakota, là où ne suent que quelques indiens… typiques, les vrais très rares, car les autres plus qu’en tavernes à bière pour tenir face à la sécheresse type fournaise !

Cependant/ Ceps-pendent-dents…, il faut voir si les vignes du seigneur déclarées paysagistes à vin, et vignes insuffisamment arbres…font vinaigre…, ou ‘scie’ ‘facile-ment’ vit-nègre’ à ‘vites-niaises’ dure ‘saigneur’ !

A savoir, que nos filles apprennent à mieux dire leurs vies que de finir « amoureusement » dans les bras d’un ‘Deux-nie-rots’ qui fait le double de son âge !

Cela, c’est juste pour ceux/celles qui prennent les mauvais ascenseurs (pas à pied à flancs de montagnes arborées, où à les remplir d’arbres et de talus) et qui croient bien monter les petits escaliers de Cannes en talons aiguilles, manquant de chavirer et redescendre les cat-ferrent-rente l’erre à chaque « marche »… Tous les médias présent pour tenter de montrer cette déchéance mondiale grandissante, ces filles sans muscle, les bras filiformes, seule la poitrine retravaillée plusieurs fois, à faire « correcte » à grand renforts de ‘silly-cons-noeuds’ !

« Ce que j’appelle la ‘CHIE-RUT-URGE-GITE’ ‘HAÏE-S’T’AI-TICS’ ! » me souffle de là-haut (où ? En mon ‘haut-ras’ !) le LANGES à peu près BLANC, autrefois ‘Marie-l’inn’ ‘M’one-rot’… C’est quand même drôle qu’elle con-prenne mon langue-âge cette ‘affreux-dites’-là !

LES RAVAGE DE LA PRÉTENDUE « BONNE COMPÉTITION » à OUTRANCE

Depuis le début de l’ère industrielle, et même avant avec le commerce (dépassant le troc avec l’argent dit régulé, mais les taxes déjà au pire….) on s’est laissé aller au virus DU DOUTE SUR L’ABONDANCE…, oubliant que le monde vivant l’est à travers l’INFORMATION qu’il est chargé de véhiculer. En a découlé les limites du système économique en place, vite en impasse. On y est ! Ce n’est pas qu’il manque des ressources, mais qu’elles sont mal réparties, très peu assez redistribuées, ou généralement fait dans la précipitation, par mesurettes pas suivies, de façade à médiatisation en dépit du bon sens.

Le système financier n’y est presque pour rien ! C’est l »idée de « MANQUE DE TOUT » qui vérole la donne…, qui crée le virus psychique influant le système au pire. Quand chacun cherche à s’enrichir. TOUS nous avons plongé dedans dès tout petit, souvent rien qu’en adoptant la conscience de groupe de nos proches à travers les gènes fatidiques reçus, ceux chargés d’anciennes énergies à fausses croyances dites karmiques.

S’en est suivi un travail énorme des parents, beaucoup de parents traînant des pieds au lieu de s’impliquer à fond dans le processus d’ACQUISITION CONTINUE D’INFORMATIONS NOUVELLES !  Ainsi en as-t-il été des parents à vues étroites, tout bonnement parce qu’ils n’avaient jamais assez voyagé pour voir que les préoccupations humaines étaient partout pleines de bonté, de la volonté de bien faire, de ne pas se laisser aller.

Ce qui caractérise le plus notre époque est le REPLIS SUR SOI, inversement proportionnel à la VENUE D’INFORMATIONS NOUVELLES, jugées trop bouleversantes ! Pourtant, si l’on adopte la notion de possibles réincarnations ultérieures en mode continu, en ce monde comme en d’autres, pourquoi avoir peur !

Quand j’ai fait une sortie de corps des suite d’une broncho-pneumonie vers 5 ans, je n’ai plus ensuite de panique et de cris de rage quand on me prenait mes rares jouets (en bois à l’époque vers 1950). J’étais revenu guéri par ma part d’âme, puissante, et ai compris qu’il EST INUTILE D’AVOIR PEUR ! Ce qu’a bien précisé un pape ‘CAR-RITE-SMS-AH-TICS’ : Jantes-épaules II, qui en prenait de trop sur le dos, au lieu d’informer ses fidèles de changer d’attitude à 180°, de ne plus avoir peur !

Nos psychoses, nos inquiétudes, notre stress, nos dépressions larvées sont toutes dues au fait que nos croyances ne sont pas alignées à l’éternité de l’âme…! Cela n’a rien à voir avec une religion, une croyance. Ce serait une énergie individuelle, mariée même si on n’y croit pas avec l’âme planétaire et celles mono ou pluri-universelles !

Dès que l’humanité entière aura compris que les pensées les meilleures lui sont retournées de MANIER LITTÉRALE à chaque fois…, elle cessera d’avoir PEUR ! C’EST SÛR !

Je vois des éleveurs abattre des arbres avec frénésie et stocker des troncs en des champs en excès, sans même envisager d’en replanter (là aussi, fausses croyance du « Après moi le déluge! »). Cependant, sachons que tant que la leçon de confiance créatrice en soi ne sera pas assez travaillée, la planète voulue respectée, on y reviendra ! On se réincarnera. C’est le parcours Terre de réincarnation angéliques en monde physique, qui est considéré d’en-haut comme une réussite remarquable en tant qu’école de maîtrise de Soi.

Mais, nous y sommes aux déluges d’eau pas retenues, aux inondations, rien que par manque d’arbres en masse, et de terres retenues. V. ci-dessous :

Différentes façons de recréer des paysages climatiques très équilibrés, ou s'insérer

CONSEILS DE PLANTATIONS EN VOS DESERTS

Là avec mon troisième-oeil, je vois « plein de cons » qui s’assoient (s’As-soie !) déjà ‘d’haies-coups-rager’…!

Vous pouvez faire mieux, les dévas interdimensionnels sont là pour vous enseigner sur le terrain, quitte parfois à vous faire trouver le plante rêvée, autrement introuvable (même chez le chinois du coin, mais à voir si les pousses de bambous en boite repoussent, je n’ai pas essayé).

Ainsi, pensez souvent que vous allez trouver des pousses de bambous, d’ajonc, de manière inespérée, pour vos lacs de retenue, tout ce qu’il vous faut venu com.’île fausse’.

Les bambous adorent le sable, la silice. Comme pour les plamiers dattiers, il leur faut très peu d’eau s’ils peuvent aller chercher de l’humidité en profondeur. Commencez toujours à planter en des creux profonds que vous creuserez aussi bas que possible, si possible avec une pente faible en périphérie à plus de 45°. Puis n’hésitez pas à dire faire des essais variés avec les fournitures et outils adéquates.

Et si vous n’êtes qu’en viles villes, et bien dites arriver un jour à mieux. J’ai mis plus de 45 ans (« blague…, c’est un menteur ! On a tout anticipé ! » disent les anges ‘faites-mine-in’n’ de mon intérieur virée ‘inn-taie-rieuses’) pour hii hard-rivets, mains-t’eux-n’ant, plus qu’à toux ‘ant-tie-slip-pay’, sloop se loupe !

SE SÉPARER DES ÉNERGIES NATURELLES PLANÉTAIRES VIVANTES : TRÈS MAUVAISE IDÉE !!!

Si vous êtes un peu restés sensibles aux énergies ambiantes, vous saurez qu’il faut bouger et respirer énormément, en des énergies SAINES, sans se gaver et trop rester immobile sur une serviette de bain… (en voiture, à moto, en bateau chez soi…), à bouger le plus souvent au soleil ou à marcher, à nager… (en respirant à fond tout guérit !). Ne le SAV-viet vous pass, l’humain est fatigué de naissance et paresseux physiquement !

Tare qui n’est là pas que psy, très héréditaire au pire ! D’autres firent errent-hii-dix-terres pour moins que cela, comme les cons-quilles-ss’t’adorent ! Mais là, je ne vêt passe m’étendre lasse deux suce…!

Mais, effectivement, si vous ne le faites pas (dire aller vers le plus sain et responsable pour vous), vous vous racontez des rases…, et vous cherchez ailleurs des lots de consolations : un beau petit ami, une histoire « amoureuse » qui tient. Cela n’en finira plus !

Même le riche et surdoué Gunter SACHS n’y a ni trouvé sa princesse, ni son allure de prince charmant sur le tard. A se croire « diminuer », vieillir, les neurones atteints, il se l’est impeccablement retourné avec un début de maladie ‘d’Al-zen-aime-erre… her’ (com.mode mon truc en strates quand on ne sait pas l’écrire en ‘all-ment’!).

Revanche pour les pauvres… (sans triches de riches…, pour les paumés dans l’extériorisation à outrance, à hypnose) de savoir que : TOUT ce que vous dites mieux simplement avoir, pour une vie saine qui tienne, peut vous être retourné. Autant qu’aux riches, et mieux encore si vos intentions maintenues sont de rester aussi jeune, neuf, guéri que possible…, sans en faire une question de fric quantifié en banque, de spécialiste consultés en trop… ! Juste en appréciant une abondance innée dite venue à temps, en votre instant présent vu « divin » (à dits non vains).

Sinon, vous écrivez des journaux intimes (comme ma femme), des romans fleuves comme plein d’autres s’ennuyant en ville, jamais assez remués au bon air, à croire vous défouler à faire trop de gosses qui ne respirent pas plus que vous)… Et les fleuves loin des viles villes finissent à sec…! Comme en Irak, et partout ailleurs, plus personne à planter des arbres et retenir les terres (hors quelques jardins mouchoirs de poches. Même sur les grandes plaines américaines, où les tornades viennent jouer les furies !

TOUT EST LIÉ POUR VOUS MONTRER QUE LES ÉNERGIES DE VIE ET DE CONSCIENCE TOURNENT EN ROND, PARFAITEMENT, SUR TERRE ! 

IL NE PEUT EN ÊTRE AUTREMENT !

C’EST LE PARTENARIAT PLANÉTAIRE DÉJÀ PRÉVU AUX ORIGINES (en tant qu’anges créateurs du système solaire…, toujours là même quand vous vous absentez « un court instant » de ce monde)…

… Voilà pourquoi je vous mélange plein de sujets apparemment sans lien aucun. En fait, au delà des apparences, je peux vous dire qu’en insistant sur vos créations douces vues larges, toutes énergies utiles avec : vous verrez vous-même que rien n’est séparable.

Renouvelez en respirant et chantant les largesses (non trop définies mentalement) que vous voulez mieux vivre, et elles viendront en temps et en heure à vous. Découvrant que cela s’intègre dans une parfaite précision quantique ineffable de votre volonté divine mariée à celles, uniques, de toutes les autres âmes présentes sur Terre…! Là c’est l’interactivité divine en MARCHE !

Plus besoin de s’obséder du « pire » !

Ah METS-« DIX »-HAIES !

S.V.P.  : Pas de courrier, ni de courtes haies (et de pots de fleurs), je ne peux répondre, trop occupé dans mon autre jardin ‘mis-nus-culs-lents’ à lutter contre la sécheresse et à faire pousser mes ‘lègue-hume’. Mines à « taupes » explosives ‘nonnes’ exclues !!!

HAIES…, D’AILLEURS, il n’y a plus qu’une barrière blanche, une maison écurie en ruine, car trop humide, ce qui fait que je n’habite plus à l’adresse ci-dessus…, bises-causent « les cloches » en églises (plein de mess uniformisés à s’épier de trop qui virent en messes) qui me tintent dessus par ‘télé-party’, et… autres tracteurs incessants combinés aux outils de jardins motorisés (sans parler du ‘maux-tôt-culte-heurts’ du voisin qui ne supporte aucune herbe vaillante…) !

L’herbe qu’on laisse pousser se ramasse en hiver et se loge dans les rainures du terrain jusqu’au printemps. PAS BESOIN DE FUMIERS (surtout de vaches bretonnes car elles chient comme les porcs d’éleve-rage !).

S’il vous plaît, sachez vous éloigner de tout cela, mieux dit, même sans besoin du web, du net (pas si bien informé que le Soi supérieur silencieux, mais toujours là) !

« Parfois ‘îles’ ‘laides’, ‘part-foie’ ils ‘noeuds’ ‘laids’ ‘passent’  » dirait B.B. en sa B.D. à la ‘Mad-drague’ !

D’OU VIENT l’incohérence MONDIALE ?

Sans vouloir faire le chaman ou le chef sioux de service (sa coiffe figurant l’aura de tout un chacun…), il est probant que les Etats-Unis sont les premiers fautifs de l’incohérence mondiale actuelle. Mais avant eux, l’URSS fit bien pire…, et l’Europe encore plus en arrière dans le temps, pas mieux !

La dette américaine de 14 300 milliards de dollars (!) est l’un des signes qui montre à quel point tout système qui se prétend « réussir » peut finir par complètement se mentir, hypnotisé par une seule sorte de « dite réussite »… focalisées sur quelques aspects présentés comme « arrangeant » (là celle de la consommation exorbitante d’énergies, pour prétendre faire une société en avance sur les autres…, en consommant l’équivalent de 5 fois plus que ce que la planète peut produire…).

Ce qui est une hypnose dépendante, autant que celle du côté de prétendues « puissances » militaires/mis-litres-errent cachées derrière leurs blindages…, qu’en tant d’autres pays essayent désespérément de les copier…!

On est donc dans un monde qui est rempli de copieurs manquant complètement d’inspirations hautes, d’imaginations voulues voir aboutir à quelque chose qui tiendrait sur le long terme. Cela uniquement par paresses intellectuelle et spirituelle, puisque les potentiels d’être mieux inspirés intérieurement ont toujours été là, accessibles au monde entier, quelque soit la culture des uns et des autres.

Pourquoi un vieux fermier français arrive à inventer plein de machines ingénieuses avec presque rien, laissant pantois son petit- fils qui construit des satellites…? c’est uniquement parce que cet homme au regard brillant, ne se veut pas voir du tout limité en inspirations larges en lui-même…, malgré un niveau d’études ne dépassant pas le certificat d’études…!

Nous sommes donc dans une société copieuse et myope de l’intérieur. Et, en plus qui ne fait que de mentir au monde en prétendant que les progrès propres ne sont pas possibles, alors que General Motors développa la voiture toute électrique EV1 en 1996,; avec un franc succès en, location vente, mais qu’elle arrêta les frais sous la pression du lobby pétrolier en 2004, alors que la demande de la Californie était là et que l’autonomie et la dernière nouvelle batterie du véhicule, inventées sur place par un vieux surdoué, faisait un tabac auprès des clients !

Cherchons l’erreur du côté des états qui ne savent pas résister aux pressions des riches et de les mettre au pas. Car, après tout, c’est grâce au monde tel qu’il est qu’il sont riches. Et, quand dans leurs, rues, dans toutes les mégalopoles (pas que californiennes…), il y a des malades des bronches et des cancers en masse…, à cause des véhicules à essence (imposés de plus en plus gros et lourds alors que les embouteillages augmentent…, cherchez l’erreur avec l’inertie à chaque redémarrage même si électrique sur un véhicule hybride…, eux aussi beaucoup trop lourds avec double ou triples moteurs et batteries ruineuses !), on peut parler là de pogrome industriel, d’entente de cartels illicites…, d’atteinte mondiale à la liberté de réussir autrement, très proprement et humainement.

Donc, l’ONU devrait imposer à ces industries bloquantes de très lourdes amendes, sinon de les faire passer au tribunal international de La Haye pour frein d’innovation illicite « gravissime » par pollutions mortelles (avec intention de la donner…!).

Preuve là aussi que l’ONU/UNO devra se dépasser elle-même pour cesser de jouer les corruptibles comme les autres…!

C’est pour cela que j’évoque une solution de finance et monnaie mondiale parallèle, obligeant à une intégrité et à une transparence (mondiales, interactives totales), quand elle sera sortie des spéculations financières et abus actuels, et des faux critères de « réussites » et de »richesses » individuelles égoïstes qui ne font rien de bien à ce monde depuis tellement de temps…!

LA TRIPLE COHÉRENCE DE LA CONSCIENCE PLANÉTAIRE UNIFIE

Au seine de notre aura, la trinité spirituelle a toujours été et sera à jamais… C’est ce que Kryeon (http://kryeon.forumactif.com) nomme la trinité des outils humains-divins. Cette présence haute en l’aura est accessible à la demande, uniquement, à cause du libre-arbitre responsable de soi !

Autrement, dit, ces outils présupposent que le « petit » humain veuille lâcher ses aspects hypnotiques réducteurs…, ses soi-disant aspects limités…! Sortir de ses drames !

Pour embrasser volontairement, de mieux en mieux, doucement, progressivement sa DIMENSION TRINITAIRE RÉELLE (en gros le Corps, le mental et l’esprit, vus télépathiques et interactifs entre eux à un niveau quantique affranchi de l’espace et du temps, capable de ramener passés et futurs dans l’instant présent…). En fait, il ne s’agit là que d’un choix, une intention et de la conserver comme acquise…, vraiment pas sorcier !

Reste à sortir des idées vendues par des gourous comme quoi il y aurait une date « remarquable » où « cela aurait été possible » ( et si vous avez raté » le coche repentez-vous) ou d’une prétendue date de portail énergétique à venir qui fera la différence entre les « élus » et les ‘zoo-autres’.

Je peux vous dire que ces gourous channelers à date sont légion, car chaque individu lambda peut en fait très aisément se canaliser lui-même, se parler à soi-même s’il y croit (sans même rentre dans une administration des Eaux et Forets…, ni dans un ‘gland’ groupe comme ‘Vais-eaux-lie-aah’…).

Un peu de calme loin des distractions sociales suffit…. Juste en y ajoutant un zeste d’un peu plus de confiance en Vous-même (vu déjà multidimensionnel de fait, de naissance, parcelle divine du côté de votre esprit…, sans avoir même besoin de faire saint sous cloche de verre), avec l’acceptation d’être déjà en votre AURA en COHÉRENCE HAUTE et universelle totalement INTERACTIVE !

Testez-le pour obtenir la guidance qui vous convient, et vous n’aurez plus à lire des channelings qui se disputent des « boues de grâce » !

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

17 – TENDRE VERS UNE MAÎTRISE HARMONIEUSE… D’ABORD DE LA PLANÈTE (of course…!)

… DE NOTRE RÉALITÉ MULTIDIMENSIONNELLE à RÉSONANCE QUANTIQUE est POSSIBLE AUTANT QUE LA CONSCIENCE SE RELÂCHE face aux INCOHÉRENCES qui se présentent à elle !

L’aspiration de tout jeune concentré sur lui-même est de réussir à faire émerger de soi des vibrations harmonieuses qui l’équilibrent et lui servent. Pour cela, il peut faire simple, commencer par respirer profondément chaque matin, en décidant de l’instantanéité large de sa vie voulue harmonieuses, utile et sûre , jusqu’au soir, en se couchant serein du travail accompli.

Beaucoup de jeunes actuels le font mieux que nous en notre temps, et leur physique très équilibré le reflète. Les Jésus et Marie (vestale de Delphes, égérie de sagesse) ne firent pas autre chose. Ils aspiraient constamment à une maîtrise douce, en conscience éclairée d’en haut en soi (conscience cosmique large plus qu’à partis jouant les excessifs menteurs sur Terre)…. A l’instantanéité quantique d’une conscience active dans des domaines les plus élargis possibles, capables d’être inspirés d’en haut en Soi pour une interactivité réussie, détachée des limites du temps linéaire et des apparences lourdes, dualistes.

Celle qui permet de se recréer différent, sans peur, plus serein et lumineux, plus souriant face à une vie mieux retournée, en tout instant  différent du précédent…! Cet instant présent pas attendu copié, arc-bouté sur des passés complètement dépassés…!

L’information (ou lumière céleste) est qualifiée par la création, de rechercher à être Amour, perfections douces ! Toute vie ou énergie serait faite de cela. L’Univers entiers et ses différentes dimensions expressives n’aspirent qu’à réussir parfaitement.

Mais c’est libre, il n’y a aucun critère à priori, le Tout toujours à s’inventer au travers d’évolutions probables… Les statistiques sont utiles mais ne peuvent pas entièrement suffire à définir ce tout créatif, puisque leurs probabilités ne reposent que sur ce que l’on sait déjà et pas sur ce que ‘l’on pourra découvrir de nouveau.

Il faut une part importante d’innovation, consciente et interactive d’avec la compréhension stellaire dans le jeu éternel de recréation cosmique ! Cela ne peut s’obtenir que par le branchement télépathique vers le haut que nous avions tous de naissance en s’étant empressé de le négliger puis de l’oublier… GRAVE !

Chaque instant que nous vivons est qualifié, de facto, de la conscience qu’on y met… C’est une empreinte énergétique apportée à notre AURA (toujours changeante)…, puis retournée comme guérison ou apprentissage à tout voir mieux.

Ma femme, la charcuté qui aime les charcuteries, avec ses oeillères issues du chiasme optique opéré en micro-chirurgie pour son hypophyse calcifiée, en sait quelque chose…: avec beaucoup de vues aberrantes, figées sur le passé, pleines de croyances péremptoires,  à rattraper…, et corriger…!

Pour reprendre de ses vraies couleurs parfaites (toujours là en potentiel dès qu’elle change son regard ‘ABS-con’), il lui reste un travail de relâchement de ses habitudes réduites qu’elle ne veut pas admettre !

Là le véhicule à ABS n’y changera presque rien ! C’est l’ABC à regarder mieux, et tout le temps qu’on vit. D’en respirer l’air du temps, plus que l’erre dure-tend… et va que jeu compte sur le sexe et la carte de crédit de l’autre, en oubliant, occultant mes ‘créent-dits’ responsables de Soi, toujours et hante-core ( remplacés hâtivement par ceux « hauts » cultes…) ! IMPAIR… JEUX HAIES PASSENT et… MANQUE !

La scientifique de la haute atmosphère à la Nasa (son premier job), Barbara Ann Brennan a longtemps étudié l’aura… Car la voyant dès toute petite en se promenant calme en forêt autour de chez elle, ses parents fermiers en campagne équilibrée (« Le pouvoir bénéfique des mains », « Guéri par la lumière » édition Sand, collection Tchou- 95).

Notre époque c’est concentré excessivement sur la réalité visible, tangible, physique des choses et des compréhensions chimiques des phénomènes biologiques, comme sur l’excitabilité », le stress… Tout l’inverse ! Sans trop se préoccuper des conséquences énergétiques lentes, jusqu’à encore très récemment.

Heureusement que certaines scientifiques « marginales deux pointes » californiennes ont su devoir changer. Les hommes les suivant de près derrière « essayant » de rééquilibrer leurre Ying et leurre Yang…! Alors qu’il suffit de tout dire : »OKAY ! C’est ma réalité souveraine/saoule/’sas-houle-ouvert-en’… ».

La résonance magnétique nucléaire a permis de faire des investigations précises en nos organes, nos cerveaux, pour y découvrir l’interaction constante de la conscience, du mental, des ressentis avec les réaction équivalentes des différentes glandes du corps (le cerveau en étant une énorme…, mais pas la plus importante, la glande pinéale, l’hypothalamus, l’hypophyse tout autant…, si ce n’est plus encore).

On découvre que ces glandes corporelles seraient en interaction « radiophonique » constante avec plein d’autres cycles cosmiques dépassant ceux du système solaire (de l’astrologie), et d’abord par la qualité et la volonté des intentions d’être émises en terme d’évolutions nouvelles.

La compréhension quantique de l’instantanéité interactive de la conscience va pouvoir, en étant pratiquée, nous libérer de beaucoup de maladies (du style : « innocents » ou crus « irresponsables » ‘mal à se dire’…, prêtant à se croire figés ou perdus en nos passés, du genre ‘passe-sait’).

Hors, ces passés ne sont pas du tout reflétés fidèlement par l’histoire que les écoles ou les films nous racontent. Ce sont des versions dures et dualistes, faites pour faire pouvoir qui nous sont rabâchées continuellement sur nos médias pour nous faire croire à une réalité « unique possible », que « difficile ».

Ces passés d’ailleurs, n’avaient ni la même énergie vécue, ni les mêmes compréhensions ! Ils ne peuvent être comparables. Il est temps de les honorer et de les libérer ! Plus que temps…, même !

L’uniforme (…mitée/mise taie/mythe-ai) endossé à vie…, à fait long feu.

Comme les ummites (sur leur exoplanète UMMO à 14,5 années lumière dans l’Amas de La Vierge -Virgo et Wolf 424), que l’on ne veut pas cibler en premier avec Hubble, faisant semblant ce chercher ailleurs pour faire carrières ‘dure-rables’…, on devrait endosser une nouvelle tunique propre chaque matin, et la faire se désintégrer le soir en manipulations chimiques, ou bien transmutée en hélium et en hydrogène.

Là, pas de mode, pas de vêtements en trop traînant dans les armoires puis d’emballages plein de cancers potentiels mis dans les poubelles ! De même que nos douches pourraient être des souffles d’air parfumés aux essences essentielles les plus bénéfiques pour notre organisme, plus que d’eau chlorée…! Passons, passes connes, et le gosse handicapé, car pas assez dit Amour pur au moment de sa conception entre un petit rituel nécessaire à deux (pour s’aimer, plus que de se manipuler par enfants interposés…) !

Vous êtes vous déjà baigné dans un torrent de montagne sortant d’une forêt primaire ?

Non ? Moi si ! Je l’ai fait freluquet, jeune chétif en Asie, en l’arrière pays montagneux du Viet-Nam (« nam » veut dire le 5 du mouvement sain, ce que vivaient les Moï ou M’hong avant la défoliation massive  de l’agent Orange US…!) et je peux vous dire que ma sensibilité à fleur de peau s’en s’est senti tellement revivifiée que j’y serait resté des heures, même à nouveau une vie entière !

Là…, pas besoin d’avoir un téléphone d’Orange (amère-hics-haine, en foret pris-m’erre…), ni de faire suicidé de stress et de compétitions débiles en des groupes imbéciles perdus en des mégalopoles puantes.

En pagne habilement décoré par vos soins, dans votre forêt primaire reconstituée à vous, sans crue, rien qu’en terrasses à talus très arborés, vous aurez plein de paniers de fruits de toutes sortes à récupérer !

PAUVRES ‘DEUX NOUE’ ! Pas étonnant après que les urbains se précipitent pour penser « mieux s’unir » à faire des gosses à gogo en barres d’immeubles clapier (finissant en faillite, comme à Cl’Hic-chie-sous/sourd bois) leur donnant l’impression de rajeunir.

En viles villes bloquées, immobiles, polluantes et concentrationnaires à la folie…: vaste ILLUSIONS et Peine perdue ! Avec… Pen qui perdure et les écrits… vains !§!            

ALORS QUE LES DÉSERTS AVANCENT dans le monde entier….!!!

Configuration de terres cultivées a gestion micro-climatique idéale (toutes énergies)

J’ai beau chercher en France (même en son centre boisé, tant de polluants à voler et descendre sur nous en douceur, style Oh-JET-aiMe…), je ne retrouve pas, que très peu, ces énergies pures, douces et fraîches en nos forêts arrangées et d’une seule essence d’arbres, d’herbe, de taillis plein de fleurs et d’odeurs diverses (la plupart sans…! ). Il y manque d’ailleurs des ruisseaux, de l’eau à profusion…! Le stress hydrique des arbres se quantifiant à la fois en mes énergies et en ma vision quantique, toute végétation devenue GRISE, donc malade ou amoindrie !

C’est pour cela que je suis l’ardent défenseur des terrasses à talus arborés à prévoir en forêts -jardins (faisant puisage et arrosage naturels, autorégulés !) pour retenir une atmosphère humide et dense, qui permet à l’humus de se déposer par filtrage aérien, et d’y cultiver quelques légumes alors très vivifiants, chargés d’énergie.

Le retour dès le plus jeune âge à la nature, dès 13 ans 1/2  (en campus scolaire et universitaire leur étant dédiés spécifiquement), loin des villes et des enseignements figés. Pour y travailler à comprendre, ressentir finement l’intérêt énorme de soins attentifs et curatifs à apporter à nos auras mêlées à La Nature. Nos énergies de l’arc-en-ciel, quantiques, comprises aussi douces et indispensables à GÉRER… que celles de la lumière solaire diffracté quand « trop forte » avec pas assez de végétation (ce que je vois du Soleil quand l’aimant et le regardant le soir) , fera ensuite TOUTE la différence…!

Cette jeunesse mieux formée à l’attitude libératrice : « JE SUIS CE QUE JE CHOISIS D’ÊTRE », en parallèle des énergies vitales, vivantes, saura quoi faire, quoi dire obtenir en affirmant l’anticiper, quoi gérer et organiser…! 

Pas ceux continuellement en voiture et en restaurants chics…, à se gargariser de mots qui n’ont aucun sens. Mon père, brillant ingénieur à ses débuts, s’y est essayé à ces jeux urbains de fous suffisants, si peu crédibles…, certainement pour me le démontrer et vous le transmettre.

De médium naturel, respirant bien dans sa campagne près de Marseille, avec ses six kms par jour, à courir pour aller et revenir de l’école, il était un champion. Mais dès l’armée, la guerre et Paris, ce fût la dégringolade ! vin, cigarettes, positions assises « PRIS-VITE-LEGER » (vote l’ais-je-jetté) lui ont fait perdre toute confiance SAINE en soi !

Il a très mal fini à croire son faurte-oeil con-fortes-tables, trop nourris de grasses viandes, malgré une énorme forme physique initiale très supérieure à la moyenne (champion du 100 m pieds nus aux arts et métiers, presque aussi bien qu’un Ethiopien…). Finalement sourd et aveugle avec un cancer des os !

VOILE-AAAH, JEU-X vous ai presque toux disque (passant le harem qu’il a tenté de créer avec ses positions assises importantes, où mon père ne se défoulait plus, croyant y arriver avec le sexe vanté « fort »…, qu’il n’avait justement pas… Je l’ai découvert à sa mort, redevenu un petit foetus recroquevillé sur lui-même, et enfin au régime…, presque propre et bon entendant… quantique !

L’observant avec minutie et souvent grand étonnement, j’ai compris assez tard, regrettant de lui avoir reprochés tant d’attitudes outrancières, que mon père était mon Maître… à rebours (et à raid(e) raies gourre !)… ; peut-être pour que j’en arrive à vous dévoiler tout ceci avec l’énergie équilibrée du 6 à mes 66 ans (ce que notre Hexagone national n’est malheureusement plus,  fierté d’un monde parfaitement équilibré dont il devait être l’emblème, le blazon…).

Mieux que mon entaille à la jambe, de la même forme, acquis à la piscine du cercle sportif de Peu nomme Peine (Pnom-Penh), pour aider une jeunette dont j’étais tombé imbécilement follement amoureux (à relever une structure métallique renversé dans le grand bain, y battant des pieds). Trop loin de mes énergies auriques centrées à moi…, perdu en des divagations (réflexes addictifs) dépendantes d’elle, crues valables à cause de trop de lectures ‘inn-noces-sentent’ empruntées à ma soeur…!

Jet-toux-disque /tout dits…, sans vos maux à recevoir derrière ! Libérez-vous  en « seuls » (avec la demande d’aide puissante et douce de vos guides de naissance) de ces passés accrocheurs, pleins d’une foule de jugements malsains, qui « poussent » des jeunes au suicide ! Nos parents sont des « enseignants miroirs » très diversifiés, uniques en leur genre pour nous apprendre la modération en nos visions et propos !

Mais on n’a pas à les subir à vie ! Jusqu’à 13 ans 1/2 ce serait bien suffisant (préviennent les ummites) et c’est ce que j’ai fait en pension…

…’Voie-YEAH’ le Raid-sue-la-tasse/le tas qui se tasse…, de poussière de carbone à transformer en hélium/ailes-hii-hume !

Dhaies-heurts, JEU-MENT-VOL d’autant plus facilement avec mon pro-jet/jette de planeur oscillant…, puisque je fis de l’aviation au Maroc (en 69, très cochon qui sent d’haies-dix avec M’a T’erre), au dessus d’une forêt bordée de terres sèches et brûlantes, pour y voir le tourbillon puissant au dessus et autour, en convection gigantesque de l’air descendant et humide, à travers elle, mais insensible au sol, pas visible, car sur la piste et autour, l’air chaud remontait à la verticale, m’empêchant souvent d’hâte-terre-rire en bout de piste, même en piqué, aéro-freins sortis !

Voyez comme vos Anges guides vous pousseront au cul quand vous le direz possible EAU mieux, sans vins vains, trop chers !

‘Île n’oueds’ tient qu’à ‘voute’… de croire à des PYRAMIDES VERTES  avec CANAUX nord-sud et est-ouest à expérimenter en « VOS » DÉSERTS !

Lesquels canaux en creux profonds les moins asséchés, ne perdant pas d’évaporation si bordés de plein de bambous et roseaux sur les berges…, avec toutes sortes d’oiseaux migrateurs qui viendront y déverser de « rares » graines piégées dans leurs ailes d’Europe ou des forêts tropicales… « par mégarde » !

Il se peut que ce soient les canaux à 45 ° (par rapport aux points cardinaux), le soleil y passant plus vite au dessus, mais toux d’haies-pendent du ‘vain’ que je bois/jeu boite/boîte, ceux qui voudront le tester à fond devront essayer les deux en travaux pharaons-hics !

De palmes…, gaffe aux ‘écoles-AISE-T’ERRE-Rôles’ grasses avec Langes Grâce Quais-litres…, sueur-toux Ève-haies-queues… Est-Her  l’eux s’axe-son/sonde (dirait S’CHOIRE-T’SS-cie Z’haie-ai-guère/guerre) !

SE LIBÉRER DE LA PEUR « DE NE PAS Y ARRIVER » EST AUSSI RETOURNÉ LITTÉRALEMENT… QUE DE TOUT CRAINDRE « ARRIVER AU PIRE » !      AU CHOIX… dans un sens comme dans l’autre !

Je peux vous donner un exemple pratique (‘part-mis’ ‘tend’ d’autres !) : lorsque j’ai eu à acheter un ordinateur, j’ai commencé par dire que cela venait au mieux de tous côtés, sans précipitations et pour avoir la « bécane » (là…, jeu l’eux saille, je fais pédaler l’abbé à Cannes qui se place trop près de la Nonne abaissée en prière… genre ‘fesses-tire-vaille’ de Cannes qui déconne à fond ?). Et donc, ‘jeu’ prends mon temps en déclarant que cela viendrait bien, en parfaite harmonie optimale (budget, choix technique de machine, car je n’y connaissais presque rien sur les nouveaux ordis). L’été suivant, il s’est trouvé que mon beauf…, informaticien (à l’une Net ‘messe passe’ l’autre), est venu nous voir, et donc, j’ai pu lui exposer mes besoins.

On est allé au ‘sue-perd-marche-quête’ « du coin » (celui où tous coincent dedans à attendre trop de leur vie matérielle, et jamais de se dire mieux d’abord... le VRAI JEU SUR TERRE !) ;  et, au rayon ordinateur, je tombe pile-‘poêle’ sur une occasion pas chère ! Un ordinateur parfait, en démonstration et que le magasin bradait (pourtant ce n’est pas moi Brade Pitt’rrrre !), qui portait en plus le doux nom de MEDION… « MES-DITS-ON… je me serais écrié s’il n’y avait pas du monde à mes côtés ! Et bizarrement, le vendeur n’a fait aucune difficulté pour me le vendre, ni l’article pour que j’en achète un plus cher ! C’est grâce au cop’ Medion que je vous frappe donc cela, pour que vous vous l’enfonciez à coup de mare-trop dans la caboche  : DITES VOUS RÉUSSIR EN TOUTE HARMONIE AU MIEUX D’ABORD, QUELQUE SOIT LE PROJET ENVISAGÉ !

J’en viens donc au point suivant : QUELLES ETUDES RÉELLEMENT FAIRE ?

Comme je me le suis prouvé, l’idéal serait de rester AUTODIDACTE INTERACTIF à VIE ! De manière à coller au mieux à son époque, mais en tenant autant de son corps vivant en bon état, à soigner, bien bougeant ; qu’aux trappes-vers de ses envies de faire ‘peau-êtes’ de rester statique devant un écran d’ordinateur ! Car sinon c’est très très foireux !

Autre exemple probant : récemment, en sortant du même centre commercial, je croise un type de mon âge, souriant, discutant avec une grosse dame très mal foutue…!

Je m’approche pour lui expliquer comment j’avais arrêté de fumer pile à mes 40 ans, en 3 jours, en répétant souvent, je suis dégoutté de la cigarette ! Pourquoi ? tiens donc, POUR LE VIVRE RETOURNE TEL QUEL EN MES ENERGIES (d’être vraiment dégoûté !), et ce fût bien le cas ! Facile de s’arrêter de fumer, car c’est une auto-hypnose comme n’importe quelle autre ! Allez à l’inverse en ses affirmations de soi, c’est s’en décharger, s’en déferre (à dire à DS.Kass) !

Lui, le guss rencontré, me montre ses bras couverts de boutons en me disant fièrement qu’il avait le psoriasis…! Jeu Luis raide-torque / rétorque (en ‘aise-Pagnol’)  que de la même façon il peut s’en libérer…! Puis, je parle un instant avec la grosse dame, lui exposant le cas démissionnaire de ma femme (pas encore aussi grosse qu’elle). Pendant ce temps, le gus fouille dans une petite pochette et en sort… uno pendule !

Jeu Louis « explose » (en sourdine) savoir me servir de cela en radiesthésie (on l’est tous antennes radio par l’esprit, suivant les conventions précises choisies !), et qu’il ferait bien de se faire confiance en ses affirmations de santé ! Tout comme il dit bien son pendule tourner dans un sens et dans l’autre…, avec un résultat précis attendu, pour trouver un objet enterré, une conduite souterraine dans une direction définie par l’autre bras. Et le pendule de se mettre à tourner quand l’autre bras balaye l’espace, pour trouver la direction exacte. Après autre recoupement croisé et on tombe sur le trésor du ‘pis-rate’ !

Juste avant, au restaurant du ‘sue-perde-marche-chier‘…, j’avais eu une table à côté un gus trop gros un peu enfermé sur lui-même, genre célibataire complexé (denrée rare de nos jours…? S’il se dit mal !). Et, comme il avait un dictionnaire de portugais sur sa table, je lui demande ce qu’il en fait… Il m’avoue partir bientôt en vacances au ‘Braise-îles’ (« gaffe aux T’Ra-voeux-l’oh là-bas ! «  aurais-je aimé lui dire…).

Je lui expose que j’aime le côté recherche spirituelle des brésiliens, pas vus à barrière « religieuse » pleines de ‘camps à soie’ de ‘chez noue’ ! Puis, je lui parle de guérisons spirituelles que les brésiliens pratiquent (puisque ce gus est trop gros). Mais en l’orientant sur l’aspect nourriture, il m’avoue : « avoir l’impression qu’on ne mange plus que de la merde »J’avais compris d’où lui venait cet aspect adipeux ! Car vivant en ville, il ne cultivait pas ses propres légumes, et en plus le pire : ne disait pas bien ce qu’il avait dans son assiette, ce qu’il vivait…!

CAR, C’EST d’abord DANS L’INSTANT PRÉSENT, ou plus largement pour tout ce que l’on voit venir mieux (ou appréhende) de l’avenir, que les énergies retournées changent… TESTEZ- LE DONC !

Qu’est-ce que cela vous coûte ! Vous êtes des ANGES CRÉATEURS ‘toux.com.moite’ ! Pas de quoi en faire une fable à ‘from-rage’ !

L’ENSEIGNEMENT INTERACTIF ÉVOLUTIF PEUT ÊTRE DONC DE DEUX SORTES :

la première, style informatique interactif à passage extérieur techno « obligé », comme le proposait récemment Ruper Murdoch, serait lourde, à contraintes en réseaux, des risque de dérapages oligarchiques ;

la deuxième, sera que chacun dira simplement obtenir le mieux très large, le plus harmonieux tout au long de sa vie, attendant de son esprit de le VIVRE LITTÉRALEMENT en chaque instant présent VU SCRUPULEUSEMENT RETOURNÉ, avec une sûreté quantique inégalable, instantanée, informé au delà des limites linéaires l’espace et du temps, et il verra qu’il s’enseigne… même sans livre !

C’est ce que fit Le mathématicien Benoît Mendelbrot pour découvrir les fractales. Avant cela, il « voyait » en pensée les formules sous formes d’applications à formes géométriques : un voyant mathématicien, rendez-vous compte…!

Ce cher Ange, qui vient de « décéder », de passer de l’autre côté (adimensionnel), démontrait au monde actuel qu’il était parfaitement possible (et souhaitable) de sortir du cadre des penseurs étroits de son temps… Et, c’est ainsi qu’il entra chez IBM où il pût développer sa théorie avec de très gros ordinateurs adéquats…, au bon moment au bon endroit.

Sa vie « à lui », se laissant être en symbiose avec le monde, fût guidée par ses intentions larges de préférer intentionnellement être, se vouloir en service pour le monde avec une vie responsable et utile.

Et, n’oublions plus que toutes nos intentions d’être feront notre divine réalité…, alors qu’en doutant d’elles, cela peut être « l’enfer » qu’on se croit retourner !

La globalisation ne peut s’envisager autrement qu’avec des paysages tenant compte de tout : des arbres de l’humus, de l’atmosphère, de l’eau, des besoins des cultures…, tout arrangé au mieux, exprimé et attendu « au plus grand bien possible » pour un effet climatique local assuré. Puis régional, continental, et enfin mondial qui tienne !

Et cela peut se vivre en lâcher prise des plus doux, en ne considérant plus le mode de société dure et contrainte comme une réalité valable pour vous, tout en étant vous-même dans le monde, actif, mais en acceptation relâchée des expériences tordues des autres. De ceux qui ne croient pouvoir vivre que sur un seul mode d’expression…, souvent le plus « tordu ».

C’est comme un vieil olivier qui grandit… ‘toux de trappe-vers’ ! Il détient quand même (comme tout arbre implanté sur des talus d’un sol en terrasses, retenu et humide) des fruits frippés à retirer sous le soleil de tous pays. Mais gare quand on croque le noyau à pleines dents !

Noye-eau ? Eau-LIVE-y-est ? A vouloir en Terre… AS ?

C.Q.F.D. / C’HAIES-Queues-Fêtent D’aise !

CHANNELING DES FORCES GALACTIQUES DE LUMIÈRE et des ARCHANGES

« Très Chers âmes en quête de maîtrise de vos consciences, cela paraît parfois difficile de sortir des pensées rigides « courantes » issues de la dualité dans laquelle vous aviez choisies, toutes, de vous incarner pour y travailler. Mais, il devient de plus en plus évident et simple, pour chacun de vous de lâcher prise, de calmer le jeu de pensées négatives pour d’autres plus sûres, plus dans le sens que vous choisissez.

Certains, certaines croiront avoir du mal à se libérer, car ils traîneront avec eux le fardeau émotionnel ancestral et familial de croyances rigides (peurs, méconnaissance de la vérité d’ensemble…) acquises sous forme d’énergies crues lourdes à porter, « pesantes », de vos parents et proches dès la naissance.

En fait, dès l’âge de trois ans environ, vous êtes assailli des attentes et fausses croyances de vos parents, de vos proches qui s’attendent à une libération de leurs fardeaux émotionnels grâce à la venue d’une « nouvelle » âme « toute fraîche ». En fait, si cette âme est âgée, ancienne, elle s’est déjà incarnée de multiples fois et connaît la danse des incarnations, des attitudes de conscience à libérer peut-être encore mieux que vous.

Les enfants indigos, dits nouveaux sont de cette trempe ! Et si parfois durs ou fermés, c’est qu’ils n’acceptent guère de jouer le jeu de porter et maintenir le fardeau émotionnel de leurs parents et celui probable des ancêtres (le cas des autistes en général, qui savent que leurs proches ont leur part de travail à faire…).

Vous pouvez donc mieux considérer vos proches « malades » comme des âmes qui savent ce qu’elles sont et qui ne veulent pas se plier au monde de l’esprit de masse dans lequel elles s’incarnent en ce moment. C’est effectivement un monde nouveau, plus responsable de par sa conscience qui se met en place. Les changements d’énergies créatrices y sont plus rapides et plus profonds. Chacun(e) peut ainsi apprendre plus vite à jouer des symphonies fort différentes, et c’est le mieux !

Remarquez que dans l’univers, tout bouge, tout évolue. Et, vos consciences ont pris l’engagement initial, angélique, de faire de même, de sortir la dualité de croyances lourdes ou figées. C’est exactement ce que vous êtes en train de faire sur Terre, depuis août 1987, où vous aviez donné votre accord à l’Univers pour que les énergies magnétiques du treillis cosmique changent et favorisent une dualité moins forte, moins épaisse. Le voile commence donc à se lever (mieux que présenté par Marilyne Monroe sur sa bouche de ‘maître-trop’… chaude deux vents !).

Vous remarquerez sur Terre que ceux qui tiennent à rester dans des émotions lourdes, dures, difficiles, en vivront intégralement les conséquences. C’est ce qu’ils avaient prévu en tant qu’âme « débarqué » de l’Unité parfaite d’en haut…, sauf de dire arriver à changer plus facilement d’attitude et d’énergie de conscience créatrice, avec aisance, sans difficulté.

Les exemples que vous aurez de guérison « spontanée » (J. Tests-sert vient d’en vivre une après s’être brûlé gravement avec de l’huile bouillante), viendront de votre intention maintenue, de vos choix de ne plus ressentir ni garder l’énergie de souffrance et de douleur. C’est effectivement vous-même qui construisez à chaque fois les registres des persistances de vues telles, tristes, dures, noires.

A chacun de préférer des intentions toujours plus doux, légers, meilleurs à vivre ! » (fin du message)

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , , , , , , , ,

16 – QUEL TRAVAIL POUR UNE NOUVELLE CONSCIENCE GLOBALISÉE ?

LE TRAVAIL RE-VISITÉ… façon ANGÉLIQUE EN SOI…, qu’avec du ‘çA-CRÉE’…!

(je laisse parler mes Guides, ma part haute déjà là, voulue synthétique à travers moi)

 » Comme vous avez déjà trop de jeunes sans emploi, ou mal employés sur Terre, vilement surexploités et mal payés, il faudra changer réellement de mentalité face à l’exploitation « admise » et prétendue « traditionnelle » de l’homme par l’homme… Car, à côté de cette hystérie du travail volontairement déstabilisé, existe également un chômage massif en plein d’autres pays, principalement des jeunes, mais aussi des vieux… C’est assez inadmissible…, même pour les anges qui n’ont encore pas osés s’incarner!

Une société VRAIMENT ÉQUILIBRÉE ne doit-elle pas PARTAGER TRÈS ÉQUITABLEMENT, TRAVAIL, RESSOURCES, LOGEMENTS, MOYENS DE CONSOMMATION…? Sans que cela soit seulement écrit dans des textes mondiaux…, et pas assez mis en pratique !

Votre monde est à la croisée des Chemins Universels….: soit pour aller pratiquement vers le sens d’une civilisation évoluée qui traite tout et ne laisse rien de côté ; soit pour encore et encore revenir précipitamment en arrière, marcher au pas comme des automates…, avec plus d’armes meurtrières en pleins déserts…! Encore plus de manipulations monstrueuses des esprits et des vies !

Cessez vos expériences avec des armes à plasma ! Vos temps anciens y ont laissé des plumes (tels la disparition des dinosaures était bien une guerre spatiale, Mu ou Lémurie, Atlantide)… Des quantités d’autres monde y ont enflammé définitivement leur atmosphère, disparus corps et biens, la surface de ces mondes vitrifiés !

Les pharaons, leurs prédécesseurs et successeurs armés  (jouant les « grands » paranoïaques) ne vous ont-ils pas suffit !

Votre monde a besoin de tout autre chose que d’augmentations folles d’armement…, au travers de craintes alors retournées ! C’est pour vous le rappeler que ce médium s’aligne fréquemment, très calme. Mais chacun de vous peut totalement se faire confiance pour obtenir de même de vos guides attitrés de naissance. Ils sont interactifs et évolutifs (pouvant changer suivant vos défis relevés en vos vies).

Ainsi, l’auteur de ce blog en a changé trois fois (à sa sortie de corps vers 5 ans, à son coma vers 16 ans, puis à nouveau à son illumination en 1987…). Le tout correspondait facilement à des besoins précis de plus de vérités évolutives larges quand exprimées et attendues UTILES.

Votre spiritualité énergétique de l’aura est là pour vous aider à mieux voir et anticiper toute votre vie, puisque elle, affranchie de l’espace et du temps !

Mais, c’est vous qui vous choisissez ( pas des « dieux »), plutôt vous… et encore vous…, vos dits à votre façon, en chaque instant de vos vies (sans « mal-à-dits »…). Si vous croyez à une »continuité » du « pire », vous la vivrez littéralement. De même du côté du « meilleur » qui vous conviendra, que vous oserez vous choisir plus facile !

L’auteur a eu d’énormes preuves en s’installant dans les environs de la ville française de Roanne, trouvant exactement la maison « introuvable » qui correspondait exactement (en terme de surface habitable et m2 de terrain) à ses affirmations maintenues, et de presque parfait tranquillité (hum !), alors qu’il ne voulait pas non plus trop s’isoler en raison des ‘mal-a-dits’ de son épouse (cru esclave de ses ‘mes-dits-ça-ment’)…! Il a eu la patience d’attendre que cela vienne à lui en temps et en heure, quand il était en location trop chère pendant deux ans et demi.

Cela, pour vous confirmer que toutes vos affirmations raisonnables, sages, celles large pouvant vous conduire vers des vies plus équilibrées seront mieux prises en compte par vos Guides, anticipant tout facilement) que celle de forcer tout en viles villes. Mais, évidemment (aies-vides ramant…?) pour ceux qui aiment difficultés et pollutions, qui ne croient pas possible de faire autrement, ce sera leur lot.
D’ailleurs, l’auteur a vécu cela avec ses parents, enfermé en Paris toute une grande partie de sa jeunesse, puis en banlieue avec des trajets interminables… Comme vous tous, il lui a fallu être très patient pour arriver à mieux, à plus paisible en abondance saine.

Le monde entier ne teste pas le pire pour vous embêter. il retourne littéralement les faiblesses de croyances auxquelles vous vous soumettez en vos registres très personnels, uniques. A vous de décider les faire évoluer sans craindre « le pire », attendant le mieux à tous points de vue.

Ce monde bouge et vous pousse fortement à changer ! Car, il est en fin de cycle de croissance de dépassement de fausses croyances depuis déjà 2 000 ans, mais également depuis bien plus encore sur un cycle de 12 000 ans, et d’un autre de 26 000 ans, et plus même pour les âmes très anciennes qui furent en Lémurie… Chacun en ses cycles à soi, en ses apprentissages à aider les réalités universelles infinies, dirions-nous.

Vos âmes sont très expérimentées et vous pouvez vous y aligner et leur faire confiance très pratiquement… ainsi qu’à votre JE SUIS (vos choix affirmatifs larges), votre être profond, rayonnant de lumière pure et de facilités synchrones d’être…!

C’est ce que s’est proposé de faire cet auteur en sa vie, tout en aimant doucement son corps fragile de citadin, respectant et appréciant ses ressentis de la planète, de la nature aimée  en différents pays, honorant cette nature et ses immenses variétés de vie sous tous ses aspects.

Vous n’avez rien à « craindre » de La Vie (sauf à y croire…) ! Alors, c’est votre lot très personnel si vous demeurez dans des attitudes réductrices… Vos organes déviés, vos douleurs subites ou persistantes vous alerteront à chaque fois… Cela ne durera pas si vous lâchez copieusement prise, car le naturel fait mieux que le mental ! Mais faites très attention à ces petits signes corporels (des yeux qui piquent, qui voient flou plus que d’habitude, une jambe qui lâche, un coude qui fait mal, un poignet qui enfle…). Ce sont des signes qui ne peuvent être pris à la légère. Ne forcez plus rien !

Votre corps vivant est un magnifique instructeur de l’instant présent sur ce que vous maintenez comme croyances abusives sur la vie, le monde, vous même… C’est pour cela que vos outils intérieurs sont multidimensionnels, ils concernent bien plus vos émotions, votre mental que votre physique (qui n’est qu’une « capacité mémoire », comme un disque dur d’ordinateur). Votre entité globale est toujours en quête d’équilibre, mais répond d’abord aux deux premiers niveaux (plus réactifs en instantané, vibrants finement en votre aura, et plus à discontinuités quantiques).

Rien n’est donc linéaire à ces niveaux fins. Vous pouvez pleinement vous relâcher et vous faire confiance dans l’instant présent au niveau de la conscience du coeur de votre coeur de lumière pure.

L’auteur a appris courageusement à accepter de le faire…, de cesser de jouer les excités « fast », de se calmer pour s’équilibrer, se recentrer, s’écouter aux niveaux sûrs de l’aura (à partir du chakra du coeur, de la porte multidimensionnelle qui accepte l’amour inconditionnel des hautes sphères, et ses recommandations silencieuses), ce qui retourne plus de solutions créatrices adaptées, sûres et douces,  dès qu’on y croit.

Si vous n’arrivez pas bien à recueillir vos intuitions, laisser vous écrire ce qui vient, en précisant d’abord quel sagesse il vous faut (large ou précise), quel conseil particulier.

Votre voix intérieure de l’instant présent est silencieuse et n’apparaît que dans l’instant confiant où vous décidez de vous situer. En ne programmant rien d’avance. C’est souvent différent d’une personne à l’autre, suivant là où elle en est de ses relâchements de croyances terrestres limitées.

Par contre, vos guides de naissance sont toujours là et vous observent, ils attendent patiemment vos demandes d’aides. Sinon, en des occasions « défiantes », difficiles de vos vies, ce seront des Maîtres guides, et souvent des âmes qui se sont longtemps incarnées sur Terre avec confiance et bonheur (comme St germain, Kutumi Lal Sign et tant d’autres – peu importe leurs noms !).

Votre société moderne est arrivé au point où la télapathie de Soi, l’intuition du Soi supérieur (affranchie de l’espace et du temps) devra redevenir le Vrai Travail sur Soi sur Terre.

Bien évidemment, comme chez les Ummites, vous pourriez vous servir d’immenses réseaux d’ordinateurs pour y suppléer… Mais vous n’êtes pas dans la même situation qu’eux et c’est exprès (ils n’ont qu’une seule race sur leur planète UMMO, très semblable à la nôtre mais au climat islandais à cause de deux soleils de type « naine rouge/brune » couplés, à 14,5 année lumière dans l’Amas de La Vierge, intitulée par les astronomes terrestres comme nommés Wolf 424A/B, soleils également repérés par Hubble).

Vos races et langues très diversifiées empêcheront encore longtemps toute similitude, tout excessif copiage d’un peuple à l’autre. C’est prévu pour !

Il faudra donc, dorénavant’ plus vous faire confiance au niveau des « ordinateurs » célestes internes, bien plus performants puisque hors de limites techniques, spatiales et temporelles… Où votre cerveau quantique est partie prenante en ses 90 % calmes (déjà partiellement réutilisés pour ceux qui s’y essayent…), très créatifs de manière interdimensionnelle pour être au bon moment et au bon endroit…, sans excessivement se prendre pour Einstien ou pour Tesla ! Aucune partie du cerveau est morte ou inutilisée, AUCUNE !

Comme ce « chercheur de m’haies deux » (auteur de ce blog à blagues) a mis pas mal de décennies pour le comprendre…, ce ne sont pas vos découvertes physiques qui comptent le plus (tout a déjà été testé universellement en ces domaines et en plein d’autres dimensions de même…), mais vos découvertes en vous-même pour coller au monde et d’arriver à ce qu’il tienne, là où chacun en EST dans sa vie, sans s’y impliquer au vu de seules apparences, restant comme en retrait…. Même, par rapport à ce qu’il serait « de mieux », de « trop » à vivre, parce que vous êtes « DIEU » aussi ! LE JE SUIS QUE JE CHOISIS d’ÊTRE apprend le raisonnable, la sagesse, et plus de jouer « le petit humain » à soldats de bois, ce qu’on croyait devoir s’imposer (le gamin pompier, gendarme, docteur…, la fillette infirme-y-erre’…), souvent dans la peur irraisonnée et insondable de tout, le social qu’on vous tendait cru « obligé ».

A vous de vous DI(R-)EU…, avec sagesse, raison et vigilance, pour un monde naturel qui tienne, les perturbateurs vus éloignés ou raisonnés…, changeant facilement de croyance. Votre phare de lumière intérieur attend de jouer ce nouveau rôle, chez chacun de vous terriens et terriennes, quelque soient les conditions et croyances passées !

On compte sur vous ! C’est une expérience majeure de plus, conséquente, ciblée, à laquelle vous aviez tous convenu de participer avec enthousiasme. mais, une fois incarné, l’esprit !

Ainsi en est il. »

Fin de cette partition des guides planétaires et personnels, tous en Unité interactive, immédiate ou anticipée, somptueusement efficace…! (« sans barbu au regard doux qui prend les armes » ajouterait l’Ange récemment revenu Ben Laden/l’add-d’laine).

Discontinuité quantique de l’esprit veut dire : tout relâcher de ce qui pèse, contraint, oblige et n’est pas synonyme de joie…, comme de marcher au pas, endosser un uniforme, se contraindre à d’impossible règles économiques et sociales  dis-harmonieuses sur structures déformées par leurs rigidités peu interactives et évolutives, qui défaussent les individus d’origine angélique de leur responsabilité libre d’être…, de croire aux prétendues « traditions ancestrales » qui ne furent souvent que des justificatifs sclérosés, de peurs ou de prétendues incompétences obligeant à « devoir » faire toujours pareil, etc. « Traditions » pastorales et du bétail rendant « riche », de trop de gosses faits comme beau parleur pas assez remué…, qui amenèrent la désertification, entre autres (v. http://greenjillaroo.wordpress.com)

http://www.eveildelaconscience.ca/divinematrice.htm

!*!*!*!*!*!*!

L’ÊTRE RAYONNANT « JE SUIS » (AMOUR, VIE ÉTERNELLE PARFAITE…)

Quand on est dans le doute de soi, il est toujours préférable de faire une pose, et de se recentrer sur son centre du coeur, son JE SUIS RAYONNANT. Là, l’énergie peut venir nous combler autant qu’on veut y croire et lâcher prise. Notre ÊTRE RAYONNANT est notre centre du coeur, notre présence éternelle bien à soi.

Cette présence n demande qu’à venir sur Terre, à transparaître dans cette réalité vue abusivement « dure et difficile », car c’est nous-même qui mettons ces qualificatifs sur la vie, et alors les vivons, nous les retournons… plus ou moins suivant nos dispositions de conscience.

Vouloir évoluer est simple, puisqu’il s’agit avant tout de lâcher prise sur nos lourdeurs de croyances, sur nos pesanteurs, sur nos peurs; de nous RESPIRER différemment, libéré(e).

Hors, avec une vie loin de la nature, comme en ville, il est difficile de se libérer des pesanteurs enfermées qui nous étouffent. Aérer n’apporte souvent que bruit et pollutions !

Il est donc nécessaire de faire un retour en notre centre d’énergie pure en soi, quitte à faire appel, si besoin est à la lumière violette de transmutation ( de St Germain – cette flamme représentant la Fraternité de Lumière du côté de l’Unité angélique et de l’âme…, naturellement présente quand nous maintenons des vues de perfection / Amour, Vie – Germanus voudrait dire fraternité en latin…).

Ainsi, vous remarquerez que lorsque vous vous maintenez dans l’idée de rayonner la Lumière Amour Vie, les éléments de votre vie matérielle et énergétique changent. Progressivement, vous n’êtes plus les mêmes énergies et la même personne qu’avant. Vous retrouvez votre confiance d’être de l’enfance qui ne doute pas d’y arriver !

NOTRE MONDE VEUT QUITTER LA PEUR DE « NE PAS Y ARRIVER » !

Remarquons que beaucoup de choses se passent sur Terre. Qu’une effervescence des consciences et des modes de vie se présente pour inciter à ce que nous nous choisissions. Il ne s’agit en fait que de faire des choix simples et larges, du genre : « JE SUIS EN SÉCURITÉ ABSOLUE pour TOUT ! Peu importe ce qui vient ! cela vient bien, au mieux ! ».

Rassurons-nous, car cette conviction devient notre création ! Elle est vivante, donc à renouveler à chaque fois que notre confiance vacille… Il est révélé que les mondes du vivant sont destinés à devenir des mondes de Lumière paisible et de Vie saine (www.urantia.org – Le livre à lire). Mais, c’est à chacun de l’exprimer venir, là où il en est…, à sa façon (sans fac sonne si pose… cible, mieux qu’en Norvège !).

Alors, il sait qu’il y est, découvre ses créations quand elles surviennent au bon moment et au bon endroit, souvent par de petits signes, de petits détails « insignifiants ». La Lumière agit toujours en douceur, jamais de manière brutale ! Il n’y a donc rien à craindre de se servir de son « JE SUIS… » affirmé créatif. Que du bonus harmonieux, surtout si l’on relâche les attentes de bonus en gratte-ciels irrespirables ! Respirer le Vrai Vivant, c’est mieux !

Cela reste cependant une affaire personnelle et unique. « Les autres », quelques soient leurs bonnes intentions, ne peuvent nous aider si nous choisissons de nous nuire…! Aussi, est-il bon de comprendre que nous gardons, chacun et chacune la haute main sur notre vécu… Au travers de toutes les croyances excessives que nous relâcherons. Pour garder un « profil » de conscience, d’être transparent et neutre, comme en retrait !

Il est donc préférable, et même recommandé, de ne jamais tomber dans des excitations « démoniaques », car le démon, on se l’invente. Et, l’on doit comprendre que l’on ne peut manipuler personne, même par télépathie ! Cela m’est arrivé sans m’en douter, et pourrait conduire l’entité visée au découragement, voire au suicide, surtout à l’âge de l’adolescence, où l’on « adore » douter de soi et de tout, pour faire celui qui se démarque de l’esprit de masse…, mais en adoptant toutes les modes stupides qui surviennent !

Bizarre comme l’esprit humain se veut d’abord tordu ou complexe avant de chercher à y voir plus clair ! De se dire fermement en continuité interactive y arriver.

Aussi, arrêtons vite de juger quiconque, car toute autre entité devient alors notre professeur (rapport vainqueur /victimeou autre…) et se doit de nous retourner ce que l’on croit, par le : « Il sera fait SELON ta foi d’être ! ». Là, il s’agit de métaphysique  réelle et littérale (sinon de ‘mette-aaah-physique’ illusoire du sexe divinisé qui arrangerait tout…), que seuls nos doutes dilués arriveront à atténuer.

Remarquons que ceux qui doutent de tout n’arrivent à « rien »…, à un rien qu’ils s’inventent. Je l’ai fait enfant…, à mes dépends ! Mais, c’est aussi de ces tristes ‘manies-errent’ que j’ai appris le plus !

!*!*!*!*!*!*!*!

Publié dans Non classé | Tagué

15-LAIDES « L’ARMES à PLACE-M’A » !

‘COP’PIS-ÂGES’… D’UNE VIE à L’AUTRE : ET ‘RE-BEL-ÔTE’ DE L’EFFACEMENT D’UN MONDE PRÉTENTIEUX DE TROP !

Prêt-tend-cieux ? Avez-vous remarquez combien les vents du sud se renforcent, sans parler de ceux près des pôles… prêts TEND  cieux eux aussi !

Les ummites racontaient dès les années soixante (au peu de scientifiques contactés qui voulaient les croire, et un peu mieux les écouter sans préjugé hâtif…, si peu nombreux !), qu’ils avaient découvert un monde qui s’était éteint sur une guerre à armes à plasma !

Aux USA, ils rejoueraient cela/seuls ASS, du côté de Los Alarmes-os(eee).

Mes trois yeux frontaux se révulsent à cette idée, moi l’homme bleu (qui se teinte d’une vernis de blanc tous les matins en se frictionnant pour réchauffer ses muscles d’E.T. immigré malle ‘voeux-nuts’).

Oui, les incarnations crues réussies sont libres de revenir encore et encore tester s’ils arriveront à ne plus aimer faire armes létales ou fatales…! Ainsi, Tesla se serait réincarné aux USA : « …pour rejouer la scène de l’inventeur ‘horse-perd’… »

(i(i(i(i(i(i(…dirait le ‘Taillis-sien’ des Iles Marquises sur son cheval, au millieu d’herbe rare…, et pas étonnant, puisque les chevaux sauvages, trop nombreux, ne lui laisse plus le temps de germer et de se ressemer, comme nous avec notre bétail en trop !  Ferme-haies là part Ants-t’aise !)!)!)!)!)!)!)!)!).

Si en toute partie du monde désertifié, une année sur deux, en alternance, on autorisait le bétail à ne venir brouter l’herbe qu’après germination et tombée au sol des graines…, il n’y aurait aucun danger de désertification en nos grandes savane!

Cela même, plus la méthode proposée, à développer partout, de terrasses étroites à talus arborés en toute plaine et sur toutes pentes de colline érodée, et il n’y aura plus que des petits ruisseaux à l’année !

Comme je l’ai vu très efficace malgré un climat aride dans un creux de vallon à collines en pierres sèches étouffantes derrière Vence, dans un creux de vallon quelque peu retenu et arboré, tourné vers l’Est, le protégeant du soleil trop chaud du soir, qui porte bien son non St Bar-n’abbée !

Le seul hic est qu’il faudra faire venir beaucoup de compost, énormément même, si vous voulez avoir dès le départ des arbres qui tiennent et des sols qui produisent. Sinon, cela demande 5 à 8 ans de réfection des paysages et des sols !!! C’est ce que je teste actuellement sur un sol argileux dans la Loire…, et malgré toutes mes précautions, ce n’est pas gagné d’avance : le sol argileux ne permet pas l’aération et l’humidification des herbes sèches enfouies sous la surface, il faut composter et arroser… hors sol, sous abri. Ou sinon faire des sillons assez profonds et y enfouir le foin d’herbe pour qu’il prenne la rosée de la nuit, quand il y en a !

Comme que couac’ss, si vous étiez en vos déserts, vous auriez du mal à démarrer la chose…, sans avoir des grandes quantités de sacs de semences d’herbe, pour ce premier foin à enfouir ou à retenir en surface afin d’amender ces sols arides.

De même, il faudrait des ‘bulls-d’ose-erre’ pour ouvrir ces collines pour redescendre en espaliers en creux étroits jusqu’à la nappe phréatique. Puis de couvrir d’arbres les vallons artificiels (ou de bambous qui aiment la silice, pour que l’humidité prise par leurs racines soient restituée lors de l’évaporation diurne). Des bambouseraies s’imposeraient en bordure de ces déserts et évidemment, donc, plus qu’une… à Alès en France !

A ce sujet, J’ai imaginé de creuser des vallons en quadrillages, en damiers entourant des PYRAMIDES VERTES auto-suffisantes pour une seule famille (par exemple, de 300 x 300m de côté, au minimum, mais en désert, pourquoi pas plus ?). C’est quand même mieux que de jouer aux échecs, avec les dames à l’ex-sait/haies ! Aaah ‘vous-out’ de ‘voie-art’ !

Entre ces pyramides auto-climatiques au sommets arrosés par l’humidité des 4 creux les entourant, il suffirait de faire transports sur barques de bambous. Avec voilure légère en lin ! Impeccable… Les creux canaliseraient des vents doux, humides, l’air donc plus dense et stable, plus en contraction que ceux en folle dilatation en plein désert !

IL EST ENCORE TEMPS… DE MIEUX FAIRE QUE PAR LE ‘PASSE-SAIT’ !

Si les anciens hébreux (nous-mêmes incarnés en ce temps-là ?), plutôt que de tourner 40 ans dans leur désert, avaient préférer faire ces aménagements paysagiste et pas de se contenter d’admirer des temples ou des pyramides en pierre, complètement inutiles, et d’arrêter de « prier » sur des rituels qui ne donnent « rien », leurs affirmations d’être aidés précisément de l’intérieur (en leur niveau personnel et unique de leur aura, à condition de ne plus en douter…) les auraient conduits à faire paysagistes et climatologues locaux exemplaires. ils ont raté le coche ! Et, comme des imbéciles, le monde entier les aura suivi derrière en croyant à « un » dieu unique planqué, figé quelque part en des cieux invisibles…! ‘H’erre-haies-scient’ que seul aah !

Comprendre que vous êtes dieux actifs aussi et jamais seul sera le Bée-ss’abbât et nonnes hausse-scie de la Nouvelle énergie de conscience. Rien ne peut séparé, tronçonné du Vivant et de l’Esprit ! C’est intiment lié en n’importe quelle expérience universelle innovante. Et n’en doutez point la Terre l’est ! Comme planète se retournant facilement sur elle-même pour y faire disparaître les tentatives de civilisations disharmonieuses.

Séismes, tsunamis, cyclones et tornades  prémonitoires (à sang ‘prés-maux-nie-toi-ray’), sont là pour nous rappeler que le cycle de l’eau est prédominant. Et que même en utilisant HAARP sur des fréquences atteignant le mental humain, les USA ne pourront rien face à l’énergie aquatique et la raie spectrale de 21 cm,12 qui passe facilement dans l’eau en provenance du disque galactique. Aucune énergie employée sur Terre ne peut supplanter cela… Leurres recherches sont Pen perdure ! A écrits-vains !

Je le ‘transe-mets’ pour les scientifiques belges qui y croient « qu’une fois », du GIRC ! Belle étude sur HAARP, mais sachez que les US-S’ASS ne jouent qu’à faire croire au monde qu’ils peuvent leur faire peur ! En fait, nous sommes tous angéliques d’avant la naissance, donc éternelles énergies pures, indestructibles et invisibles de la conscience EN ROUTE, des anges expérimentaux et quantiques...

Et, nous chantons/‘chiantes-tombes’ en coeur : « RIEN N’A D’IMPORTANCE…!

RITE-HUNS N’ADD IMPORTE TRANSE…!

Hais-que-s’haies -terrasses…, etc.

Signe-niais : J-CH-aqueux Th’aies-Servent-V’in (de suisse à s’haies heurte perd-dures, si vous rallongez la sauce…)

Jeu donne mon adresse : ELLE-M’A-ÜS (42 Rots d’ânes -FRrrr-anche/ranch)

Publié dans Non classé | Tagué , ,